Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Baudrin, Yves] Lily Richfield ne te sauvera pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis?

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Baudrin, Yves] Lily Richfield ne te sauvera pas

Message par Cassiopée le Ven 3 Mar 2017 - 0:04



Lily Richfield ne te sauvera pas
Auteur : Yves Baudrin
Éditions : Fleur Sauvage (Février 2017)
ISBN : 9791094428412
330 pages

Quatrième de couverture

Après avoir été élevé par une nourrice à domicile, Woody se retrouve en France chez son grand-père paternel. 10 ans plus tard, à la mort de celui-ci, l'enfant revient en Amérique, face à ses parents trop occupés à faire carrière. Lily, plus femme que mère, n'a que peu d'amour à donner à Woody et se comporte avec lui de manière malsaine. A l'âge de 16 ans, l'adolescent sera placé en maison de redressement.

Mon avis

Tout d’abord, une mention « très bien » à la magnifique couverture avec cet oiseau entraperçu à travers les barreaux et qui montre le chemin vers la liberté….

Cette liberté qui fait tant défaut à Woody qui nous raconte son histoire. D’un père roumain et d’une mère franco américaine, souffrant de crises d’épilepsie, il a été élevé par son grand-père en France. Au décès de ce dernier, retour en Amérique et c’est le chaos total. D’abord, il hait ses parents qui ne se sont jamais bien préoccupés de lui, il leur reproche de l’avoir ballotté enfant jusqu’à ce qu’il trouve un peu de stabilité auprès de son papy …. Peut-on dire « parents » d’ailleurs ? Plutôt géniteurs, parce qu’au-delà de l’avoir conçu, on se rend bien compte qu’ils ne l’ont jamais ni accompagné, ni aidé à grandir….

Alors Woody est révolté, déstabilisé, mal dans sa peau et dans sa vie et son comportement est parfois sur la tangente (mais rien de bien grave) d’autant plus que sa mère n’a pas la bonne attitude avec lui. Il va se retrouver dans une maison de redressement aux Etats-Unis et son quotidien va devenir terrible. Insultes, humiliations, mortifications, il va tout connaître mais ne baissera pas les bras espérant toujours un mieux….

Avec une plume acérée, Woody s’exprime par l’intermédiaire de Yves Baudrin. Ce qu’il subit est terrible et très injuste. On découvre ses réactions, ce qu’il essaie de faire pour s’en sortir. En parallèle, différentes correspondances par internet nous sont présentées. Elles permettent de mieux comprendre ce qui se joue sous nos yeux et de mieux cerner les protagonistes.

L’auteur a installé dès le début une atmosphère qui retranscrit parfaitement le contexte dans lequel se déroulent les événements que nous suivons. Accompagné de dialogues pointus, son récit est dur mais également très réaliste…..


_________________
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8708
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum