Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

0% 0% 
[ 0 ]
14% 14% 
[ 1 ]
29% 29% 
[ 2 ]
43% 43% 
[ 3 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

[Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par yaki le Ven 5 Nov 2010 - 14:02

Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent / Eric-Emmanuel Schmitt – Ed. Albin Michel, 183 p., ISBN : 978-2226215208

Mon résumé : Lors d’une exposition, Eric-Emmanuel Schmitt s’arrête devant un portrait sculpté de Beethoven. Il se souvient alors de ses jeunes années et de sa passion pour le compositeur. S’ensuit alors un essai sur l’évolution de notre époque qui, selon lui, ne croit plus en rien.
Ce livre fait partie d’une série intitulée « Le bruit qui pense », en hommage à la phrase de Victor Hugo : « La musique, c’est du bruit qui pense » commencée en 2005 avec « Ma vie avec Mozart ».
L’essai est suivi d’une nouvelle : « Kiki Van Beethoven ». Il s’agit de l’histoire de Kiki, une dame âgée, pensionnaire d’une maison de retraite qui trouve un jour dans une brocante un buste de Beethoven. Elle le rapporte chez elle persuadée que ce buste va lui faire entendre la musique du compositeur.

Mon avis : J’ai été plutôt déçue par cet essai qui reste relativement simpliste et superficiel. Je n’ai pas vraiment adhéré à la leçon de vie que tente de nous donner Eric-Emmanuel Schmitt. Quant à la nouvelle, il s’agit certes d’une jolie fable vite lue et grâce à laquelle on passe un agréable moment, mais sans plus !
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par FrançoisG le Ven 5 Nov 2010 - 14:40

merci pour ta critique.

Le titre ne m'attire pas non plus.
avatar
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par remydu13 le Mar 30 Nov 2010 - 12:54

Je suis tout à fait d'accord, je n'ai pas accroché non plus, j'ai plutôt traîné à lire la première partie, j'ai lu une "dissertation" pour ou contre Beethoven.
Kiki von Beethoven histoire plus rigolote, je suis d'accord, mais je m'attendais à mieux, ses autres livres étaient plus intéressants.
avatar
remydu13
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 918
Age : 32
Localisation : Tarascon
Emploi/loisirs : loisirs : photo lecture ballade
Genre littéraire préféré : roman, historique, biographie
Date d'inscription : 12/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par Invité le Mar 30 Nov 2010 - 13:00

Il me semble que Kiki von Beethoven est une pièce de théâtre, ce serait peut-être plus intéressant de la voir plutôt que de la lire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par remydu13 le Mar 30 Nov 2010 - 13:03

Oui surtout que c'est avec Danièle Lebrun, qui je pense doit bien faire le röle de la vieille dame, un peu ronchon, mais avec un coeur gros comme ça!
avatar
remydu13
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 918
Age : 32
Localisation : Tarascon
Emploi/loisirs : loisirs : photo lecture ballade
Genre littéraire préféré : roman, historique, biographie
Date d'inscription : 12/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par yaki le Mar 30 Nov 2010 - 13:59

Oui en pièce de théâtre à voir ça doit être sympa !
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par jostein le Jeu 3 Fév 2011 - 15:03

Mon avis:
Selon Eric-Emmanuel Schmitt, la philosophie de Beethoven était humanisme, héroïsme et optimisme.Il va tenter de nous le démontrer au travers de six extraits musicaux. C'est toujours un plaisir d'allier une belle écriture et
l'écoute de tels morceaux de musique classique.
"Mozart entend, Beethoven fabrique."Mozart entend le Divin et Beethoven a foi en l'homme.Je suis assez en adéquation avec l'analyse du 4ème concerto pour piano et orchestre. La conclusion de l'auteur correspond
à ma façon de penser.
"L'héroïsme ne serait-il pas où l'on croit? Pas dans l'agressivité, le biceps, les grimaces effrayantes des matamores, mais dans
le repli, la tolérance, le consentement."
Tel Pascal, Eric-Emmanuel Schmitt fait le pari de l'optimisme.Son analyse se termine par une réponse au titre du livre assez pertinente.La deuxième partie du livre est l'histoire de Kiki, une dam âgée à l'humour cinglant. Ce récit est emprunt d'émotion et
d'humour. Même si, comme l'alliance des cordes violentes et du piano doux, l'horreur côtoie l'horreur d'Auschwitz.
Grâce au buste de Beethoven, Kiki va enfin affronter ses démons, tout comme Rachel, son amie, affronte l'horreur des camps de
concentration.
J'ai trouvé les deux parties un peu superficielles. Mais je regrette toujours la brièveté des bons livres intéressants.
avatar
jostein
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 544
Age : 56
Localisation : Région centre
Emploi/loisirs : Lecture, jardinage
Genre littéraire préféré : auteurs contemporains
Date d'inscription : 21/02/2010

http://www.surlaroutedejostein.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par Cassiopée le Mer 6 Avr 2011 - 22:09

Mon avis :

La musique touche, insinue. Elle fouille, tourneboule et modifie l’humain, l’atteignant au plus profond.

Le plaisir de ce livre a été pour moi dans l'écoute du CD et la lecture du Crédo de l'optimisme moderne, le reste m'a semblé superficiel, un peu survolé.

L'auteur ne peut pas réussir à nous émouvoir, nous bouleverser chaque fois qu'il relie écriture et musique. Le challenge en lui-même est intéressant mais la redondance dangereuse (même s'il n'aborde pas Beethoven comme il a abordé Mozart ...)
Pour les autres musiciens, ce sera peut-être dommage, mais je crois que je m'abstiendrai ....

La seconde partie, la pièce de Théâtre m'a plus intéressée. Le texte est plus "profond", plus recherché et il y a matière à réfléchir, des pistes sont offertes.
avatar
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 8806
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par Mevlânâ le Mar 22 Juil 2014 - 17:13

Je n'ai pas du tout accroché sur cette lecture et dieu sait que j'aime le style d'E.-E. Schmitt mais là, rien. Je me suis profondément ennuyé et j'ai survolé plus d'un passage.
Il y a beaucoup d'envolées lyriques pour rien.

On n'oubliera très vite cette lecture.

(Je conseille toutefois de ne pas laisser tomber Beethoven et de lire la nouvelle suivante : Kiki Van Beethoven qui vaut le détour).

_________________
Lecture en cours :



Mes listes et mon challenge 2012/2013 (17/17) et le Challenge Libido Sciendi

"Tout est impossible jusqu'à ce que quelqu'un le fasse" Nelson Mandela
avatar
Mevlânâ
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2648
Age : 32
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi/loisirs : Kinésiologue, maître Reiki
Date d'inscription : 05/02/2012

http://www.kinesiologue-reiki-69.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Schmitt, Eric-Emmanuel] Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum