Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Aller en bas

Si vous l'avez lu

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_lcap50%[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_rcap 50% 
[ 7 ]
[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_lcap36%[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_rcap 36% 
[ 5 ]
[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_lcap7%[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_rcap 7% 
[ 1 ]
[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_lcap7%[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_rcap 7% 
[ 1 ]
[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_lcap0%[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_lcap0%[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 14

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par Invité le Mar 16 Nov 2010 - 14:16

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Caline10

Quatrième de couverture

- Oh ! Vous êtes donc tout à fait lâche, Ferdinand ! Vous êtes répugnant comme un rat…
- Oui, tout à fait lâche, Lola, je refuse la guerre et tout ce qu’il y a dedans… Je ne la déplore pas moi… Je ne me résigne pas moi… Je ne pleurniche pas dessus moi… Je la refuse tout net, avec tous les hommes qu’elle contient, je ne veux rien avoir à faire avec eux, avec elle. Seraient-ils neuf cent quatre-vingt-quinze millions et moi tout seul, c’est eux qui ont tort, Lola, et c’est moi qui ai raison, parce que je suis le seul à savoir ce que je veux : je ne veux plus mourir.

Ma critique

Incroyable, sauf erreur de ma part, je n'ai rien trouvé sur cet auteur et surtout sur ce livre, le meilleur de la littérature française, à mon avis (que je partage). Ce roman commence dans un élan patriotique pour rapidement virer antimilitariste. Puis vient la démobilisation de Bardamu, et la suite du voyage, encore plus grotesque continue. Afrique, Amérique (la traversée est un des meilleurs chapitres du livre), puis la France dans un dispensaire, Céline nous présente, que dis-je, nous tends un miroir ou l'ironie a du mal à l'emporter sur l'ignominie de certaines situations, malgré certains personnages qui traversent cette obscurité avec flamboyance. Les thèmes du voyage sont toujours d'actualité, notamment l’anticapitalisme et l’anticolonialisme. Quant à l'écriture de l'auteur, entre argot et points de suspension, c'est un régal. Mais attention, certains ne supporteront pas ce reflet de notre inhumanité dans le miroir... Et il n'y a pas d'issue, car comme l'écrit Céline "ce monde n'est qu'une immense entreprise à se foutre du monde.". Et pourtant, "si les gens sont si méchants, c'est peut-être seulement parce qu'ils souffrent."

Prix Renaudot à sa sortie, il rata le Goncourt de deux voix. Pas assez politiquement correct... Ce livre est de ceux qui doivent rester au service de l'Homme, comme garde-fou. Un diamant de sang, mais un diamant quand même. 10/10

Gallimard, 505 pages.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par Invité le Mar 16 Nov 2010 - 14:26

Un chef - d'œuvre de la littérature française!!
Ce livre est d'une noirceur magnifique!
D'une écriture superbe et géniale!

Merci à toi Marsiho de l'avoir rajouté!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par Invité le Mar 16 Nov 2010 - 14:55

Une merveille en effet... et un vrai choc pour moi à la première lecture (même si j'ai maintenant un petit faible pour Mort à crédit et surtout la trilogie allemande). J'y pensais en regardant les commémorations du 11 novembre : Céline a remarquablement rendu, au début du roman, le sentiment de terreur qui étreignait les soldats face à l'absurdité de cette guerre et aux errances du commandement...
Quant au style célinien, il a été beaucoup copié mais reste inégalé à mon sens...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par FrançoisG le Lun 22 Nov 2010 - 23:46

Chacun des chapitres de ce livre est une leçon magistrale.

Ne passez sutout pas à côté du meilleur livre de la littérature française !

Moi, j'ai adoré.

merci marsiho pour ta critique.
FrançoisG
FrançoisG
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Nombre de messages : 1418
Localisation : Dans ma maison au calme
Emploi/loisirs : Lecteur assidu
Genre littéraire préféré : Tous les genres
Date d'inscription : 23/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par eric le Sam 22 Jan 2011 - 17:54

Le livre est excellent et il a enthousiame mon adolescence avec beaucoup d'autres...

eric
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 227
Age : 49
Localisation : LYON
Date d'inscription : 06/07/2009

http://lemondedelecrit.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par Sarfre le Jeu 3 Fév 2011 - 16:18

Juste pour dire que je partage tout ces avis, sûrement le plus grand livre de la littérature française du 20ème siècle. Un livre difficile à lire, sombre, noir, cru et sans concession mais une merveille.
Sarfre
Sarfre
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Masculin
Nombre de messages : 508
Age : 43
Localisation : Metz
Emploi/loisirs : Informatique
Genre littéraire préféré : Romans classiques, contemporains; Sciences humaines; Fantasy; Policier, Thriller.
Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par Mounain le Dim 22 Mai 2011 - 15:32

Alors, je vais me sentir seule mais peu importe, je ne partage pas votre enthousiasme. A vrai dire, je vote "moyennement aimé", je n'ai pas détesté, mais sans plus. Certains passages m'ont intéressés, d'autres m'ont quelque peu ennuyés. Parmi ceux que j'ai aimé, les voyages en Afrique & en Amérique.

"Voyage au bout de la nuit"...Effectivement, ce livre est probablement un des plus noirs que j'ai pu lire. L'absurdité de l'existence se retrouve dans toutes les pages, parfois de façon plus poussée, pesante. Tout est présenté avec dégoût, que ce soit la guerre, le colonialisme, le rêve américain, et même l'amour. C'est que les femmes ne sont présentées, ici, que comme un moyen de satisfaire ses pulsions... Alors, j'ai certes apprécié le thème de l'absurdité du monde, mais trop c'est trop, selon moi.

Quant au style, pourquoi pas? J'ai apprécié, même si je n'en raffole pas. En fait, tout le livre m'a laissé la même impression: moyen.

Peut-être suis-je passée à côté de quelque chose, je ne sais pas.
Mounain
Mounain
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1190
Age : 27
Localisation : 51
Emploi/loisirs : professeure de français et étudiante cynopsy (formation en éducation et comportement canins)
Genre littéraire préféré : tout ce qui me tombe sous la main
Date d'inscription : 23/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par encre de lune le Ven 3 Juin 2011 - 21:01

Je viens de finir de le lire. Et je crois que de tous les livres que j'ai lu c'est celui qui m'a le plus marquée jusqu'à maintenant, de manière positive.
Je m'attendais à un livre avec pour thème principal, la guerre. Mais pour moi, le véritable thème de ce livre est l'être humain et son absurdité. Je n'ai jamais lu un livre aussi cruel et pessimiste!
Ce roman pour moi, a une teneur philosophique. Il m'a d'ailleurs fait penser au roman de Sartre "Les mains sales", mais en beaucoup plus pessimiste et réaliste.
Outre "Les mains sales", ce roman se rapproche, enfin selon mon propre ressenti, à Candide de Voltaire., en lui faisant écho. En effet, Candide se pose des questions et se révèle être un ingénu devant le monde et l'être humain. Et Bardamu dans le roman de Céline lui apporte les réponses de manière cynique et sans retour. Pour lui le monde est chaotique et malsain.

Quant au style ce que j'ai beaucoup aimé c'est les passages en argot suivis souvent de magnifiques descritions poètiques du paysage notamment.

Ce que j'ai moins aimé et là je rejoins Mounain c'est l'insistance sur la noirceur du monde, le fait que l'homme n'est qu'"une grimace" voué à l'échec de par ses agissements sans même le savoir.

Certains faits aussi apparaissant surréalistes. Je me suis longtemps posée la question sur l'existence de la galère qui l'amène aux Etats Unis?

Mais hormis ces petites réticences je rejoins l'ensemble des partageurs c'est un des meilleurs livres que j'ai lu!
encre de lune
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 45
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par Kirdam le Mar 7 Juin 2011 - 18:09

Je le note dans ma LaL Very Happy
Kirdam
Kirdam
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 33
Localisation : Paris (75) / Annecy (74)
Emploi/loisirs : Avocat
Genre littéraire préféré : Je lis de tout : cela va dépendre de mes humeurs, de mes envies du moment.
Date d'inscription : 23/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par encre de lune le Mar 7 Juin 2011 - 18:52

j'ai hate de connaître ton avis. J'espère que tu passeras un bon moment de lecture Wink
encre de lune
encre de lune
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 605
Age : 45
Localisation : nord
Genre littéraire préféré : le roman
Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par Invité le Lun 15 Aoû 2011 - 18:28

Voyage au bout de la nuit, c'est l'histoire de la lâcheté. Parce que Céline n'était pas fleur bleue, il montrait la véritable facette des homme: leur côté menteur et hypocrite. Pourtant, Bardamu ne ment pas, lui. Il ne veut pas faire la guerre, alors il déserte. Il s'en va en Afrique, mais comme son boulot ne lui plait pas, il se casse. Puis il va en Amérique... L’Amérique? la "ville debout"? Très peu pour lui, parce que même si les filles sont jolies, là bas, personne ne le remarque, tellement il y a du monde. Alors il retourne en France, une fois la guerre terminé. Enfin, son meilleur ami (aussi meilleur puisse-t-il être) meurt. Tout ça pour ça...

Livre exquis, oui. Mais à faire trop noir, on finit par s'ennuyer. Je n'ai pas voté "Coup de cœur" parce qu'en s'ennuyant, de retour de New York, je me suis aussi ennuyé. La fin est trop longue (bien que la dernière page soit magistrale).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par Ombre le Dim 7 Avr 2013 - 16:51

Au delà de l'invention stylistique, le génie de Céline et de son "Voyage", ce qui en fait l'oeuvre majeure du XXième siècle, c'est que cette oeuvre a su exprimer plus que tout autre l'état d'esprit de l'humanité à cette époque. Au milieu du fracas apocalyptique de deux guerres mondiales, il a poussé ce cri qui a trouvé un écho dans la conscience de chacun de ses lecteurs: "Je ne veux plus mourir."
Ombre
Ombre
Apprenti
Apprenti

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 47
Localisation : 92400
Emploi/loisirs : La marche, la lecture.
Genre littéraire préféré : Les classiques
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

[Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit  Empty Re: [Céline, Louis Ferdinand] Voyage au bout de la nuit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum