Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sartre J'ean Paul "Les mains sales"

0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

[Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Message par encre de lune le Sam 11 Sep 2010 - 11:14





AUTEUR : Jean Paul Sartre
TITRE : Les mains sales
COLLECTION : folio
NOMBRE DE PAGES : 247
PRIX : 5 euros 03

QUATRIEME DE COUVERTURE :

"Comme tu tiens à ta pureté, mon petit gars! Comme tu as peur de te salir les mains. Eh bien, reste pur ! A quoi cela servira-t-il et pourquoi viens-tu parmi nous? La pureté, c'est une idée de fakir et de moine. Vous autres, les intellectuels, les anarchistes bourgeois, vous en tirez prétexte pour ne rien faire. Ne rien faire, rester immobile, serrer les coudes contre le corps, porter des gants. Moi j'ai les mains sales. Jusqu'aux coudes. Je les ai plongées dans la merde et dans le sang."

MON AVIS :

J'ai beaucoup aimé cette pièce de théâtre. Elle est composée de sept tableaux, eux-mêmes divisés en plusieurs scènes. Le ton est assez léger, voire comique parfois mais qui renferme une réflexion profonde sur le rôle de l'homme dans la politique. En effet, la question que pose la pièce est : peut-on faire de la politique sans se "salir les mains"? C'est pendant la période la seconde guerre mondiale que l'auteur va tenter de répondre à cette question. La premère scéne nous présente Hugo qui vient voir Olga, membre du parti communiste, après avoir passé deux ans en prison. Puis à partir du second tableau on a une réminiscence d'Hugo qui relate la cause de son crime qui l'a mené en prison.

Dans Les mains sales, Sartre nous livre une critique de la bourgeoisie et du parti communiste et fasciste qui sévisssent à cette époque. Il nous montre comment les hommes politiques servent leurs propres intérêts en politique, quitte à mentir aux autres.

C'est une pièce que j'ai beaucoup aimé. Je la conseille vivement. Elle nous donne une vision de la politique de cette époque qui pourrait d'ailleurs s'étendre à celle de notre époque.
avatar
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 43
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Message par Michel33 le Sam 11 Sep 2010 - 12:21

Je crois qu'il faut lire la pièce (écrite en 1948) à la lumière du comportement de Sartre à l'époque qui, si je ne me trompe pas, vient d'entrer au parti communiste. Elle reflète, en quelque sorte ses propres luttes internes, philosophiques. Pour lui, le marxisme n'a pas d'avenir s'il n'inclut pas l'existentialisme.
Je l'ai lue à l'époque (ça fait un bail !) J'avais beaucoup apprécié, mais j'étais un adolescent en pleine euphorie du mouvement né à Saint Germain des Prés, bien que je ne fus pas un "fan" de Sartre.Je ne sais pas ce que j'en penserais si je le relisais aujourd'hui, d'autant que nous sommes loin de "l'après-guerre" qui était quand-même une période unique. La situation n'est plus la même actuellement.
Pour moi, une grande partie de la philosophie de Sartre n'a plus beaucoup de sens aujourd'hui, en raison du fait qu'elle était largement marquée par le contexte existentiel de l'époque.
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Message par encre de lune le Sam 11 Sep 2010 - 12:45

Sartre venait de rentrer au parti communiste. Je croissi je ne me trompe pas en même temps que Louis Aragon. Et comme Aragon il a été déçu. Mais contrairement à Aragon il ne fait pas une critique directe mais essaie d'apporter des solutions.
Ce que tu dis est très intéressant car une question me vient à l'esprit : penses-tu que l'on soit sorti de l'exitentialisme?
En lisant cette pièce, je me suis dit que ce qu'il a dit à l'époque pourrait être encore valable aujourd'hui?
avatar
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 43
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Message par Michel33 le Dim 12 Sep 2010 - 12:49

encre de lune a écrit:Sartre venait de rentrer au parti communiste. Je croissi je ne me trompe pas en même temps que Louis Aragon. Et comme Aragon il a été déçu. Mais contrairement à Aragon il ne fait pas une critique directe mais essaie d'apporter des solutions.
Ce que tu dis est très intéressant car une question me vient à l'esprit : penses-tu que l'on soit sorti de l'exitentialisme?
En lisant cette pièce, je me suis dit que ce qu'il a dit à l'époque pourrait être encore valable aujourd'hui?
Je t'avoue qu'il faudrait que je relise la pièce Embarassed
Mais à la manière dont Sartre le concevait, je dirais "oui". Par ce que "son" existentialisme trouvait son fondement sur la situation "après guerre" qui est périmée (si je peux m'exprimer ainsi). L'existentialisme de Sartre et de Simone de Beauvoir (ce n'est que mon avis) était quelque peu éthéré, non ? Le problème pour Sartre et sa compagne était de concilier existentialisme et communisme "stalinien" - à l'époque". Et là .....
Mais pas seulement, car il lui fallait concilier son ontologie (le "en-soi" et le "pour-soi" avec l'acquis fondamental de la phénoménologie, à savoir l'unité relationnelle de "l'être-au-monde"
D'autre part, le mouvement "Saint Germain des Prés" n'a que peut de rapport avec le fond de la philosophie de Sartre.
Mais on va arrêter là, car la question déborde les objectifs du forum, et personnellement, je ne suis pas très enclin, en général, à me lancer dans la "haute" philosophie Very Happy
Qu'en penses-tu ?
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Message par Michel33 le Dim 12 Sep 2010 - 12:55

Mais il est vrai que, ce que Sartre dit dans la pièce, notamment à propos des hommes politiques est toujours bien réel et vrai aujourd'hui, partout dans le monde !
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Message par encre de lune le Mar 14 Sep 2010 - 19:25

Je suis d'accord avec toi. La vision de Sartre et de son existentialisme est dépassée aujourd'hui. Mias même à l'époque du communisme, à la découverte des crimes staliniens je pense que sa philosophie s'est effondrée ou du moins avait pris un tour ironique.
Sartre etait philosophe amis c'est vrai que parler de la haute philosophie ferait qu'on partirait dans des débats infinis. Surtout que la philosophie est mon point faible. J'essaie d'ailleurs de remédier à cette lacune.
Je trouve d'ailleurs tes réponses très intéressante Wink
avatar
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 43
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Message par Michel33 le Mer 15 Sep 2010 - 12:04

encre de lune a écrit:Je suis d'accord avec toi. La vision de Sartre et de son existentialisme est dépassée aujourd'hui. Mias même à l'époque du communisme, à la découverte des crimes staliniens je pense que sa philosophie s'est effondrée ou du moins avait pris un tour ironique.
Sartre etait philosophe amis c'est vrai que parler de la haute philosophie ferait qu'on partirait dans des débats infinis. Surtout que la philosophie est mon point faible. J'essaie d'ailleurs de remédier à cette lacune.
Je trouve d'ailleurs tes réponses très intéressante Wink

Merci ! Smile
avatar
Michel33
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 83
Localisation : Woluwe Saint Pierre (Bruxelles-Belgique)
Emploi/loisirs : Pensionné - Lecture - Théâtre - Musique Classique - Bonne chanson française - Jazz
Genre littéraire préféré : Romans-Nouvelles sauf Fantastique et S.F.
Date d'inscription : 05/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Message par encre de lune le Mer 15 Sep 2010 - 14:21

De rien c'est sincère Wink
avatar
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 43
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Sartre, Jean-Paul] Les mains sales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum