Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Poivre d'Arvor, Patrick] Les enfants de l'aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation du livre "Les enfants de l'aube"

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Poivre d'Arvor, Patrick] Les enfants de l'aube

Message par .: Mélanie :. le Sam 08 Jan 2011, 16:04



Auteur : Patrick POIVRE D'ARVOR
Titre : Les enfants de l'aube (Moia bieda)
Nombre de pages : 156
Editions : Jean Claude LATTES
Livre format Poche

Résumé :

" Au commencement, une histoire de globules rouges et de globules blancs qui jouent à la bataille navale..." Le petit Alexis lit les premières pages du carnet intime de son père. Ce dernier, Tristan, s'est suicidé sans le vouloir sous les yeux de son fils, lui laissant comme seul compagnon de route, le récit de sa vie.
Atteint à 15 ans d'une terrible maladie du sang, Tristan fut envoyé dans un sanatorium en Suisse. Il y rencontra Camille, une jeune anglaise de 16 ans. Leur drame devint bonheur. Camille lui donne un plaisir au gout de lait. Ils revivent et connaissent les joies les plus fortes de l'amour.
Ils braverons le règlement du sanatorium, les adultes, la raison, et même la mort.
Il y aura toujours des Roméo pour aimer Juliette.

Pour aller plus loin :

Ce livre est le premier roman de Patrick POIVRE D'ARVOR (ou PPDA). Il est à moitié autobiographique et est soutitré "Moia bieda" (Mon Malheur).
Adapté en téléfilm sous le titre "l'enfant de l'aube". Le film est centré sur la fin du roman, la paternité précoce de Tristan. Celui ci à une maladie bien moins grave (asthme) et il ne se suicide pas.
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Enfants_de_l'aube

Mon avis :

Un récit très émouvant. On y crois pas d'abord, à ces deux gamins qui disent aimer alors qu'il n'ont aucun moyen de comparer. Qui découvrent tout et confondent ce mot avec connaitre. Mais très vite on oublie; On oublie leur age, leur inexpérience, leurs fautes. On oublie comme on oublie pour Tristan et Iseult, Comme on oublie pour Roméo et Juliette.
Et on les suit dans leur histoire, si provocante, et en même temps si justifiée.

Je regrette peut être que l'auteur décrive autant le sexe. Autant de descriptions de leurs ébats. Mais là encore, je pardonne. Parce qu'au fond, leur première découverte, c'est, par le moyen physique, eux même. Ensuite seulement ils on apprit à aimer l'autre.
On ne peux pas dire que la fin soit tragique. Puisqu'on commence par elle. Je dirais que tout le roman est emprunt d'une atmosphère pesante, et pourtant légère a la fois. Comme si tout était perdu d'avance, mais que chacun se refuse a laisser mourir l'espoir définitivement.

*



Dernière édition par .: Mélanie :. le Lun 17 Jan 2011, 00:07, édité 4 fois (Raison : correction titre)
avatar
.: Mélanie :.
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 88
Age : 25
Localisation : charente
Emploi/loisirs : Assistante vétérinaire.
Genre littéraire préféré : ça marche au coup de foudre chez moi, et, comme je suis de nature curieuse.. :D
Date d'inscription : 05/01/2011

http://billets-aux-hommes-de-lettres.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum