Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Simoni, Jean Pierre] L'année des chemises noires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quel est votre avis sur ce roman ?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Simoni, Jean Pierre] L'année des chemises noires

Message par marie do le Dim 11 Jan 2015 - 21:17



  • Broché: 285 pages
  • Editeur : Albiana (1 janvier 2005)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 284698137X
  • ISBN-13: 978-2846981378

Quatrième de couverture :
" Alors, elle est là oui ou non ? ". Je me décide à faire descendre mon bras. A mi-hauteur, je touche de l'humus soyeux, puis, en rendant mes doigts crochus, je sens une surface plane mais dure. Mes paroles tremblantes ont du mal à sortir; je dis à Bat: " Maria Maddalena Metronelli est là! " Il me regarde presque incrédule. Alors, de mon poing serré, je frappe trois coups sur le cercueil de plomb qui fait un bruit aussi creux et fort que celui d'un tambour. Ce son a pour effet de redresser d'un bond mon complice et de me faire sursauter. Effrayé, à la va-très-vite, j'extirpe mon bras du caveau de la défunte, comme si la morte allait s'agripper. Bat a recouvré ses esprits, je lis dans ses pensées: " Ne parler à personne pour l'instant de notre trouvaille... "

 Avoir onze ans dans la Corse de la dernière guerre c'est vivre les événements avec une candeur et une gravité propres à cet âge. Le jeune narrateur- de ce journal intime retrouvé affronte la vie au cœur d'un village suffisamment reculé pour que même la route n'y soit encore parvenue. Les échos de la guerre lointaine y sont pourtant bien audibles. La menace des Chemises noires et des Boches, l'économie de survie, les comportements dictés par- la peur ou l 'envie, les disparitions nocturnes des hommes de la maison, les récits épouvantables des anciens de 14-18, tout cela est la toile de fond sur laquelle, au quotidien, il faut bien grandir; avec ses questions d'enfants et ses désirs de devenir enfin un homme. Dans cette Corse recroquevillée, retrouvant les réflexes de survie d'antan, la modernité entonne plus que jamais son chant des sirènes et le départ pour le continent apparaît comme une alternative audacieuse, un au-delà rêvé.

Ce roman se déroule dans un petit village corse de Balagne (imaginaire ou disparu, en tout les cas je ne l'ai pas trouvé !) . 
Juste quelques mois d'hiver 1943 que l'on partage avec Côme et sa famille. Ce jeune garçon écrit un journal, corrigé par sa tante, une des seules personne instruite de son entourage.
La vie est rude à Volpabbaghja, pas d'électricité, pas d'eau courante ni de routes carrossables, la modernité s'est arrêtée à 800m du village avant la guerre. Mais les restrictions ont inversés les richesses, l'argent ne sert à rien, seuls les paysans et bergers arrivent à manger à leurs faims dans cette Corse occupée par les chemises noires, l'armée italienne.
La résistance, le marché noir, les collabos, la vie quotidienne au village, rien n'échappe à ce jeune garçon. Un morceau de vie qui m'a rappelé ce que me racontait mon grand père, mais aussi des traditions qui, si elles ont tendance à se perdre, existe encore.

Petit bémol, les répétitions nombreuses m'ont un peu gêné, peut être pour rappeler que c'est un enfant qui est censé écrire ce journal ?  
Malgré cela un coup de cœur !

C'est le premier roman de cet auteur, médecin de métier, il a écrit depuis d'autres romans que je n'ai pas lu (fiction, thriller ...), mais que j'essaierai certainement !

Ma note 9,5/10
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3760
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Simoni, Jean Pierre] L'année des chemises noires

Message par nouka2000 le Lun 12 Jan 2015 - 20:02

Merci pour ta critique, un joli livre que j'ai bien envie de découvrir !
avatar
nouka2000
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1192
Age : 16
Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : je joue du violon / course à pied
Genre littéraire préféré : de tout !!!!
Date d'inscription : 24/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum