Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Veronesi, Sandro] Chaos calme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis

22% 22% 
[ 2 ]
22% 22% 
[ 2 ]
22% 22% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 9

[Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par Toutatys le Ven 26 Aoû 2011 - 22:49



Auteur : Sandro, VERONESI
Titre : Chaos Calme
Edition : Livre de Poche
ISBN : 978-2253127451
Nb de pages : 535 pp.

Quatrième de couverture
Pietro Paladini est immobile. Dans l'oeil du cyclone. Il ne sort plus de sa voiture, garée au bas de l'école de sa fille, à Milan. Ce quadragénaire séduisant que la vie avait épargné vient de perdre sa femme, Lara. Il attend de souffrir, mais ce n'est pas si facile de ressentir la perte. Les amis et les anonymes viennent lui parler, l'étreindre, partager ce temps suspendu, ce " chaos calme " où il se réfugie désormais. Les collègues de travail à la veille d'une fusion financière sans précédent, un frère fumeur d'opium, une belle-soeur qui se dénude en pleine crise de nerfs, tous à un moment laissent tomber leurs masques. Tous renoncent à la comédie sociale. Sur cette situation digne de Beckett, Sandro Veronesi construit un roman émouvant, ample, magistralement tissé : le mélange de l'intime dans ce qu'il a de plus vibrant et du réel dans ce qu'il a de plus dérangeant.

Mon avis
Avant de me procurer cet ouvrage, j'ai consulté diverses critiques, tous n'étaient pas unanimes sur la qualité de l'oeuvre mais le thème me plaisait et je m'en suis félicitée !
Trois avant son mariage, Pietro et son frère sauvent chacun une femme sans aucune reconnaissance de leur part ou des témoins. Pendant ce temps, la femme de Pietro décède d'une crise cardiaque devant leur fille de 10 ans. L'histoire ne détaille ni l'arrivée des frères à la maison, ni leur réaction, ni les funérailles qui ont lieu le jour de leur mariage.
Le récit reprend le jour de la rentrée des classes, Pietro promet à sa fille de l'attendre toute la journée devant son école. Cette promesse, comme un jeu ou une blague, se concrétise et perdure les semaines suivantes. Le père organise son travaille, enfin les quelques papiers qu'ils doit signer, par l'intermédiaire de fax, de son téléphone ou de sa secrétaire... Sa fille tout comme lui vivent comme si le drame n'avait jamais eu lieu, la mère n'est guère présente dans le récit, sa fille n'en parle jamais et son mari y fait allusion pour se remémorer certains souvenirs... Personne de leur entourage ne comprend leur réaction et le fait savoir à Pietro. Belle-soeur, frère, patron, associés, collègues, toute une série de personnages plus atypiques les uns que les autres défile dans la voiture de Pietro ou sur le banc dans le square devant l'école de sa fille.
Cette galerie de personnages permet à l'auteur de proposer un panel de psychologies différentes. Un fait commun à tous, personne ne se soucie vraiment de la peine ou de la non-peine de cet homme, il devient un exutoire pour tous, un déversoir pour toutes les frustrations...
Une question se pose : si l'on ne réagit pas à un évènement comme les autres s'y attendent, est-on forcément insensible, inhumain, ou un extraterrestre ?
C'est Claudia, sa fille, qui lui ouvrira les yeux.

Ma note : 4,5 / 5
avatar
Toutatys
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 235
Age : 46
Localisation : Lavaur (81500)
Emploi/loisirs : achéologue. lecture/jardinage/cuisine
Genre littéraire préféré : romans espagnols et sud-américains, les romans anglo-saxons déjantés de T. Sharpe, bref un peu de tout
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par safran le Dim 1 Juil 2012 - 10:34

Une histoire où il ne se passe rien d'extraordinaire, où Pietro,
suite à la mort subite de sa femme, décide de rester devant l'école de
sa fille pour l'aider à supporter (mais qui aide qui ?) la
douleur non ressentie de cette mort.


Rien d'essentiel et pourtant ... au fil de la lecture, on s'aperçoit
que l'auteur nous apprend la vie et ses tourments, la réflexion et la
patience, la sagesse et la simplicité. C'est un livre
qui se savoure, on se délecte de l'humour (parfois cynique) de
l'auteur, de la cocasserie des situations, des réflexions bien pensées
et on s'aperçoit, que finalement, on en tire une leçon de vie
et d'humanité. ♥
avatar
safran
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 437
Age : 57
Localisation : Centre
Genre littéraire préféré : romans, policiers, fantasy, psychologie
Date d'inscription : 19/04/2010

http://safran-lit.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par virgule le Dim 1 Juil 2012 - 16:12

Merci pour cette belle critique, safran.
Je l'ai emprunté pour le lire cet été.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par safran le Dim 1 Juil 2012 - 17:01

virgule a écrit:Merci pour cette belle critique, safran.
Je l'ai emprunté pour le lire cet été.

alors bonne lecture Virgule, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi!
avatar
safran
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 437
Age : 57
Localisation : Centre
Genre littéraire préféré : romans, policiers, fantasy, psychologie
Date d'inscription : 19/04/2010

http://safran-lit.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par virgule le Dim 1 Juil 2012 - 19:33

Merci.
Je reviendrai ici pour donner mon avis...
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par lili78 le Dim 1 Juil 2012 - 23:09

Je l'ai lu il y a un petit moment déjà et j'ai beaucoup aimé
:5<e:


avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2208
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par Cate le Jeu 5 Juil 2012 - 15:59

Il ne se passe rien d'extraordinaire dans ce livre et ça pourrait ne pas être trop gênant. C'est bien écrit, c'est vrai et ça fait poser des questions. Mais par contre, c'est très long, j'ai trouvé. Trop. Du coup, j'ai fini par m'ennuyer un peu. J'avais envie que ça aille plus vite, de savoir ce qu'il en était des personnages dont on croise la route et auxquels on s'attache.
J'ai bien aimé ce livre, mais selon moi il méritait 100 pages de moins, ça aurait donné plus de rythme et ça aurait pu devenir un super bon bouquin !
avatar
Cate
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 323
Age : 36
Localisation : Lyon
Genre littéraire préféré : romans historiques, Lodge, Gaarder
Date d'inscription : 11/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par virgule le Jeu 12 Juil 2012 - 21:57

J'ai voté : bien

J'ai terminé ce livre et en le refermant, je suis restée sceptique. Quel avis émettre ? Je suis partagée.

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, car les phrases sont longues, très longues...
Par exemple, voici un extrait (une seule phrase !) où le narrateur parle de son frère :

Entre nous deux, il n'y a jamais eu de véritable problème, voilà, et c'est peut-être ça le problème : nous étions trop semblables pour ne pas nous sentir obligés de saisir le moindre prétexte de nous montrer différents ; et ensuite, à force de poursuivre ce but comme un objectif dans nos vies, nous le sommes devenus pour de bon, et ainsi tout s'est brouillé, et si aujourd'hui je soutenais cette théorie devant lui, il affirmerait le contraire, à savoir que nous sommes très différents mais que nous nous efforçons de trouver des points communs, et au bout du compte, ce serait tout aussi vrai - je crois même l'avoir prétendu parfois moi-même.

Petit à petit, j'ai réussi à me laisser entraîner par le rythme du récit. Ce rythme, est, finalement, le point fort du livre.
Le personnage bouge peu (il attend sa fille devant l'école, toute la journée), ne fait pas grand chose de ses journées (écrire des listes, regarder les gens, écouter et parfois étreindre ceux qui viennent lui confier leurs peines...) mais son récit est vif, dans un mouvement perpétuel. On lit toutes ses pensées, qui s'entremêlent avec les éléments extérieurs. Et ça crée un formidable tourbillon, un vrai chaos intérieur, malgré le calme extérieur du personnage.

Il y a des longueurs (un mail de 14 pages !), des moments longs où j'ai eu envie d'abandonner... mais la curiosité a été la plus forte.
Où l'auteur veut-il en venir ? Que va-t-il se passer pour Pietro ? La "bulle" dans laquelle sa fille Claudia semble enfermée depuis la mort de sa mère va-t-elle éclater ?
Vont-ils continuer à vivre calmement tous les deux ou finalement souffrir de l'absence et débuter leur deuil ? Combien de jours va-t-il passer là, devant cette école ?



Pour finir, voici deux extraits que j'ai notés, qui permettent d'avoir un aperçu du style de l'auteur :

La vérité est que le monde est une balle magique, mon pote, et c'est la seule raison pour laquelle l'eau ne sort pas des océans pendant que la terre tourne. Ah oui ? Je ne le savais pas. Hé oui : moi je le sais parce que Dylan Thomas l'a dit, et j'avais Dylan Thomas au programme du bac et pour une raison que j'ignore, mes épreuves de bac sont la chose de toute ma vie dont là tout de suite je me souviens le mieux.

Désormais, c'est le monde, petite fleur, qui n'est pas normal. Polymères, hormones, téléphones portables, benzodiazépine, dettes, chariots de supermarché, commandes au restaurant, magasins d'optique, A aime B mais B n'aime pas A, l'argent finit toujours volé, toute mort à un coupable. Voilà ce qu'est le monde. Il n'est plus normal. Et c'est moi qui dois aller chez le docteur Ficola...
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par Sakura (Kynicky) le Ven 20 Juil 2012 - 23:15

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge "partage lecture 2012/2013.

Pendant que Piédro sauve une femme de la noyage... celle qui doit devenir sa femme dans 3 jours meurt d'une crise cardiaque devant leur fille de 10 ans.

Le jour de la rentrée scolaire, il accompagne sa fille à l'école et va décider de l'attendre toute la journée devant l'école. Et ce scénario va se répéter chaque jour pendant 3 mois.

Durant cette période, où il va essayer de comprendre pourquoi il ne souffre pas de la mort de sa compagne, il va recevoir la visite de différentes personnes de son entourage qui vont venir lui raconter leur mal être...

Je n'ai trouvé aucun intérêt à ce livre. Je me suis fort ennuyée, je l'ai trouvé très très long même si je l'ai lu entièrement...

Dommage l'idée de départ était bonne!
avatar
Sakura (Kynicky)
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 569
Age : 51
Localisation : 54
Emploi/loisirs : Assistante adm et com
Genre littéraire préféré : Tout sauf Bd, fantasy, historique, horreur, manga)
Date d'inscription : 27/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par Yunali le Lun 6 Aoû 2012 - 18:14


Mon avis :
En vacances à la mer, un homme Pietro Paladini, qui sauve une femme de la noyade, et son frère Carlo en sauve une autre à côté de lui. En même temps, à leur maison, sa femme Lara meurt de façon impromptue, sous les yeux de leur fille Carla, 10 ans et demi. Il découvre l’ambulance en rentrant de la mer.
Mais malgré son deuil, ni lui ni sa fille ne réagisse vraiment, ils sont comme pris dans un tourbillon qui les empêche d’être vraiment tristes, touchés par le chagrin.
Alors qu’il mène sa fille à l’école, Pietro lui dit qu’il va l’attendre jusqu’à sa sortie. Et il le fait.
Il reste devant son école : dans sa voiture, dans le parc en face, dans le bar.
Et il y reste pendant des jours, des semaines, des mois.
Mais ni lui ni sa fille ne deviennent tristes malgré le temps qui passe.
Des membres de sa famille (sa belle-sœur, son frère), des collègues de bureau, et même des inconnus viennent le voir, l’invitent à manger etc.
Et quasiment toute l’action se passe là. Ces personnes viennent le voir, pas seulement pour lui dire qu’il va mal, mais aussi pour lui faire part de leurs propres problèmes.

L’action principale du livre est donc constituée de l’attente de Pietro devant l’école de sa fille.
On pourrait croire qu’il ne se passe rien (et ce n’est pas tout à fait faux), mais en fait tout se passe autour de Pietro, notamment la fusion de l’entreprise de Pietro avec un groupe américain qui rachète tout ; la troisième grossesse de sa belle-sœur…
Tous perdent leur calme à moment donné ou à un autre, mais pas Pietro. Lui ne bouge pas.

C’est un livre contemplatif : il observe les personnes qui viennent le voir, il analyse ce qu’on lui raconte, il réfléchit beaucoup.
Mais ce qui m’a gênée dans ces 504 pages c’est vraiment le manque d’émotions. C’est le « problème » de Pietro dès la mort de sa femme, mais c’est vrai qu’il semble trop déshumanisé de par ce manque de réaction.
Certes c’est une façon de réagir à la mort comme une autre, on réagit tous différemment, mais malgré le temps qui passe… rien n’arrive. Ce n’est pas qu’il nie cette mort, ni qu’il ne la réalise pas, mais on s’attend à ce qu’il ressente quelque chose quand même… mais rien ne vient.

Je n’ai donc pas trouvé le personnage de Pietro attachant, intéressant oui, il m’a rendue curieuse, mais c’est tout.
Il suit la phrase de BECKETT en début de livre :
« Je ne peux pas continuer. Je vais continuer » (Samuel BECKETT)
Mais au final il reste plutôt pathétique, et rester devant cette école ne lui aura servi à rien.

Le livre se lit bien, même si je ne l’ai pas vraiment trouvé intéressant. J’y ait trouvé des longueurs, et ce qui m’a déplu ce sont des mots de vocabulaire trop compliqués alors qu’ils ne servent à rien dans cette histoire.

Ma note: 3 /5 Smile
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par Moulin-à-Vent le Mar 18 Sep 2012 - 20:52

J'ai bien aimé ce roman. Nous embarquons dans un autre monde qui peut nous paraître attirant, soit celui de l'inertie. L'inertie n'est pas qu'une force, c'est aussi une forme d'intelligence pour égocentrique car le tout se révèle, mais cette révélation est plutôt un miroir aux alouettes.
C'est un roman qui, près de l'inertie, nous propose de prendre notre temps, de nous laisser aller à une lenteur confortable... mais fausse. Cette "...pure inertie sensible..." n'est qu'égocentrisme puisque ce personnage se place au centre de l'univers et oublie la réalité de l'autre, dont sa propre fille.
Intéressant. La finale nous réveille de ce rêve du moi-même. Très intéressant.
Ma cote: 7/10.
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1928
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par safran le Mar 18 Sep 2012 - 22:37

j'aime beaucoup ta critique !
en effet l'inertie est le héros de cette histoire, mais qu'est-ce qu'elle déménage autour d'elle! l'inertie fait bouger les autres... et fait beaucoup d'envieux... mais finalement n'apporte pas grand chose à la personne qui en fait preuve...
avatar
safran
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 437
Age : 57
Localisation : Centre
Genre littéraire préféré : romans, policiers, fantasy, psychologie
Date d'inscription : 19/04/2010

http://safran-lit.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par thisa2mars le Lun 11 Fév 2013 - 19:06

J'ai voté moyen.
ça a été une lecture plutôt difficile par moment, il ne se passe pas grand chose, et pourtant je ne peux pas dire que je ne l'ai pas aimé non plus.
J'ai toujours du mal à faire de beaux avis bien écris avec tout ce que m'a fait ressentir un livre mais là j'en suis carrément incapable.
Pour finir je ne pense pas relire un livre de cet auteur.
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par virgule le Lun 11 Fév 2013 - 20:33

Tu en es venue à bout, thisa2mars. Bravo pour ta persévérance.
J'espère que ta prochaine lecture sera plus satisfaisante.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par thisa2mars le Lun 11 Fév 2013 - 23:51

Merci, je t'ai dit je ne laisse pas tomber un livre facilement Wink
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par Nisa le Jeu 21 Fév 2013 - 21:20

Lu dans le cadre du challenge PL 2012/2013

Je viens de le finir, j'avoue avoir eu envie de laisser tomber plusieurs fois Embarassed L'auteur a une bonne analyse de la vie, certaines de ses phrases sonnent très juste mais bon le titre le laissait présager, c'est "mou", dans une sorte de torpeur.
De plus je trouve l'écriture irrégulière, autant certains chapitres se lisent bien, autant certains sont franchement pénibles et n'apportent en plus rien à l'histoire...
Dernière chose qui m'a bien agacée dans cette lecture, non imputable à l'auteur mais à l'éditeur: le narrateur écoute des chansons en anglais et il répète les phrases en les interprétant dans sa vie, pour moi qui ne parle pas anglais, j'aurais aimé avoir une traduction... parce que du coup, j'ai raté des choses...

Bref, j'ai noté moyen, on ne peut pas dire que je n'ai pas aimé, mais aimé non plus et je ne le recommande pas.

_________________
Mes challenges en cours:      
avatar
Nisa
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 5361
Localisation : sous la couette avec un bon bouquin
Date d'inscription : 18/02/2012

https://nisalectures.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par thisa2mars le Jeu 21 Fév 2013 - 23:43

Nos avis se rejoignent.
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Veronesi, Sandro] Chaos calme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum