Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Kerouac, Jack] Sur la route

+3
nunu
Sharon
Elyuna
7 participants

Aller en bas

Votre avis sur le livre.

[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_lcap0%[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_lcap25%[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_lcap25%[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_lcap50%[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_rcap 50% 
[ 2 ]
[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_lcap0%[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_lcap0%[Kerouac, Jack] Sur la route Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4
 

[Kerouac, Jack] Sur la route Empty [Kerouac, Jack] Sur la route

Message par Elyuna Dim 13 Jan 2013 - 20:55

Sur la route
Jack Kerouac


[Kerouac, Jack] Sur la route Sur-la11

Informations.
Titre: Sur la route : Le rouleau original
Titre original: On the road : the original scroll
Auteur: Jack Kerouac, de son vrai nom Jean-Louis Kirouac
Première publication du roman: 1957
Langue d'origine: Américain
Information sur la collection du livre que j'ai lu.
Edition: Gallimard
Collection: Folio
Année de publication: 2010
Nombre de pages: 624
ISBN: 9782070444694


Quatrième de couverture.
La virée, dans sa bande originale : un long ruban de papier, analogue à celui de la route, sur lequel l'auteur a crépité son texte sans s'arrêter.
Aujourd'hui, voici qu'on peut lire ces chants de l'innocence et de l'expérience à la fois, dans leurs accents libertaires et leur lyrisme vibrant ; aujourd'hui on peut entendre dans ses pulsations d'origine le verbe de Kerouac, avec ses syncopes et ses envolées, long comme une phrase de sax ténor dans le noir.
Telle est la route, fête mobile, traversées incessantes de la nuit américaine, célébration de l'éphémère.
Josée Kamoun

La version originale du roman publiée dans toute sa folie.


Mon avis.
Je suis étonnée qu'il n'existe pas de critique sur ce livre, décrit par beaucoup comme le symbole d'une génération. Peut-être ne l'ai-je pas trouvé, qu'importe, cela ne changera en rien mon avis sur ce livre, formidable dans sa folie j'ai envie de dire.

"Sur la route : le rouleau original" est donc la version originale de ce roman de Jack Kerouac, la version la plus fidèle au texte écrit selon la légende en 22 jours. Jack Kerouac aurait écrit ce roman en quelques jours seulement sur une longue bande de papier qui caractérise la route.
Cela fait donc que le texte est difficile à lire car c'est un pavé, un énorme bloc de plus de quatre cents pages, sans paragraphes, ni chapitres. Cela demande beaucoup de concentration et surtout, ne pas avoir peur de relire plusieurs fois les mêmes passages car lever les yeux un instant peut entraîner une relecture complète de la page pour retrouver où nous nous sommes arrêtés. Il est vrai que c'est ce que j'ai trouvé de plus négatif dans ce livre, c'est ce pavé sans structure, si ce n'est un enchaînement de mots incessants. Contrairement à ce qu'il est dit, la ponctuation est bien présente et je n'ai pas trouvé de manque de ce côté là, pas de phrases à rallonge ou incompréhensibles par manque de ponctuation justement.
Outre le manque d'aération dans le texte, c'est un délice à lire.
Dans l'écriture de Jack Kerouac, il est facile de ressentir l'excitation sous ses doigts tandis qu'il tapait son texte, les pensés qui se bousculent, trop rapides dans son esprit que ses mains en ont du mal à suivre le rythme. Il a envie de tout raconter et des détails même minimes viennent étayer le texte, le rendant plus complet et plus réel. Tous les petits détails lui donnent une profondeur délectable.

Il y a beaucoup de personnages, trop peut être mais cela nous permet de mieux nous rendre compte de la jeunesse de Jack Kerouac, et de sa folie. Tous ces personnages se mêlent, se démêlent, se croisent et s'abandonnent, certains se retrouvent plusieurs fois, d'autres moins, d'autres encore ne sont qu'évoqués. Une belle bande de potes, à l'amitié fragile par moments mais très solide à d'autres. Celle qui lie Jack et Neal est tout simplement dingue, difficilement compréhensible mais la folie est au centre de toute cette histoire avec une autre composante des plus importantes, j'y arrive de ce pas.

La route. Sur la route est ainsi est le titre de ce livre et cela se comprend à la perfection. La route est au centre de toute cette oeuvre. Elle est le vecteur qui permet les rapprochements et les éloignements, le fantasme de ces jeunes gens qui prennent un plaisir fou à l'emprunter pour visiter le pays. D'est en ouest, d'ouest en est et de nord en sud, les Etats-Unis sont empruntés dans un sens comme dans l'autre, nous permettant de les visiter avec leur singularité. Les paysages sont décrits ainsi que la population des années quarante-cinquante, des différences culturelles entre les états, les modes de vie disparates.
A côté de cette Amérique géographique, il y a l'Amérique dépravée qui nous est présenté par tous ces jeunes et leurs différents excès. Alcool, drogues, sexe, conduite dangereuse, tout y passe, tout y est décrit, les moeurs libertines des protagonistes et cette folie que je ne cesse de citer mais qui est un des meilleurs qualificatifs de ce livre. Tout y est fou!! Mais dans le sens positif du terme.

Je crois que je pourrais parler des heures durant de ce livre tant je l'ai apprécié. Cela n'est pas un coup de coeur car j'ai quand même eu du mal à le finir, il est vraiment compliqué à lire mais j'ai énormément savouré ce livre.
Je l'ai placé dans les biographies car ce rouleur original est plus fidèle à la vie de Jack Kerouac que les éditions précédentes et pour moi, même si c'est romancer à quelques endroits, cela reste une magnifique biographie. Biographie et pas autobiographie parce que bien que nous suivons la vie de Jack, c'est son ami qui est au centre du livre, Neal Cassidy. Je ne l'ai pas évoqué avant dans cette critique parce que derrière chaque mot il se retrouve. Neal est la route, l'Amérique, la folie et les excès. L'amitié également, un peu de spiritualité et beaucoup de rêves.

Un livre que je recommande évidemment.
Je l'ai noté à 4 étoiles sur 5.
Un délice.

_________________
"La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs."
Arunachala Ramaiya
Elyuna
Elyuna
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4842
Age : 32
Localisation : Grenoble
Emploi/loisirs : Infirmière
Genre littéraire préféré : Fantasy urbaine, romances
Date d'inscription : 05/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Kerouac, Jack] Sur la route Empty Re: [Kerouac, Jack] Sur la route

Message par Sharon Lun 14 Jan 2013 - 0:35

Merci pour cette présentation Elyuna.
Un livre que j'aimerai lire, et que je n'ai toujours pas lu.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 11585
Age : 43
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Kerouac, Jack] Sur la route Empty Re: [Kerouac, Jack] Sur la route

Message par nunu Lun 20 Jan 2014 - 0:08

Surement le plus grand livre que j'ai lu dans ma vie. Tout les Kerouac que je connais sont des monuments (et j'en connais un paquet) mais celui ci surpasse tout. Si on place sur la route dans les autobio, il faut y palcer tout l'oeuvre de Kerouac car ses romans sont tous de près de loin autobiographiques même si les noms sont changés. C'est juste l'histoire d'une bande de copain qui part en voyage pour vivre leur vie.

Le style d'écriture peut freiner les plus classiques d'entre nous. la "littérature de l'instant" ou comme Kerouac disait pour parler de son écriture "la prose spontanée" est peu facile à appréhender. Et ce livre n'est pas le plus beat de son auteur. Sur la route ne comprend ni paragraphe ni retour a la ligne ni chapitre (le rouleau original car l'autre version en a).

nunu
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 137
Localisation : dijon
Emploi/loisirs : bibliothécaire
Genre littéraire préféré : SF, policier, Beat generation, littérature américaine
Date d'inscription : 19/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

[Kerouac, Jack] Sur la route Empty Re: [Kerouac, Jack] Sur la route

Message par Pistou 117 Sam 25 Jan 2014 - 20:25


Ca a l'air assez ardu, comme lecture...
Pistou 117
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 4083
Age : 57
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Kerouac, Jack] Sur la route Empty Re: [Kerouac, Jack] Sur la route

Message par Denis76 Dim 26 Jan 2014 - 0:23

je l'ai aimé moyennement, ce n'est pas mon style de lecture. Il correspond à une époque ...
Denis76
Denis76
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 69
Localisation : Paris.
Emploi/loisirs : Professeur agrégé.
Genre littéraire préféré : K.Follett, J.Grisham, JC.Grangé, M.Connelly, R.Merle.
Date d'inscription : 22/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

[Kerouac, Jack] Sur la route Empty Re: [Kerouac, Jack] Sur la route

Message par LOUBHI 49 Lun 11 Mai 2020 - 19:36

Premier constat et conseil ; pour tout lectrice ou lecteur qui se jetterait dans ce récit, prenez un crayon .... établissez une fiche alphabétique des nombreux personnages de cette fresque et une carte précise des USA et de ses états ou villes majeurs sinon vous êtes perdus. Prenez beaucoup de patience.... J'avoue que pour ma part, il m'a été totalement impossible de lire ce récit d'une traite et je me suis battu avec moi-même pour ne pas passer outre de nombreuses pages tant ce style narratif et la retranscription des dialogues ne sont pas de mon goût habituel. Je peux dire que je suis fier de moi d'être allé au bout de ce livre, parce que cela ne m'a pas du tout emballé.

En faire une critique est pour moi un exercice difficile et fastidieux... pour faire court nous passons plus de 430 pages à suivre un duo principal ; le narrateur Jack Kerouac sous son nom de livresque Sal Paradise et son idole (gourou ?) Dean Moriarty (alias Neal Cassidy dans la vrai vie) à travers les USA (en long, large et travers) le plus souvent  à pied, en auto - stop ou en partage de voiture squattant çà et là, chapardant, copulant, buvant (beaucoup), fumant (et pas de l Eucalyptus). Des complices récurrents avec des vies compliquées de désoeuvrés, des relations multi conjugales ou pas, les accompagnent ou les abritent de temps à autre et tout ce petit monde parle de musique (jazz), de joints, de quelques livres et surtout s'écoute .... toutes et tous plus ou moins membres de la simili secte du gourou Dean.... Certes quelques évocations de villes ou états américains avec leur spécificité, idem pour les travailleurs quotidiens, saisonniers dans des jobs (déjà) précaires.... bon reflet de l'époque mais tout cela reste trop rare.

A la clotûre de ce livre, j'avoue rester sceptique sur l'intérêt de ce long, beaucoup trop long récit, symbole d'une génération ?

_________________
Lectures en cours :

Elise ou la vraie vie de Claire Etcherelli
Pourquoi le saut des baleines de Nicolas Cavaillés
Un loup quelque part d'Amélie Cordonnier.

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
LOUBHI 49
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2732
Age : 55
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

[Kerouac, Jack] Sur la route Empty Re: [Kerouac, Jack] Sur la route

Message par Eiger Mar 19 Jan 2021 - 23:05

Un état d'esprit, un besoin d'autre chose...

Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je souhaitais vraiment lire ce livre depuis des années et puis je ne sais pas pourquoi, ce n'était jamais le bon moment. Désormais, avec Le Bibou, nous l'avons lu et woaw ! Sacré bouquin ! Spécial, inabordable, j'ai les fesses entre deux chaises pour être polie, et pourtant, pourtant...

C'est l'histoire d'un besoin, d'une envie pressante de partir, de découvrir, d'y croire, de voyager, de liberté et de rêver. Un besoin fascinant, une attirance que l'on ne peut pas repousser, qui nous colle à la peau. Cette façon que l'on a de ne pas pouvoir se fondre dans le moule des « gens bien ».
Pas de fric ? Peu importe, on verra bien. Pas de toit ? Peu importe, on trouvera bien.

Cette faculté de se dire « bah, c'est pas grave ». Cette façon de vivre au jour le jour, de pouvoir profiter, de dire « aller, je m'en fou, au bout c'est fini de toute façon ». Ce livre n'est pas vraiment une histoire en soi. Mais bel et bien une philosophie de vie. Une façon d'être. De ne pas « devenir adulte », de ne pas avoir à choisir le métro, boulot, dodo. Mais de réussir à suivre son chemin, de suivre ce que nos envies nous dictent et de s'en foutre du reste.

Vus y trouverez des passages à vide. Ce n'est pas très bien écrit, c'est écrit. Sans fausse note. Sans envolé lyrique. Ça fait le job comme on dit chez moi. Par moments, on se questionne sur « Où on va ? » Et puis en fait, c'est bien plus que ça...

C'est aussi la philosophie de l'amitié, de cette chose qui fait que l'on se retrouve toujours, peu importe ce qui arrive. Peu importe où l'on va.
Ce livre a été publié dans les années soixante pour une histoire des années quarante. Le temps fil, les besoins et les envies restent immuables. Pourquoi ? L'être humain est ainsi fait.

J'avais eu un immense coup de cœur pour « Nous rêvions juste de liberté » de Henri Loevenbruck et l'esprit est le même dans une histoire bien différente, mais... La philosophie de cette liberté, de ce rêve de voyager, de se délester des obligations et juste de profiter de la vie telle qu'on la conçoit.


Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous invite à découvrir « Sur la route » de Jack Kerouac si ce n'est déjà fait. Un grand classique de la littérature. Ce n'est pas un roman à proprement parler. On n'aime ou on n'aime pas. Pas de juste milieu, juste un on/off sans commune mesure !

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2782
Localisation : 47
Date d'inscription : 17/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

[Kerouac, Jack] Sur la route Empty Re: [Kerouac, Jack] Sur la route

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum