Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[B, JF] Le spectre du Soleil

Aller en bas

Avez-vous aimé ?

[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_lcap0%[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_lcap0%[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_lcap0%[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_lcap0%[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_lcap0%[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_lcap0%[B, JF] Le spectre du Soleil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 0

[B, JF] Le spectre du Soleil Empty [B, JF] Le spectre du Soleil

Message par Julie lit le Mar 9 Juil 2019 - 0:15

[B, JF] Le spectre du Soleil Captur10
Titre : Le spectre du Soleil
JFB
Éditions :Librinova
Collection :Fantastique
Genre :Policier-anticipation
Époque :2100
Nombre de pages :384 format pdf 508 Kindle
ISBN :979-10-262-3296-

Quatrième de couverture :
Le quotidien des étudiants en sciences est organisé en fonction des conditions climatiques et des risques sanitaires engendrés par la pollution. Mais bientôt Grégorie Berthie va être suspecté de meurtre par le lieutenant Stoveski. Le groupe d’amis, Linoa, Greg, Gaëlle et Tommy, doit gagner la zone interdite à l’extérieur de la cité, mais ils se savent espionnés par l’implant bio-pass, outil de traçabilité des individus. Qu’a donc découvert de l’autre côté leur amie qui justifie son assassinat ? Les événements inhabituels des derniers jours, qui semblaient anodins, commencent à se lier, mais alors qu’ils se sentent menacés, une terrible certitude vient déchirer une amitié qu’ils croyaient fidèle : l’un d’entre eux les a trahis,trahis jusqu’au meurtre... Ils vont devoir marcher ensemble en surveillant les pas de l’autre. Des côtes atlantiques au cœur des volcans, sur fond de réchauffement climatique et manipulations génétiques,cette aventure à suspense nous emmène dans un environnement qui pourrait bien être notre futur. Un roman qui à travers une enquête à rebondissements vise à nous faire réfléchir sur l’avenir bien proche que nous réservons à nos enfants. Un roman malheureusement rattrapé tous les jours par l’actualité scientifique, sociale et humaine...

Avis :
Ce livre est très surprenant. Il mêle aventure, enquête, suspense, anticipation, évolution climatique. Vous voici propulsé·e·s quelques décennies devant nous, dans un monde où même le physique des gens est programmé selon le rang social. Un zeste d'humour dans la première partie assez descriptive, mais non ennuyeuse, qui nous plonge dans le contexte. A notre insu, l'auteur nous donne ici des indices pour qui sait décrypter : j'avoue, je suis passée à travers, et pourtant, c'était si évident! Je vous donne ainsi une chance! La mort d'une jeune femme bouscule le quotidien tranquille du campus universitaire. Les chapitres sont assez courts mais à chaque fin on a envie de lire le suivant. Un roman qui finit en véritable opération « mission impossible ». On pense que l’énigme est finalement simple et chaque fois nos certitudes s’ébranlent. L’auteur joue avec le lecteur, mais c’est un jeu dangereux. Personnellement cela m’a beaucoup plu, agréablement rythmé. Un style qui évolue au fil du roman. C’est cela qui m’a le plus marquée. On passe du roman paisible à l’action avec des phrases plus courtes, des textes plus bruts. Du monde universitaire au monde réel. L’auteur joue pour adapter le style au contexte et imprimer le rythme, avec talent.
J’avais peur d’un roman pour « ados », mais pas du tout ! J’ai été attirée par ce livre parce que je m’intéresse beaucoup aux questions climatiques. Sur fond d’enquête policière le roman décrit un environnement vers lequel finalement il semble que l’on tende. Tout paraît si loin et si probable. L’auteur ne nous prend pas pour des incultes (ce que je ressens parfois sur certains textes) La réflexion est au rendez-vous avec l’action et les rebondissements jusqu’à la « toute toute » dernière page ! Si je le mets en deuxième position de mes lectures de l’année, pour l’instant (!), il est ma meilleur découverte et ma plus grande (belle) surprise. Surprenant ! c'est vraiment le qualificatif, je ne veux rien dévoiler, mais si vous le lisez vous serez surpris·e. Il y a quelque chose d'inhabituel dans ce livre. En tout cas pour ma part .

Extraits de la version électronique :
p235 : «Nous longions des criques d’accès apparemment impossible. Un peu plus loin, un énorme bloc de béton menaçait de basculer dans l’océan. Ce type de construction d’un autre siècle avait été érigé comme poste de surveillance lors d’une guerre qui avait meurtri l’Europe. Il ne présentait aucun intérêt esthétique et avait seulement un intérêt commémoratif. S’il avait résisté à la fureur des hommes, il n’allait guère résister plus longtemps à leur folie, seule responsable du changement brutal de climat. La puissance des eaux qui ravageaient les falaises par la base allait bientôt l’emporter. Il rejoindrait sous peu une autre construction du même type que nous apercevions, émergeant à peine des flots, abattue par la nature qui se jouait de la prétention humaine. Ce que l’homme lui avait pris pour ses démonstrations de puissance, elle le reprenait pour le réduire à l’état de sable, lentement, inlassablement, sûrement.»
p 374 : «Un mousqueton de sécurité nous assurait, mais je préférais largement que les électroaimants n’aient pas de défaillance. Nos masques nous permettaient de respirer convenablement. Olan contrôlait notre position en visuel à travers la plaque de verre sous ses pieds et simultanément avec l’indicateur de position qui s’affichait sur le verre. Il programma la cible sur la ventilation.
« Visée alignée ! » annonça-t-il.
Quelques secondes plus tard, j’entendis à nouveau sa voix dans le casque :
« Simulation réussie ! Descente en douze secondes ! »
Je ressentis un frisson et une angoisse. Le moment venu, la descente serait infernale.» …
Julie lit
Julie lit
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 41
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Randonnée
Genre littéraire préféré : Aventure, policier
Date d'inscription : 11/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum