Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Martinez, Carole] La terre qui penche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Martinez, Carole] La terre qui penche

40% 40% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
60% 60% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par lalyre le Dim 30 Aoû 2015 - 14:44

[Martinez, Carole]
La terre qui penche
Galimard 20 août 2015
ISBN 978-2 0701 4992 6
Quatrième de couverture
Blanche est morte en 1361 à l’âge de douze ans, mais elle a tant vieilli par-delà la mort! La vieille âme qu’elle est devenue aurait tout oublié de sa courte existence si la petite fille qu’elle a été ne la hantait pas. Vieille âme et petite fille partagent la même tombe et leurs récits alternent…. L’enfance se raconte au présent et la vieillesse s’émerveille, s’étonne, se revoit vêtue des plus beaux habits qui soient et conduite par son père dans la forêt sans savoir ce qui l’y attend…..Veut-on l’offrir au diable filou pour que les temps de misère cessent, que les récoltes ne pourrissent plus et que le mal noir qui a emporté sa mère en même temps que la moitié du monde ne revienne jamais? ….Par la force d’une écriture cruelle, sensuelle et poétique à la fois.

Ma petite chronique
Deux voix dans ce roman, l’une est une petite fille, l’autre est la vieille âme, qui partagent la même tombe, ensemble elles nous disent : Nous sommes mortes à l’âge de douze ans et depuis j’ai vieilli, infiniment, à regarder le monde sans en être…Nous retrouvons ce que fut l’univers de la petite fille, cela avec des textes ou la petite fille revit avec sa voix mélodieuse sa courte existence, tandis que la vieille âme n’est qu’émerveillement en l’écoutant se raconter au présent et lui dit : Si je me souviens de ma vie charnelle, c’est grâce à toi, mon enfance, ton sommeil nous protège de l’oubli. Et oui, dit la fillette, je dois me méfier de ces souvenirs qui n’en sont pas, il se peut que je m’invente une mémoire, que, n’ayant plus ni aiguille, ni tissus, ni mains, j’aie brodé cette histoire dans mon esprit, puisque c’est tout ce qu’il me reste. Il est terrible de vieillir par-delà la vie et de ne plus parvenir à démêler le vrai du faux, réplique la vieille âme…

Mon avis
Que l’on ne s’y trompe pas, ce roman n’est pas triste, bien sûr on y retrouve un univers singulier à la limite du rêve, de la magie côtoyant la violence, une certaine truculence, l’enfance dans l’imaginaire, une belle écriture poétique et somptueuse. Le lecteur se trouve au carrefour imaginaire de l’au-delà et du monde des vivants. Lors de ma lecture, j’ai rêvé et imaginé et me suis sentie bien sur cette terre qui penche….5/5
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5654
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par Hortensia le Dim 30 Aoû 2015 - 17:32

J'ai du mal à comprendre... Ce récit parle en quelque sorte de " la réincarnation " ou du vécu intérieur d'un fantôme ? scratch
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1588
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par Ancalina le Dim 30 Aoû 2015 - 18:20

Original en tout cas... Je le note Very Happy
avatar
Ancalina
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1702
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 29/04/2015

http://www.thepearloflight.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par lalyre le Dim 30 Aoû 2015 - 18:45

Spoiler:
Je dirai que cela peut-être l'un et l'autre puisque la vieille âme est celle de la petite fille morte à douze ans
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5654
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par Hortensia le Dim 30 Aoû 2015 - 19:22

Ok Lalyre. Wink
avatar
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1588
Age : 26
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par Brigit le Dim 3 Jan 2016 - 13:23

Mon avis
Comme dans son précédent roman Du Domaine des Murmures, Carole Martinez nous entraîne dans cette région de l'est de la France où la terre penche : dans ce même château des Murmures situé au bord de la Loue, sur les coteaux abrupts où pousse la vigne, non loin de Mouthier. Cette fois-ci nous sommes deux cents ans plus tard, au XIVème siècle. Blanche a douze ans et son père la conduit chez son futur époux Aymon, guère plus âgé qu'elle. La noce aura lieu dans deux ans et d'ici là, Blanche sera éduquée au côté du garçon ; elle apprendra à lire et à écrire, ce que son père lui a toujours refusé car " (le) diable ...entre dans les âmes des filles qui savent lire". Une fois la surprise passée quand elle s'apercevra qu'Aymon est simple d'esprit, elle va vite éprouver beaucoup d'amitié et de tendresse pour ce garçon étrange qui se prend tantôt pour un oiseau, tantôt pour un poisson. Elle va vite se trouver à sa place dans ce foyer où elle se sent aimée, où elle peut assouvir ses besoins d'apprendre et où elle jouit d'une grande liberté.
Mais Blanche est morte à l'âge de douze ans. C'est elle qui nous raconte au présent sa vie de petite fille comme elle l'a vécue, avec ses propres souvenirs. Mais son âme continue à vieillir au fil des siècles, elle a pris du recul avec tous ces événements, elle est devenue "la vieille âme". Elle aussi veut faire entendre sa voix et son récit alterne avec celui de la petite fille pour nous livrer une image d'ensemble de cette vie.
J'avais déjà beaucoup aimé Du Domaine des Murmures, j'ai encore plus aimé La Terre qui penche. Carole Martinez nous entraîne ici dans un monde qui oscille sans cesse entre la réalité et le fantastique. Un monde où la peste décime les population, où les serfs souffrent, où les petites filles n'ont pas leur mot à dire sur leur avenir de femme, mais où on peut voir courir les loups de sable du blason dans la forêt, rire les fantômes des fillettes victimes de l'ogre, où l'on peut rencontrer la Vouivre et se réfugier dans la maison de la cuisinière, dans un autre univers, là où personne ne pourra nous trouver. Les personnages sont pour la plupart doux et attachants. On voyage dans le temps et dans l'espace autant que dans l'imaginaire, porté par l'écriture à la fois poétique et magique de l'auteure.
avatar
Brigit
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 40
Age : 70
Localisation : Bourgogne
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, randonnée,
Genre littéraire préféré : Thriller, policier
Date d'inscription : 07/02/2015

http://lecturesdebrigt.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par Nisa le Mar 23 Aoû 2016 - 13:01

Lu dans le cadre du challenge PL 2016/2017

J'ai commencé par presque détester ce roman, je me suis vraiment forcée pour avancer, ligne après ligne, page après page.
L'écriture est magnifique mais très lourde pour moi, j'avais l'impression d'étouffer. Le début est bien plus sombre que la fin, certaines choses révoltantes sont décrites sans s'y attarder.
Pour l'écriture, encore une fois, magnifique (c'est le genre de livre où vous auriez envie de faire une citation par page, ce qui est bien... mais trop), j'ai continué et à un moment, mon rythme s'est accéléré. Lecture plus légère ? Habituée désormais à ce style si particulier ?
Je ne sais pas, mais j'en suis venue à bout, presque avec du plaisir à la fin.

Je vote moyennement apprécié.


Dernière édition par Nisa le Lun 19 Sep 2016 - 6:16, édité 1 fois

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5308
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par Fleya le Jeu 1 Sep 2016 - 22:02

Lecture dans le cadre du challenge partage lecture 2016/2017

Je rejoins totalement l'avis de Nisa... c'est très bien écrit avec beaucoup de poésie et d'images mais c'est pour moi le seul point positif de cette lecture. je n'ai pas été sensible à l'univers mystique développé, ni à l'histoire, ni enfin à l'atmosphère pesante qui s'en dégage. En quelques mots, ce fût un lecture laborieuse pour moi, je le crains.
Je vote "moyennement apprécié" mais tout juste.
ma note : 4/10
avatar
Fleya
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1352
Age : 37
Localisation : Sud de la France
Emploi/loisirs : Cadre
Genre littéraire préféré : je lis de tout...
Date d'inscription : 11/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par plume44 le Dim 18 Sep 2016 - 21:48

Lu dans le cadre du challenge partage lecture 2016/2017 :

Et bien tout comme Fleya je rejoins l'avis de Nisa. Belle écriture mais j'ai cru que je n'arriverais pas à le finir, au début je lisais seulement 4-5 pages tellement cela me plaisait peu. Puis j'ai quand eu envie de savoir la suite quand j'ai eu atteint le milieu du roman. Pourtant j'aime bien le côté mystique mais vraiment j'ai eu du mal à accrocher.
Je ne pense pas que je lirai un autre livre de cette auteur.

J'ai voté moyennement apprécié.
avatar
plume44
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 600
Age : 38
Localisation : nantes
Genre littéraire préféré : à peu près tout!!
Date d'inscription : 22/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par Step le Mar 9 Mai 2017 - 20:06

Lu dans le cadre du challenge PL 2016/2017

Je fais partie des lectrices qui ont moyennement apprécié ce livre.

Dès le début l'écriture m'a heurtée, lourde, ampoulée, j'ai pourtant vaillamment continué avec la petite fille et la vieille âme, mais je n'ai pu entrer dans l'histoire.
J'ai pourtant apprécié certaines descriptions, la vie au XIVè siècle qui me rend mon siècle si doux par comparaison.
La description de la condition féminine si difficile, elles n'étaient que des objets reproducteurs, et pourtant par moment l'amour tout de même est là. Et une certaine révolte féminine tout de même.
Les superstitions qui s'invitent à chaque page, comme "le filou, le malin" si présent.

Le récit a deux voix, un récit fantastique ou la rivière Loue, la forêt, l'ogre, les êtres monstrueux le peuple.

Mais ce n'est vraiment pas pour moi une découverte d'auteur....Ni un coup de cœur comme j'en ai eu dans ce challenge.

Je vote moyennement apprécié. 5/10

_________________
 study  ""  study


Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 2/7 flower Challenge Bis-repetita 3/8 flower Challenge lire en vacances 3/6 flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6239
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Martinez, Carole] La terre qui penche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum