Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Denjean, Céline] Le cheptel

Aller en bas

Votre avis?

[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_lcap50%[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_rcap 50% 
[ 2 ]
[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_lcap50%[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_rcap 50% 
[ 2 ]
[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_lcap0%[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_lcap0%[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_lcap0%[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_lcap0%[Denjean, Céline] Le cheptel Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

[Denjean, Céline] Le cheptel Empty [Denjean, Céline] Le cheptel

Message par Cassiopée le Jeu 3 Jan 2019 - 20:21

[Denjean, Céline] Le cheptel 41hvus10

Le Cheptel
Auteur : Céline Denjean
Éditions : Marabout ( 18 Janvier 2018)
ISBN : 978-2501122559
660 pages

Quatrième de couverture


Le corps d'une jeune femme est retrouvé en Lozère. Au regard des éléments qu'ils détiennent, les enquêteurs de la SR de Nîmes se forgent rapidement un avis : elle a fait l'objet d'une chasse à l'homme... Pour le capitaine Merlot, d'Interpol, les conclusions médico-légales placent cette victime dans une longue série. Les gendarmes nîmois vont alors apprendre à leur grande stupéfaction, qu'Interpol tente depuis vingt-cinq ans de démanteler un réseau de trafic d'êtres humains.

Mon avis

Au plus loin de la folie des hommes…..

Autant le dire sans attendre, ce roman aux nombreuses mais très claires ramifications, est totalement addictif. Il vous coince dans ses rets et ne vous lâche plus, vous absorbant, vous prenant votre temps, votre énergie, votre cerveau et votre cœur…. On se retrouve avec plusieurs entrées qui bien sûr, finiront par se recouper. Alternativement on suit un homme qui fait des recherches sur sa sœur, un jeune garçon qui est tombé lors d’une randonnée et qui veut trouver de l’aide, des policiers qui enquêtent sur une mort suspecte et tous ceux qui de près ou de loin semblent avoir un lien avec ce décès. Seuls indices temporels : le jour J et quelques mois avant ou peu de temps après. L’essentiel se déroulant sur une petite dizaine de jours. L’époque ? La nôtre avec tous les travers des hommes, tout ce qu’on sait et qu’on oublie souvent , soit en faisant l’autruche, soit en se disant qu’à notre niveau, on ne peut pas faire grand-chose…. C’est plus facile…enfin, c’est ce qu’on croit parce qu’à force de fermer les yeux….un jour, ça vous revient en pleine face….

Louis, soixante treize ans, cherche sa sœur, il s’exprime peu dans le livre mais il le fait en disant « je ». Pour le reste, ce sera un récit avec un narrateur sauf pour une petite fille qui se « parle » en employant le « tu », comme si elle ne pouvait pas exister par elle-même, comme si elle avait été effacée, d’ailleurs qui est-elle ? Il y a également des enquêteurs assez nombreux, d’autant plus qu’Interpol va intervenir devant la gravité des faits. Plusieurs histoires en parallèle, dans lesquelles on entrevoit, petit à petit, les rapports entre les différents protagonistes. Le contexte est installé, les personnages également. On peut plonger dans l’histoire qui va aller crescendo, s’accélérant sur la fin…

J’avais déjà entendu parler du Darknet et du fameux logiciel TOR, permettant de surfer sans être repéré er donc de flirter avec la ligne rouge, d’être hors la loi en toute impunité….. et d’aller vers des espaces où sont affichées des propositions toutes plus ou moins tordues, dangereuses pour l’homme…..mais en excitant d’autres au-delà du possible….. Savoir que cela peut exister me révulse, me révolte …. Il y a des déséquilibrés partout mais certains ne le montrent pas et il faut trouver la faille pour les coincer…. C’est dans cette faille que pourront s’engouffrer, petit à petit, les policiers de ce recueil. J’ai apprécié que ces hommes et ces femmes soient suffisamment motivés, volontaires pour croire en leur métier, espérer trouver des réponses et arrêter certaines dérives qu’ils devinent au cours de leur enquête. J’ai aimé leur pugnacité, leur remise en question, acceptant d’entendre l’avis des uns et des autres, se respectant et décidant de faire au mieux ensemble…. Eloïse, maîtresse femme, est la chef, celle sur qui tout repose, celle qui se doit d’être forte toujours et partout mais peut-elle tout accepter, tout supporter ?

Céline Denjean (bravo pour le clin d’œil page 355) a réussi un excellent thriller à la construction tout à fait remarquable avec des personnages complets et bien présentés. Je verrai bien une adaptation cinématographique de cette histoire tant les descriptions sont visuelles, claires. Son récit est, à mon sens, très abouti, ne laissant rien au hasard, permettant à chacun de s’approprier les différents lieux, l’atmosphère et tous ceux qui y gravitent. Elle nous oblige à creuser ce qu’on sait déjà pour aller plus loin que le superficiel et son recueil est d’une grande force par ce qu’il soulève…. De plus, on ne peut que constater qu’elle a fait des recherches et que les références citées sont vérifiables… et brrrrr……

C’est un roman âpre, noir, qui laisse malgré tout quelques lueurs d’espoir se glisser ça ou là. L’écriture et le style de Céline Denjean sont vifs, acérés, pointus, chaque mot est pensé, pesé. Les événements s’enchaînent avec fluidité et on peut se demander tant tout cela est ordonné, réfléchi, comment elle s’y est pris pour écrire son ouvrage. Elle est allée au plus loin de la noirceur humaine, peut-être pour nous rappeler que la vie est belle lorsque tout va bien….


NB: j'ai lu ce roman à sa parution, il y a un an et puis je n'ai pas mis mon avis Embarassed

_________________
[Denjean, Céline] Le cheptel Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 11349
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Denjean, Céline] Le cheptel Empty Re: [Denjean, Céline] Le cheptel

Message par Paprika le Dim 3 Fév 2019 - 17:06

J'ai attendu quelques jours avant de rédiger ma critique, encore sous le "coup " de la lecture de ce thriller.
C'est une intrigue passionnante, remplie de rebondissements Très dense, bien amenée, palpitante,  addictive. Une fois commencée, j'ai eu du mal à interrompre ma lecture, très prise par l'action.
Les histoires s'enchevètrent facilement.
Les personnages prennent place tout naturellement malgré leurs différentes motivations.
Il y a Louis Barthes, le vieux notaire qui " parle " à la première personne. Il cherche sa soeur dont il a été séparé à la naissance. Ils sont jumeaux et nés au Vélodrome d'hiver en 1942.
Bruno, le jeune ado qui, suite à une chute dans un torrent, découvre un domaine pour le moins étrange alors qu'il cherche du secours.
Certains personnages du Cheptel, dont deux jeunes filles qui essaient de comprendre le monde dans lequel elles vivent.
Les policiers, bien sûr, qui en menant une enquête étrange sont amenés à rouvrir des dossiers de crimes irrésolus depuis de très nombreuses années.
L'histoire se déroule de nos jours mais remonte loin en arrière.
Chaque personnage a sa manière de s'exprimer et cela se fait harmonieusement. On passe facilement d'un personnage à l'autre dans leur façon d'exprimer chacun leur ressenti. Mais on se pose la question de savoir où l'auteur veut en venir, comment va-t-elle expliquer tout cela ? Hé bien , tout s’enchaîne parfaitement. Pour moi, c'est un tour de force !
Le style est vif, rapide. Les descriptions tellement claires qu'on est, si je puis dire, sur le terrain. On vit les péripéties avec les héros de cette histoire.
Histoire très dense dont on émerge un peu secoué.
J'ai énormément apprécié ce roman. Un coup de coeur.
Paprika
Paprika
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3536
Age : 80
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : lecture, musique, bricolage, scrabble
Genre littéraire préféré : tout sauf romans à l'eau de rose, politique.
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Denjean, Céline] Le cheptel Empty Re: [Denjean, Céline] Le cheptel

Message par Sharon le Lun 11 Fév 2019 - 12:14

Mon avis:

Si vous aimez les romans policiers reposants, prévisibles, pas trop sanglants, bref, si vous cherchez un polar divertissant, passez votre chemin. Nous sommes ici dans un roman dur, difficile, non par son écriture, mais par les sujets qui sont abordés.
Le roman semble se composer de trois intrigues différentes - qui finissent par se rejoindre, pas forcément de la façon dont on s'y attendait. Le plus attachant, à mes yeux, est Louis : oui, il n'est pas tout jeune, oui, il a eu une vie heureuse, sans histoire, cependant ce qu'il découvre de ses origines, ce secret de famille qui lui est révélé à la suite de la maladie de son père lui fait reconsidérer tout ce qu'il a vécu jusque là. S'il faut retenir un seul point de sa quête, c'est la découverte qu'il a toujours été entouré d'amour, et que l'on a toujours, quelque part en France, penser à celui qu'il était vraiment. Il est une expression pour qualifier les années pendant lesquelles Louis est venu au monde "les années les plus noires de notre siècle". Disons que l'on veut croire, très souvent, que "cela" est derrière nous, que "cela" ne peut pas recommencer. Pourtant, ce qui nous est conté dans les deux autres intrigues montrent que c'est toujours possible, ou probable.
Prenez Bruno, un adolescent ordinaire, finalement, qui s'amuse avec ses copains. A la suite d'un accident, il se retrouve projeté dans un univers qui n'est pas du tout le nôtre - et pourtant, nous ne sommes ni dans la fantasy, ni dans la science-fiction. Il ne s'agit pas seulement pour lui d'évoluer dans un monde dont il n'a pas les codes, il s'agit de tâcher de s'en sortir plus ou moins bien, face à ces personnes qui semblent venir d'ailleurs - j'ai pensé, en un raccourci thématique, à Tout le monde te haïra d'Alexis Aubenque.
Viennent ensuite les enquêteurs proprement dits. Ils sont nombreux, et pour certains, cela fait longtemps qu'ils sont sur la piste... de quoi au juste, de qui ? Et bien d'actes criminels qui paraissent totalement inimaginables - et pourtant, cela a beau être énorme, hors-norme, le lecteur se prend à dire que cela pourrait être possible, en un mélange d'utilisation des techniques les plus modernes (voir l'usage du Darknet) et des méthodes les plus anciennes pour conditionner les êtres humains. Vertige ? Oui, certainement.
Surtout, l'on pressent très vite, et on le met à l'épreuve également, que ce ne sera pas une enquête tiède, pendant laquelle les enquêteurs ne risqueraient pas grand chose. Il suffit d'un rien pour que tout tourne mal, alors quand on sait que les origines de cette affaire remonte à plus de vingt ans, le "rien" qui peut tout faire déraper ne tient qu'à un fil. Là, j'aimerai citer d'autres faits, bien réels, que m'ont rappelé le dénouement, mais je vous en dirai alors vraiment beaucoup trop.
Merci au forum Partage-Lecture et aux éditions Marabout pour ce partenariat
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9556
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de lettres modernes/mes chats, la lecture, le cinéma, la généalogie
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars, littérature jeunesse
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Denjean, Céline] Le cheptel Empty Re: [Denjean, Céline] Le cheptel

Message par Paprika le Lun 11 Fév 2019 - 13:59

J'ai beaucoupaimé ta critique de ce livre, Sharon et comme toi, j'ai eu peur à en dire trop...
Pour moi cette auteur est un belle découverte.
Paprika
Paprika
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3536
Age : 80
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : lecture, musique, bricolage, scrabble
Genre littéraire préféré : tout sauf romans à l'eau de rose, politique.
Date d'inscription : 12/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Denjean, Céline] Le cheptel Empty Re: [Denjean, Céline] Le cheptel

Message par Sharon le Lun 11 Fév 2019 - 14:17

@Paprika : oui, ce n'est pas facile, parce que trop en dire, c'est gâcher la lecture.
En même temps, j'aurai pu aussi parler des personnalités lumineuses qui apparaissent trop brièvement dans le roman - parce qu'elles appartiennent au passé, mais ce qu'elles ont fait ont permis de construire le présent. Je pense à Germaine et sa fille Françoise, par exemple.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 9556
Age : 41
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de lettres modernes/mes chats, la lecture, le cinéma, la généalogie
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars, littérature jeunesse
Date d'inscription : 01/11/2008

https://deslivresetsharon.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Denjean, Céline] Le cheptel Empty Re: [Denjean, Céline] Le cheptel

Message par Lilo85 le Mer 20 Fév 2019 - 1:42

Merci à l'éditeur et au forum pour ce partenariat !

C’est, sauf erreur, la première fois que postule pour un partenariat sans faire attention au nombre de pages, tellement le résumé m’a donné envie. J’avoue : j’ai quand même eu un petit coup de chaud quand j’ai ouvert l’enveloppe et sorti ce pavé ! Je pensais ne jamais arriver au bout… Mais j’ai vite été détrompée. J’ai eu le malheur de le commencer un vendredi soir et je l’ai terminé quelques (nombreuses) heures plus tard, sans prendre beaucoup de temps pour dormir, manger ou parler à mon amoureux.

L’auteure a trouvé la formule idéale pour nous rendre complètement accro. J’ai eu quelques inquiétudes au début de ma lecture, car le roman alterne un chapitre en « je », un en « tu », puis un en « elle/il ». Il faut se faire à cette structure de texte très originale, mais après quelques chapitres, j’ai trouvé que cela faisait la force du roman et lui donne un rythme effréné. Bref, j’ai tourné les pages à une vitesse folle. Ce genre de livre est la raison pour laquelle je lis peu de romans policiers/thrillers : je suis incapable de m’arrêter et je ne fais plus rien d’autre tant que je n’ai pas lui la dernière page. La patience n’est pas mon fort… du tout !

Je ne connaissais pas du tout cette auteure avant de lire ce roman et je suis sûre que je vais me pencher sur ces autres récits, notamment celui qui est cité plusieurs fois dans Le Cheptel. On retrouve la même équipe d’enquêteurs (dont une porte mon nom, ce qui est assez rare). L’auteure parvient à rendre ses personnages attachants et touchants. On a l’impression de faire partie de leur équipe et on leur souhaite un dénouement heureux. On a également envie de savoir comment les différentes histoires vont se rapprocher et quand elles vont interférer les unes avec les autres.

Je disais plus haut que j’ai tourné très rapidement les pages, mais j’avoue que dans les dernières pages, mon livre a presque servi de ventilateur tant les pages tournaients vite. Il me fallait connaître le fin mot de cette histoire et je confesse être restée estomaquée, tant je n’ai rien vu venir alors qu’elle se révèle logique si on repense à toute l’histoire. J’arrête là de peur de trop vous en révéler…

Mais sans trahir aucun secret, je vous recommande de découvrir ce roman et son auteur que je vais suivre attentivement.

Pour moi, ça a été un coup de cœur !

merci

_________________
Lecture en cours :  study  Marko Leino - La véritable histoire de Noël study
                                                                         
Lilo85
Lilo85
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 2664
Age : 34
Localisation : Au milieu des montagnes
Emploi/loisirs : Juriste
Genre littéraire préféré : Tout et même plus... Je me laisse surprendre !
Date d'inscription : 22/05/2012

http://m-selle-lit.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

[Denjean, Céline] Le cheptel Empty Re: [Denjean, Céline] Le cheptel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum