Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Mauriac, François] Le sagouin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

17% 17% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 3 ]
33% 33% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[Mauriac, François] Le sagouin

Message par yaki le Ven 11 Mar 2011 - 11:46

Le sagouin / François Mauriac
Ed. Pocket, 139 p., ISBN : 978-2266023139



Quatrième de couverture : Il semble que François Mauriac ait mis le meilleur de son art dans cette cruelle peinture d'une famille de hobereaux du Sud-Ouest dont l'héritier, un pauvre homme dégénéré, s'est mésallié en épousant une jeune fille qui n'a pu résister au désir de quitter son milieu bourgeois et de devenir baronne. De cette union mal assortie est né un fils, Guillou. Nous suivons le calvaire de cet enfant, si disgracié physiquement, si sale, si arriéré que sa mère ne l'appelle que "le Sagouin". Nous le verrons aussi tout près peut-être du salut parce que quelqu'un, l'instituteur du village, le traite en être humain. Victime de la haine de sa, mère à qui il ne rappelle que d'odieux souvenirs, victime des préjugés du village, le pauvre Guillou entraînera son faible père dans la tragédie.

Mon avis : Le sagouin est un roman extrêmement triste, l'histoire d'un gentil petit garçon détesté par sa mère, Paule, qui n'a pas la vie qu'elle aurait souhaité et le fait "payer" à son entourage. Le père, lui, brille par son absence non pas physique mais émotionnelle. Il est à mille lieux de ce que peut vivre son fils au quotidien. Il ne s'implique pas, n'a pas une seule réaction pour tenter de le sauver. La seule personne qui a de l'affection pour Guillaume c'est la vieille domestique. C'est un roman plein d'émotions, on s'attache au petit Guillou, on aimerait tant que sa vie soit différente... Un très beau roman, sombre, avec une écriture et un style très agréables.
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mauriac, François] Le sagouin

Message par abo2008 le Ven 11 Mar 2011 - 12:12

J'ai lu ce livre en Terminale. Je me rappelle d'un livre plein d'émotion triste. Mauriac décrit très bien l'absence d'amour et comment c'est ressenti par un enfant. Je n'ai pas trop aimé la fin, trop triste à mon goût. De plus, ce livre ne laisse aucun espoir.
avatar
abo2008
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 787
Localisation : 95
Date d'inscription : 28/04/2010

http://hellody.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mauriac, François] Le sagouin

Message par stella le Dim 24 Avr 2011 - 12:40

Très beau roman, un de mes préférés de Mauriac, malgré la noirceur du thème...comment ne pas s'attacher à cet enfant détesté par sa mère,rejeté de tous ou presque? Très bien écrit, ce drame familial ne peut pas laisser indifférent!
avatar
stella
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 119
Age : 40
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : prof d'italien et de FLE Mes loisirs: lecture, cinéma,théâtre, équitation
Genre littéraire préféré : roman
Date d'inscription : 29/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mauriac, François] Le sagouin

Message par Moony le Dim 24 Avr 2011 - 23:39

J'ai lu ce livre il y a longtemps pour l'école. Je me rappelle avoir aimé cette histoire mais par contre je ne me rappelle plus de grand chose Rolling Eyes
avatar
Moony
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1248
Age : 33
Localisation : Belgique (Liège)
Emploi/loisirs : institutrice maternelle
Genre littéraire préféré : Un peu de tout :)
Date d'inscription : 13/05/2010

http://crisbooks.blogspace.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mauriac, François] Le sagouin

Message par nymou le Lun 25 Avr 2011 - 12:52

Je l'ai lu à l'époque où je louais beaucoup de livres à la bibliothèque de ma ville. Je l'ai lu quand je devais avoir 14 ans et je l'avais beaucoup aimé! Un roman adolescent je dirais
avatar
nymou
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 361
Age : 32
Localisation : Liège (Belgique)
Emploi/loisirs : professeur de français en secondaire supérieur
Genre littéraire préféré : de tout excepté les romans historiques, les récits de guerre et de sciences-fiction
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mauriac, François] Le sagouin

Message par Sharon le Dim 9 Fév 2014 - 21:35

Mon avis :

François Mauriac a-t-il la place qu’il mérite dans le Panthéon littéraire du XXe siècle ? Je n’en suis pas sûre. Je l’espère.
Le Sagouin est un livre à redécouvrir absolument. Bien avant que des psys de tout bord se penchent sur le problème, et bien après Poil de carotte, ou les romans de Balzac, François Mauriac nous offre le portrait saisissant d’un enfant mal aimé et d’une mère en négatif : Paule ne maltraite pas physiquement son enfant, elle se contente de ne pas faire tous ces petites gestes de tendresse que prodiguent les autres mères. François Mauriac dissèque avec minutie cette famille mal aimante, mal traitante, toute en haine, en rancoeur, où les cris n’ont d’égal que les non-dits.
Le seul mode de communication est la joute oratoire. Elle peut être à fleuret mouchetée, quand madame la baronne attaque : elle sait distiller le fiel comme une aristocrate des temps jadis. Elle est explosive, presque mal embouchée, quand Paule éclate. Il n’est jamais de gagnante dans ces luttes cent fois recommencées, pour ne pas dire cent fois jouées – elles n’ont que les arguments qu’on leur a appris, les arguments qui peuvent faire mal, ou qui peuvent séduire. Elles n’ont de pensées que de leur milieu social.
Pas de gagnantes, mais deux perdants : Galéas et son fils Guillaume. Le premier n’ose tenir tête à sa femme, et quand il se décidera à veiller au bonheur de son enfant, ce sera de la seule manière possible. Guillou, lui, est bien présent, et même si, à l’image d’Antoinette, l’héroïne du Bal, sa mère a trouvé moyen de le reléguer dans un débarras plus que dans une chambre, il laisse des traces de son passage, parce que personne n’a envie, à part Fraulein, toujours de prendre un tantinet soin de lui.
Si l’aristocratie, la grande bourgeoisie est montrée ainsi de manière saisissante, l’instituteur et sa femme ne sont pas épargnés. Les hussards noirs de la république sont bien loin. Couple modèle, parents d’un unique fils paré de toutes les qualités, objets de tous les soins, ils sont presque aussi bornés que ceux contre lesquels ils disent lutter. Elle a d’ailleurs bon dos, la lutte des classes, jolie étiquette qui recouvre le conformisme, la jalousie, et la paresse intellectuelle. Instrument involontaire du destin, Robert Bordas sera sans doute le seul à tirer les conséquences de ses actes, le seul qui a pris pleinement conscience de la tragédie qui s’est jouée, là, dans le bordelais.
Les dernières pages sont à ce sujet saisissantes, et s’il fallait les rapprocher d’une autre oeuvre, ce serait sans conteste les poèmes de Baudelaire ou de Tristan Corbière. La poésie des mots, pour des êtres à qui rien n’a été épargnés.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7379
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mauriac, François] Le sagouin

Message par lalyre le Lun 10 Fév 2014 - 0:31

Sharon merci pour cette belle critique, honte à moi qui n'ai jamais lu ce livre Embarassed 
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5847
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mauriac, François] Le sagouin

Message par Sharon le Lun 10 Fév 2014 - 0:40

Merci Lalyre pour ta visite.
Je te rassure : je n'avais pas ouvert un livre de Mauriac depuis mon brevet des collèges (en 1992 donc).
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7379
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mauriac, François] Le sagouin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum