Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Las, Yano] Ad feminam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis ?

25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
75% 75% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Las, Yano] Ad feminam

Message par Zia le Dim 30 Avr 2017 - 15:45



Titre : Ad feminam
Auteur : Yano Las
Editions Aile de May - 2013
(L'auteur, indépendante, a créé sa propre maison d'édition)


Présentation de l'éditeur :

Après une enfance presque banale, presque normale, abandonnée par son père, surprotégée par sa mère, May, enfant sage, quitte sa musulmanie natale pour tenter sa chance en occident. En perte de repères, elle y découvre contre toute attente la foi, mais pas seulement. Elle y fait aussi des rencontres du 3ème type.


Mon avis :

Livre lu dans le cadre d'un partenariat : je remercie le forum et l'auteur pour cette lecture.

C'est l'histoire de May, une jeune femme algérienne diplômée qui vient faire sa thèse en France. Elle se marie, fonde une famille et abandonne alors toute ambition professionnelle pour sombrer dans un monde... étrange. Elle consulte plusieurs médecins car elle entend des voix et croit avoir rencontré des entités extra-terrestres. Le roman plonge alors dans la science-fiction, à moins que ce ne soit dans la folie ?

Je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage. Cette femme a des difficultés relationnelles avec sa famille, difficultés qu'elle dit liées à ses origines (elle découvre une fois adulte, après la mort de sa mère, que l'homme qui l'a élevée n'est pas son père). Elle s'appuie également sur le poids des traditions et les coutumes religieuses pour justifier les tensions.
Mais à aucun moment elle ne cherche à se rebeller. Elle est passive, soumise, ce qui est étonnant pour une jeune femme ayant reçu diplômes et éducation.
Elle ne sait pas non plus se remettre en cause. Ce sont toujours les autres qui ont tort.
Elle semble ne pas avoir d'amis (qui auraient été des personnages secondaires intéressants pour donner du corps au récit). Elle se réfugie sur le net ou dans des communautés religieuses pour trouver des réponses à ses questions, tenter de se repérer dans le monde. Elle semble incapable de faire ses propres choix, ce qui explique peut-être qu'elle sombre peu à peu dans un monde imaginaire et une certaine forme de paranoïa.

Roman autobiographique ? Journal ? La frontière n'est pas nette. Je pense qu'il aurait fallu faire un choix : écrire un journal en utilisant la première personne. Ou raconter une fiction à la troisième personne. Dans ce cas, de vraies scènes auraient dû être écrites, avec de vrais dialogues, des descriptions... Le roman tel qu'il est actuellement n'est qu'une suite d'actions. May a fait ci, May a entendu ça... Cela ne m'a pas convaincue. Sans compter les erreurs de syntaxe, les phrases mal tournées, les coquilles, les mots parfois un peu trop familiers... Ce livre ressemble plus à un premier jet qu'à un récit abouti et prêt à être publié.

A retravailler, donc. Car le sujet de la culture d'origine et du poids des traditions est intéressant et mérite qu'on le développe vraiment.

Dernière remarque : le titre ne me semble pas bien choisi. Le latin me fait penser à la culture européenne, occidentale, chrétienne, une culture que May rejette.

Je vote : moyennement apprécié.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Las, Yano] Ad feminam

Message par louloute le Dim 30 Avr 2017 - 17:28

Merci Zia pour ta critique     Very Happy
avatar
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 10089
Age : 48
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Las, Yano] Ad feminam

Message par Sharon le Mar 2 Mai 2017 - 20:24

Mon avis :

Ce livre est centré sur un personnage principal féminin, May. Personnage principal, oui, mais pas narrateur : j’aurai vraiment aimé entendre May nous conter son histoire, et non rester ainsi à l’extérieur d’elle, à distance, beaucoup trop loin pour ressentir de l’empathie pour elle.
J’ai trouvé que le ton était froid, distancé, quoi qu’il lui arrive. Il faut dire que May se montre soit très passive, soit très obéissante. Elle ne se questionne pas sur l’attitude étrange que tous ont envers elle dans sa famille, que ce soit ses parents, ses sœurs ou son frère. Pour ces derniers, ce pourrait être de simples jeux très malsains envers le vilain petit canard de la famille – bien qu’inscrite sur le livret de famille, elle est rejetée. Ce sur quoi elle ne s’interroge pas, ce qu’elle ne veut pas admettre finit par ressortir à l’âge adulte et par la perturber.
May est toujours seule, même quand elle sera mariée et mère. Les personnages secondaires, à mon avis, manquent de corps et de consistance, peut-être parce qu’ils ne sont pas décrits suffisamment, si bien que le lecteur a du mal à se les représenter. Surtout, ils apparaissent puis réapparaissent épisodiquement dans le récit, sans que jamais l’un d’entre eux accompagne durablement May dans son parcours, et leurs interactions sont le plus souvent négatives, la blessant ou la décrédibilisant. May apparaît alors comme très passive à nouveau.
J’ai ressenti un immense sentiment de gâchis face au parcours de May. Hautement qualifiée, ayant choisi des études difficiles parce qu’elle refusait la facilité, accomplissant le rêve de maintes jeunes filles, elle se veut femme au foyer, mère, dans le plus grand respect des traditions et des coutumes religieuses. J’aurai aimé que soit davantage creusé les causes et les implications de ces contradictions.
En parlant de causes, y aurait-il un lien avec le mal être grandissant de May, qui la pousse à consulter des psys, tous plus caricaturaux les uns que les autres ? Aucun ne lui apporte le mieux être attendu, mais ils sont quasiment son seul lien avec l’extérieur. En effet, elle cherche les réponses à ses questionnements presque uniquement sur Internet, se coupant du réel un peu plus.
L’apparition de l’extraterrestre au deux tiers du récit aurait pu le faire basculer. Il a suscité chez moi plus de questions que d’adhésion. J’ai plutôt eu l’impression que le personnage principal basculait un peu plus dans son monde imaginaire.
Je remercie le forum Partage-Lecture et l'auteur pour ce partenariat.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7244
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Las, Yano] Ad feminam

Message par Zia le Mar 2 Mai 2017 - 22:54

Merci pour ta critique, Sharon.
Je vois que nos deux avis convergent sur plusieurs points.
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Las, Yano] Ad feminam

Message par Tchezare le Dim 28 Mai 2017 - 12:36

C’est durant nos 156pages que nous allons suivre le personnage de May, algérienne et musulmane depuis son enfance jusqu’à son stade de femme adulte. Nous la suivons « pas à pas » durant ces différents stades de la vie étant l’enfance, l’adolescence en tant qu’étudiante, le début de la vie active, le début de la femme mariée jusqu’à l’obtention d’une famille.
A cela comme dans toute vie en passant bien sûr par les réussites mais aussi les échecs. Les moments heureux mais aussi les moments de difficultés.
Je me suis engagé sur ce livre car je suis très ouvert à la découverte. La religion n’est pas un sujet que je côtoie ou aime lire mais je voulais savoir comment un plume pouvait en traiter. Je ne regrette pas ma lecture où bien des sujets sont mis en avant au travers de May par la religion, l’Algérie et la condition de la femme lorsque ses deux faits sont réunis.
Un point qui par contre ne m’a vraiment pas plu mais il faut bien entendre que c’est un avis purement personnel de mon style de lecture est l’impression de suivre une femme vivant totalement dans la négation. Bien qu’au début, à chaque épreuve ou chaque difficulté elle va de l’avant, lorsqu’elle se retrouve adulte, elle ne vit que dans des soucis de santé où physique et psychologie sont mêlés.
Bien que j’ai voulu aller au bout et connaître le dénouement en ayant accepté chaque étape de sa vie, je suis apparemment comme beaucoup de lecteur étonné de l’apparition d’un côté « alien » dans le récit qui pour moi n’a pas sa place ou alors aurait mérité des réponses à ce phénomène de façon plus distincte…

Ce sera une lecture où l’on aime pas forcement le protagoniste mais on ne la déteste pas non plus. On la suit, on la soutient et on espère pour elle jusqu’à la fin.

_________________

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Lecture en cours :
Réparer les vivants de Maylis de Kerangal



avatar
Tchezare
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 3092
Age : 30
Localisation : Sens/Yonne
Emploi/loisirs : Chauffeur livreur
Genre littéraire préféré : un peu de tout
Date d'inscription : 18/07/2013

https://leslecturesdetchez.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Las, Yano] Ad feminam

Message par Zia le Dim 28 Mai 2017 - 16:25

Merci Tchezare pour ton avis.
Tu as raison : on ne s'attache pas vraiment au personnage, mais on ne la déteste pas non plus. On a plutôt envie de lui ouvrir les yeux et de la pousser à agir pour améliorer sa condition car elle passe beaucoup de temps à se plaindre sans rien faire. Est-elle dépressive ? Peut-être...
avatar
Zia
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 687
Age : 42
Localisation : Normandie
Genre littéraire préféré : Romans, romans historiques
Date d'inscription : 12/05/2015

http://ziaaz.eklablog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Las, Yano] Ad feminam

Message par yano las le Mer 5 Juil 2017 - 23:02

A Zia

Je crois que tu n'es pas vraiment entrée dans l'histoire . Tu n'as pas aimé May que tu n'as pas comprise, mais c'est ainsi....

yano las
Nouveau membre
Nouveau membre

Féminin
Nombre de messages : 4
Localisation : suisse
Date d'inscription : 18/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Las, Yano] Ad feminam

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum