Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Crais, Robert] L'homme sans passé

Aller en bas

Votre avis

[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_lcap0%[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_lcap100%[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_lcap0%[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_lcap0%[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_lcap0%[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_lcap0%[Crais, Robert] L'homme sans passé Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Crais, Robert] L'homme sans passé Empty [Crais, Robert] L'homme sans passé

Message par Sharon le Mer 12 Sep 2018 - 19:48

[Crais, Robert] L'homme sans passé Couv4610

Titre : L'homme sans passé.
Auteur : Robert Crais
édition : Belfond
Nombre de pages : 389 pages

Présentation de l’éditeur :

À Los Angeles, un homme agonise dans une ruelle. Aux policiers dépêchés sur place, il murmure quelques mots : il cherche son fils… Elvis Cole. Quand le célèbre détective arrive sur les lieux, il est trop tard, l’inconnu vient de rendre son dernier souffle. Cet homme mystérieux serait donc son père ? Les souvenirs affluent alors : sa mère, mentalement fragile ; lui, enfant livré à lui-même ; et ce père, désespérément inconnu.

Mon avis :


Elvis est le meilleur détective qui soit – oui, le meilleur. Cependant, être appelé par une policière au beau milieu de la nuit parce qu’un homme a été retrouvé mort et que ces derniers mots ont été pour dire qu’Elvis (le détective) était son fils; Problème : Cole ne peut pas le certifier puisqu’il n’a pas connu son père, et ne sait pas vraiment qui il était. De là à être accusé de la mort de cet inconnu, il n’y a qu’un pas que la police a très envie de franchir, en dépit de l’excellente réputation du détective. La seule chose qui lui reste à faire ? Enquêter.
J’ai beaucoup aimé la façon dont les différents points de vue s’imbriquaient, la manière dont le déroulement de l’intrigue est, malgré tout, facile à suivre. J’ai vraiment passé un très bon moment en leur compagnie, surtout avec Joe Pike – charismatique parce que peu présent, au final. Elvis doit aussi gérer une vie sentimentale plus compliquée qu’il ne le pense, à croire qu’il ne parvient pas à voir ce qui est sous ses yeux.
Une lecture très agréable qui me donne envie de découvrir d’autres romans de cet auteur.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9311
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de lettres modernes/mes chats, la lecture, le cinéma, la généalogie
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars, littérature jeunesse
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum