Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cussler, Clive] Walhalla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Walhalla de Clive Cussler

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Cussler, Clive] Walhalla

Message par Sharon le Mer 7 Juil 2010 - 7:45




Titre : Walhalla.
Auteur : Clive Cussler.
Editeur : Le Livre de poche.
Nombre de pages : 700.

Quatrième de couverture :

Lors de son voyage inaugural, le Dauphin d’émeraude, luxueux navire de croisière, prend soudainement feu et sombre. Dirk Pitt et une équipe de la NUMA, en expédition dans les parages, parviennent à sauver une partie de l’équipage et des passagers. Étrangement, les systèmes d’alarme n’ont pas fonctionné et l’incendie semble s’être déclaré de façon tout à fait inexplicable…L’ingénieur du navire, génial inventeur d’un moteur à propulsion hydraulique, a péri dans la catastrophe, mais sa fille Kelly a survécu… Dirk Pitt se retrouve confronté à une organisation internationale prête à tout pour mettre la main sur le brevet de ce moteur révolutionnaire. Meurtres, prises d’otages, attentats, combats aériens entre les tours de Manhattan, cette nouvelle aventure va mener notre héros au-delà de la réalité, sur les traces du légendaire capitaine Némo, jusqu’au Walhalla, le paradis des Vikings… Malgré sa perspicacité légendaire, Dirk Pitt est loin d’imaginer la surprise qui l’attend.

Mon avis :

Je suis contente : j'ai réussi à lire en entier un roman de Clive Cussler, moi qui avais lamentablement échoué il y a quatre ans avec Sahara. Ce roman d’aventures est pourtant très long - sept cents pages. Il est divisé en six parties, précédés de deux chapitres qui font office de prologue historique.

Clive Cussler ne pouvait trouver un parrainage plus prestigieux que celui de Jules Verne. Ce n’est pas un pillage qu’il effectue, mais un véritable hommage au maître, sur lequel il s’est réellement documenté. Comme Jules Verne, Cussler remplit son roman de termes et d’explications scientifiques accessibles aux lecteurs. Comme Jules Verne, ces démonstrations scientifiques ne lui font oublier la construction de son intrigue.

J'ai découvert un authentique roman d'aventures. Les cent premières pages sont proprement haletantes et il m’a été très difficile de lâcher le livre. Je me demandais par quel moyen judicieux Dirk et ses amis allaient parvenir à sauver le plus grand nombre, puis, après une telle intensité, je me suis demandé comment l'auteur allait rebondir, surtout sur un roman de cette longueur. Il le fait en utilisant toutes les ressources possibles et imaginables. Les aventures vont se poursuivre sur terre, sous la mer, dans les airs, à un rythme ébouriffant. La sagacité de l'équipe de la Numa et leurs moyens techniques vont être nécessaires pour mener à bien leurs différentes missions, tournées à la fois vers l'avenir (découvrir l'invention révolutionnaire du professeur) et vers le passé (partir à la recherche des vikings et du capitaine Némo).

Je ne connaissais pas du tout le personnage de Dirk Pitt qui est le stéréotype du héros de roman d'aventures, ce qui a un côté rassurant (il se sortira des pires péripéties). Il est heureux dans son métier, dans ses amitiés, mais malchanceux en amour. Les femmes ne sont pourtant pas de simples faire-valoir dans ce roman. Scientifiques comme Misty Graham, politiciennes comme Loren Smith, elles sont toutes des femmes de tête et donnent du fil à retordre à leurs adversaires communs, l'industriel Curtis Merlin Zale et son homme de main Omo Kanai.

Ceux-ci sont coriaces : soit ils sont aussi aptes que Pitt à surmonter leurs blessures (Omo Kanai paraît presque doté de pouvoirs surhumains), soit ils disposent d'hommes de main si nombreux que leur perte ne les désole en rien. Pitt et Curtis Zale ont ainsi un point commun : ils ne reculent devant aucune méthode, l'un pour sauver, l'autre pour détruire.

J'ai passé un très agréable moment grâce à cet auteur, qui n'hésite pas à se mettre en scène de manière cocasse dans son roman et je pense lire prochainement une autre de ses oeuvres.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7519
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum