Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Addonia, Sulaiman] Les amants de la mer rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les amants de la mer Rouge, de Sulaiman Addonia

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Addonia, Sulaiman] Les amants de la mer rouge

Message par Invité le Jeu 7 Mai 2009 - 10:56

Les amants de la mer rouge, de Sulaiman Addonia







Editions Flammarion, 311 pages, ISBN 978-2-0812-1707-2





Quatrième de couverture :

Djeddah, fin des années 80. Naser est un jeune Erythréen de vingt ans que les troubles politiques dans sa terre natale ont forcé à émigrer en Arabie Saoudite où, pour gagner sa vie, il lave les voitures. Là-bas, les femmes sont cachées sous leurs voiles et les hommes ont les pleins pouvoirs. Seule prévaut la justice des riches et des puissants. Naser grandit dans un climat brutal et ses moindres faits et gestes sont épiés par la police religieuse tandis que sa vie est rythmée par les sermons stridents de l' impitoyable imam de la mosquée locale.
Jusqu' au jour où il reçoit -sacrilège- un mot d' amour écrit par une inconnue. Bravant les chefs religieux et politiques, Naser décide de vivre cette passion, tout en sachant qu' il risque sa vie s' il venait à être découvert.
Les amants de la mer Rouge est l' histoire d' un amour interdit, dans une Arabie Saoudite brûlante et tyrannique, une passion universelle et moderne tout à la fois.


" Entrez dans un monde intense et émouvant, où l' amour est un rêve impossible ". The Times

Sulaiman Addonia est né en 1974 en Erythrée, d' un père éthiopien et d' une mère érythréenne. Il a passé ses jeunes années dans un camp de réfugiés au Soudan, après le massacre d' Om Hajar perpétré dans son pays en 1976. Dans les années 1980, Addonia se réfugie avec son frère, en Arabie Saoudite, puis en Grande-Bretagne, où il étudie à l' University College de Londres. Les amants de la mer Rouge est son premier roman.




Mon avis :

Un roman qui nous transporte en Arabie Saoudite pour nous entrouvrir les portes d' un monde caché aux yeux du monde... Naser voyait avec ses yeux d' enfant l' Arabie Saoudite comme une terre promise, lui qui avait échappé à la guerre dans son propre pays. Ce qu' il découvre pourtant, sur cette terre réputée riche pour son or noir, c' est un monde extrêmement violent, orchestré par les hommes puissants et les religieux. Là où il espérait retrouver la paix et la sérénité, il doit survivre et supporter les sévices sexuelles les plus atroces, entre autres choses. Dans ce climat, une chose lui permet de tenir, la volonté de retrouver sa mère restée au pays. En attendant, les années passent et Nasser devient un jeune homme, qui, comme les gens de son âge rêve d' amour.

Comment chercher l' amour, quand il n' a côtoyé aucune femme depuis des années? Mais que des hommes désespérés eux aussi, et prêts à tout pour assouvir leurs besoins... Voilà qu' un beau jour une inconnue, ou peut- être un mirage, s' approche et laisse tomber un papier. C' est le début d' une aventure interdite mais délicieusement partagée...

Une écriture simple et agréable nous permet de suivre cet amour, qui naîtra peu à peu du simple échange de billets. Le lecteur plonge dans ce monde où la vie au quotidien est épiée par la police religieuse, par le voisin, le patron et même les "amis". Où il n' existe guère de place pour l' amour, ni pour la rencontre entre un homme et une femme en dehors du mariage. La torture morale de l' amour partagé mais non reconnu publiquement fait face aux principes et la foi religieuse sacralisés par les gardiens de la parole Divine. En toile de fond, le clientélisme, la difficulté pour un étranger de s' installer dans ce pays, et de se mettre sous l' aile protectrice d' un Kafil, la justice religieuse sur la place des Châtiments... Un monde fait par les hommes et pour les hommes...

Peut- être est-il judicieux de noter que ce livre doit receler d' éléments autobiographiques, à lire la biographie de l' auteur il est vraisemblable que oui, ainsi il ne donne qu' un tableau plus vrai d' une histoire si souvent partagée... Intéressant pour un premier roman.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum