Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Démoulin, Olivier]L'homme qui épousa New York

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Avez vous appréciez le livre

50% 50% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Démoulin, Olivier]L'homme qui épousa New York

Message par Invité le Ven 9 Juil 2010 - 12:11





L’homme qui épousa New York


Auteur
: Olivier Démoulin

Né en 1968-9, diplômé de sciences Po Bordeaux et de l’école de journalisme de Marseille, ancien journaliste et chargé de communication, Olivier Démoulin se consacre totalement à l’écriture depuis le succès de ses trois premiers romans Dans mon ventre, Je hais les troubadours, et Orage maternel
Editeur : Grrr…art (2008)
Nombre de pages : 265
4ème de couverture :

David Prain fête aujourd’hui ses soixante ans, mais quelle est sa vraie vie ?
- A New York, dans le quartier de Central Park Ouest, David Prain est un chef d’entreprise célibataire et plutôt heureux.
- Sur l’île canadienne de Propperty, David Prain est un entrepreneur marié à Kathleen, père de famille et plutôt malheureux.

Dans ces deux lieux, un fantôme du passé réapparaît : Helen Seagal, envoûtant amour de jeunesse.
Helen et David ou Helen contre David ?
Un récit qui entraine le lecteur de l’autre côté du miroir

Mon appréciation
:



Dernière édition par mimi54 le Sam 2 Avr 2011 - 0:02, édité 2 fois (Raison : ajout de la couverture du livre)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Démoulin, Olivier]L'homme qui épousa New York

Message par Invité le Ven 9 Juil 2010 - 21:58

L'auteur ayat laissé à la fin de son livre son adresse mail, je me suis permise de lui adresser ce matin l'appréciation que j'ai rédigée à propos de son roman. Avec son accord, je vous en livre sa réponse


C'est toujours un plaisir de recevoir des commentaires de lectrices et lecteurs sur un, ou plusieurs, de mes romans.

Je constate depuis quelques mois que le nombre total de messages reçus pour "L'homme qui épousa New York" (mon dernier livre) dépasse maintenant largement ceux reçus pour "Je hais les troubadours", mon autre livre le plus connu.

Vraiment un grand merci pour vos commentaires.

Je suis ancien journaliste et ancien chargé de communication, et aujourd'hui écrivain à temps plein.
Comment peut-on être écrivain "à temps plein" quand on est édité par un éditeur (les dynamiques éditions "Grrr...art") de taille "moyenne" ? Pas grâce aux médias nationaux, c'est sûr (récemment, j'étais invité au Salon du Livre de Saint-Louis, en Alsace, et deux journalistes nationaux m'ont encore clairement redit "pourquoi parlerait-on de vos livres dans nos colonnes ? Vous n'êtes le fils de personne à ce que l'on sache !", j'ai trouvé ça... sympa ?!).

Bref, comme vous l'avez deviné et sous-entendu, je suis un vrai auteur du "bouche à oreille". Pour cela, Internet est assez extraordinaire car là, "fils de" ou pas, tout le monde est sur un pied d'égalité ! Voilà ce qui me permet (et j'espère que ça durera encore !), de rester "écrivain à temps plein".

Concernant New York, vous l'avez deviné, mon quartier préféré est l'Upper West Side. Je ne me suis pas "embêté", j'ai projeté mon personnage principal dedans ! Ensuite, il me semblait intéressant d'essayer de parler de la condition des personnes âgées (à travers le personnage d'Helen) et de rendre hommage à ces "anciens" par le biais de New York, justement car a priori c'était une gageure puisque, bien sûr, New York est d'abord la ville du "cent à l'heure", de la jeunesse, du dynamisme, de l'explosivité, de la "démesure raisonnable" (j'aime bien cette définition-là !)...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Démoulin, Olivier]L'homme qui épousa New York

Message par Invité le Lun 20 Sep 2010 - 12:12

Un roman positivement étonnant que j'ai découvert cet été. Lu et approuvé cet "Homme qui Epousa New York". J'ai découvert une histoire sortant de l'ordinaire, une manière audacieuse et plaisante de parler autrement des personnes d'un certain âge, et aussi des descriptifs de New York incitatifs.
Quelqu'un aurait-il lu un autre livre de cet auteur ? Lequel autre me conseilleriez-vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Démoulin, Olivier]L'homme qui épousa New York

Message par Cassiopée le Lun 20 Sep 2010 - 21:38

Bon, j'ai compris, je vais le commander, il me fait envie et j'aime la nouveauté...
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8814
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Démoulin, Olivier]L'homme qui épousa New York

Message par Invité le Lun 20 Sep 2010 - 21:51

Cassiopée a écrit:Bon, j'ai compris, je vais le commander, il me fait envie et j'aime la nouveauté...

commande lui les ailes, et il pourra voler Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Démoulin, Olivier]L'homme qui épousa New York

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum