Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Sabolo, Monica] Summer

Aller en bas

Votre avis

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Sabolo, Monica] Summer

Message par Sharon le Dim 17 Déc 2017 - 18:40


Titre : Summer
Auteur : Monica Sabolo
Edition : Jean-Claude Lattès
Nombre de pages : 300 pages.

Présentation de l’éditeur :

Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs ?
Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.
Comment vit-on avec les fantômes ? Monica Sabolo a écrit un roman puissant, poétique, bouleversant.

Mon avis :

Livre lu et pas vraiment aimé. Je crois que ces quelques mots résument à eux seuls assez bien la situation.
Pourtant, les premiers chapitres m’avaient plutôt intéressés. Benjamin, vingt cinq ans après la disparition de sa soeur aînée, au prénom si étonnant pour le milieu dont elle est issue (la très haute bourgeoisie) ne se remet pas de ne pas savoir ce que la jeune fille est devenue. Il entre en dépression. Il consulte un nouveau psy, qui ne donnait pas du tout sa famille, ni son histoire.
La famille, finalement, est très classique puisqu’elle est incapable de véritablement parler. Benjamin ? Une source de déception pour ses parents, et ce, dès sa naissance, il n’était pas aussi beau, pas aussi brillant que sa soeur. Il n’a pas reçu l’amour, la tendresse qu’il aurait dû avoir – mais sa soeur les a-t-elle vraiment reçus ? Oui, nous sommes bien dans les plus hautes couches de la société, où tout est dans le paraître, où la conversation est forcément mondaine, menteuse, creuse et vide de dense. Rien de ce qui est essentiel n’est réellement dit. Et, pour le dire, encore faudrait-il qu’il y ait, en face, des personnes qui aient envie d’entendre, de savoir.
Ce livre n’est pas le récit d’une enquête sur une disparition, il n’est pas non plus le récit de survivants. Il est l’expression du grand mal être du narrateur, qui développe à satiété le motif de l’eau, de la noyade, sans qu’il parvienne à comprendre pourquoi il ressasse ce motif. J’ai trouvé que ces passages n’étaient pas les plus réussis du roman, ils semblaient particulièrement décalés par rapport à l’ensemble.
Sans trop vouloir en dévoiler, j’ai eu tout de même une sensation de gâchis en refermant ce livre.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 8049
Age : 40
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sabolo, Monica] Summer

Message par Nisa le Mer 17 Jan 2018 - 1:22

Je viens contrebalancer Wink

Comme le dit la quatrième de couverture, il n’est pas ici question d’un thriller sur une disparition d’adolescente mais d’une plongée dans le mal-être du petit frère, qui a du grandir sans sa sœur.

Il est un adulte, il a tenu le coup jusqu’à craquer, 25 ans plus tard. C’est un homme torturé par ses souvenirs, par sa sœur qu’il aimait plus que tout. Le lecteur est plongé dans ses cauchemars, dans ses souvenirs. Il n’est du reste pas toujours évident de s’y retrouver entre rêves et réalité. Ses angoisses par rapport au lac sont très présentes, surtout au début et ont failli me faire arrêté ma lecture. Le personnage est perdu, le lecteur risque de l’être aussi.

Malgré tout, sans que je puisse me l’expliquer, j’ai été happée par ce roman une fois que j’ai pris le parti de lâcher prise et de me laisser entraîner par l’auteure. J’avais deviné certaines choses et j’ai aimé la façon dont l’auteur a semé ses révélations. La description de la bourgeoisie et de ses faux-semblants est très bien traitée.

Une lecture perturbante, différente mais que je conseille malgré ce que j’ai pu lui reprocher plus haut.

Je vote très apprécié.

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5733
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum