Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Gorki, Maxime] Enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gorki

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Gorki, Maxime] Enfance

Message par lalyre le Dim 23 Mai 2010 - 11:40

GORKI Maxime
Enfance
Folio février 2010
366 pages


Résumé

Dans la Russie du XlXème siècle, c'est le récit autobiographique de l'enfance de Gorki, il n'a que trois ans à la mort de son père. Il est recueilli par ses grands-parents maternels qui habitent à Nijni-Novgorod, sa mère l'ayant abandonné, ne désirant pas vivre chez ses parents. Ceux-ci sont teinturiers de métier et l'enfant va apprendre que la vie faite de maladies, de chansons tristes, d'incendies, de coups de cravache, de multiples bêtises et de fables que sa grand-mère lui raconte. Le patriarche très colérique qui frappe pour un rien, l'enfant souvent livré à lui-même, assiste à des bagarres de rue, les disputes de ses oncles pour une question d'héritage, mais ils connaît aussi des amitiés sincères. Entre le nouveau foyer de sa mère humiliée, le réduit ou vivent les grands-parents ruinés et l'école ou il ne parvient pas à s'intégrer, l'enfant accepte cette vie qui lui apprend que le malheur peut devenir un fête...


Mon avis :

Je n'en dis pas plus pour en laisser aux prochains lecteurs de ce livre, ce que je peux dire, c'est que j'ai aimé le récit écrit avec finesse et discrétion, la tendresse, la foi douce et réconfortante et l'imagination de la grand-mère. Il faut quand même savoir que cette autobiographie nous apprend beaucoup sur le quotidien des russes pauvres de l'époque, ces gens qui vivaient et vivent encore une vie étouffante, surtout dans les petits villages.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5940
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum