Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal
Le Deal du moment : -25%
TEFAL – Cocotte-minute 8 L – inox, tous ...
Voir le deal
48.99 €

[Nabokov, Vladimir] Lolita

3 participants

Aller en bas

Votre avis?

[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_lcap0%[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_lcap50%[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_rcap 50% 
[ 3 ]
[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_lcap33%[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_rcap 33% 
[ 2 ]
[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_lcap0%[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_lcap0%[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_lcap17%[Nabokov, Vladimir] Lolita Vote_rcap 17% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 6
 
 

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Invité Sam 11 Mai 2013 - 12:58

[Nabokov, Vladimir] Lolita Lolita10

Titre: Lolita
Auteur: Nabokov
Editions: Gallimard
Collection: Folio, traduit de l'américain et préfacé par Maurice Couturier
Nouvelle traduction révisée
Postface de Vladimir Nabokov : "A propos d'un livre appelé Lolita"
Nombre de pages: 532
ISBN: 978-2-07-041208-2


Quatrième de couverture:
"Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois, contre les dents. Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était Lo, simplement Lo, avec son mètre quarante-six et son unique chaussette. Elle était Lola en pantalon. Elle était Dolly à l'école. Elle était Dolores sur les pointillés. mais dans mes bras, elle était toujours Lolita."

Mon avis:
On peut parler de classique, plus de cinquante ans après la parution du roman, le plus célèbre de son auteur. Le prénom est devenu mythique. On se souvient de la chanson d'Alizée, "Moi, Lolita..." C'est devenu une mode, déconnectée de l'oeuvre, mais finalement reprise par la couverture Folio.
La jeune fille teinte en blonde au rouge à lèvres très vif n'a pourtant pas grand chose à voir avec l'héroïne du roman.
Mais c'est plus vendeur ainsi.

On peut dire que Nabokov a réussi son objectif : il n'a pas voulu écrire une oeuvre didactique, évoquer la morale, mais créer une "jubilation esthétique" (ce sont les termes qu'il utilise dans sa postface). Au final, effectivement, c'est très réussi sur le plan esthétique, dès les premiers mots du livre reproduits sur la quatrième de couverture. J'ai souvent dû regarder dans le dictionnaire :nitescence, pubescent, spumescent, léporin, etc. Le vocabulaire est choisi. Il y a beaucoup de phrases nominales, des vers en italique et des jeux de mots (le narrateur s'appelle Humbert Humbert et regrette qu'une fois entrée dans son Humberger land, Lolita lui préfère les hamburgers...). La représentation du choc des générations est encore d'actualité aujourd'hui, avec la jeune fille qui vit dans l'instant présent, rejette en bloc le passé représenté par sa mère puis par son "père" de substitution (le roman insiste sur le fait que c'est son "père", lorgne souvent du côté de l'inceste, mais je mets des guillemets). Les passages où s'exprime la directrice de l'école de filles que Lolita fréquente, présentant son projet d'établissement et ses méthodes d'éducation, pourraient être écrites aujourd'hui.

Au niveau du rythme du roman, il y a suffisamment d'action pour qu'on ne s'ennuie pas : road movie dans l'ensemble des Etats-Unis, meurtres ou morts naturelles, humour noir, revirements du destin, nymphette plus débauchée que son bourreau...Au niveau des morts, le bât blesse : Nabokov s'enlise, multiplie les pages dès qu'il va y avoir un cadavre, sans jamais rendre aucune mort crédible. C'est peut-être volontaire (en tout cas, il souligne le trait, signe qu'il s'en rend compte) mais il les place toutefois à des moments-clefs de l'oeuvre. A la fin, on condamne Humbert Humbert pour sa pédophilie, pas pour avoir du sang sur les mains...

Ce qui m'a gênée, ce n'est pas tant l'histoire (que je connaissais dans les grandes lignes) que la différence entre le mythe et la fiction originelle, la couverture du livre et son contenu.
Dans le livre, Lolita est une orpheline de douze ans déjà abîmée par la vie, aux cheveux gras, aux soquettes blanches, aux dents légèrement proéminentes, aux cheveux noisette ou roux (selon les pages) qui tombe entre les griffes d'un narrateur-pédophile cultivé. Suspect C'est bien écrit, mais c'est sordide, avec/malgré des références littéraires ou historiques partout présentes (dès le début avec le poème "Annabel Lee" de Poe, puis l'Egypte ancienne, Sade, la Béatrice de Dante qui n'avait que neuf ans lors de leur première rencontre, etc).
Ce qui est bizarre, c'est qu'à l'arrivée, c'est Lolita recréée, sublimée par la plume de ce narrateur qui reste dans les mémoires quand on évoque une "lolita". Mais c'est à la fois ce que voulaient Nabokov et le narrateur, Humbert Humbert, donner à ce personnage l'immortalité grâce au "refuge de l'art".
C'est à la fois mérité (comme pour les Fleurs du Mal...même projet, après tout...) et puissamment écoeurant. En gros : 9/10 pour l'esthétique, 1/10 pour la fange.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par louloute Sam 11 Mai 2013 - 14:09

Merci Lectiole pour ta belle critique Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 19108
Age : 54
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Invité Sam 11 Mai 2013 - 15:50

Merci !

(C'était ma première critique sur le forum...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Cassiopée Sam 11 Mai 2013 - 19:05

J'ai mis le sondage, il ne manquait que lui pour une critique parfaite. Merci de voter et de le mettre la prochaine fois et bravo pour le reste!.
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15068
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Invité Sam 11 Mai 2013 - 19:28

merci J'y penserai la prochaine fois.

J'ai voté "apprécié" mais j'ai hésité avec "moyennement apprécié". Disons que je l'ai vite lu et terminé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par louloute Sam 11 Mai 2013 - 21:09

En tout cas pour une première critique c'est réussie, je me languis de te relire Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 19108
Age : 54
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Invité Sam 10 Aoû 2013 - 22:42

Lecture très spéciale pour ma part. Je l'ai lu durant ma période Stanley kubrick : je voulais lire tous les livres qui avaient inspiré ces films! En tous cas ce roman fut pour moi assez dérangeant et en même temps intéressant... On suit le point de vue du pédophile c'est assez déroutant. En tous cas c'est un très beau roman que je suis contente d'avoir lu. Merci Stanley!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Invité Sam 10 Aoû 2013 - 22:44

Je suis étonné qu'il y ait si peu de critique pour un roman comme celui ci! Allez lancez vous dans cette lecture!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Invité Dim 11 Aoû 2013 - 11:26

Je l'ai lu il y a assez longtemps et j'avais été très surprise car je m'attendais à une histoire de jeune séductrice, absolument pas aux introspections d'un pédophile.

L'histoire est, c'est vrai, perturbante.
Non content de ne pas porter de jugement moral sur cette histoire somme toute glauque, Nabokov parvient à attirer la sympathie sur le plus improbable des personnages du trio : Humbert Humbert. La mère de Lola est dépeinte comme une mégère, sophistiquée mais inculte, égoïste, à la limite de la maltraitance morale sur sa fille qu'elle semble jalouser. Lola elle-même apparaît comme une enfant peu gracieuse mais dont l'attitude, l'aura, éveille la convoitise des hommes, jeunes et moins jeunes, ce qui la flatte et dont elle joue.
J'ai interprété ces portraits comme le reflet des sentiments du narrateur, Humbert Humbert lui-même, qui se voit, ou veut se voir, comme une victime des circonstances, un homme intelligent, cultivé, esthète, contraint d'accepter les avances d'une femme grossière pour approcher celle qui l'a réellement séduite, une fillette manipulatrice.
Un autre point de vue nous dépeindrait certainement un homme calculateur et pervers, une femme trompée, une fillette abusée. Tout simplement.

Le sujet est donc bien dur et dérangeant mais il faut reconnaître à Nabokov de l'audace et du talent.
Une lecture très intéressante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Invité Dim 11 Aoû 2013 - 18:42

Je n'osais pas aborder le fait que l'auteur parvienne à rendre le personnage principal plutôt sympathique. Complètement d'accord avec toi saphyr

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Invité Sam 12 Avr 2014 - 11:34

Je l'ai fini ce matin. Je ne sais pas si on peut parler d'un coup de cœur mais j'ai vraiment aimé ce livre. D'un point de vue purement esthétique donc et sans aborder le fond de l'ouvrage, c'est magnifiquement écrit je trouve. Comme vous l'avez dit avant moi, Nabokov parvient à nous rendre sympathique un homme malade certes, mais surtout répugnant et profondément égoïste. Même si par moment ce fameux H.H. essaye de nous démontrer le contraire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Hortensia Jeu 27 Avr 2017 - 13:11

Pas évident là encore d'émettre une critique sur ce livre.
Je suis passée par différents " états " pendant ma lecture : dégoût, pitié voir de l'indifférence, et même de la jubilation.
Ce que je ressens est très contradictoire : j'aime bien le style d'écriture de l'auteur. Particulier, différent ( prenez un dictionnaire avec vous Wink ) mais un peu ampoulé, voir prétentieux. A l'image du narrateur. C'est voulu. C'est bien pensé et fait.
Qu'est ce que j'ai pas aimé le " Humbert Humbert " d'ailleurs : égoïste, manipulateur et j'en passe... Il manipule d'ailleurs tellement bien qu'on pourrait croire sa névrose pour de l'amour. Moi j'y vois un grand malade. Je ne spoilerais pas mais j'étais contente limite de " sa fin ". Un beau pervers narcissique manipulateur. Mais ce qui est intéressant, grâce à la plume de Nabokov, c'est que j'ai eu l'impression de voir " la psyché " du narrateur, et d'y constater que l'état de celui ci ne va qu'en empirant.
Celle qui donne son nom au livre, Lolita ou plutôt Dolorès Haze est le personnage qui m'a fait le plus pitié. Au début visiblement elle ne comprend qu'à moitié ce qui lui arrive, ne se doute pas vraiment de l'engrenage infernal qui va en découler. Elle subit le chantage de Humbert pour avoir ne serait ce qu'un bonbon, des tickets de cinéma, le droit de voir d'autres jeunes filles... Avant tout elle reste une victime à mes yeux.
Certaines scènes m'ont données envie de vomir , et c'est rare qu'un livre me donne cette désagréable sensation.
Le sujet était ultra délicat et je trouve que c'était plus qu'audacieux de la part de l'auteur de nous raconter l'histoire de la part du narrateur, le " prédateur " en quelque sorte.
Une lecture difficile car " choquante " mais à lire au moins une fois.
Je ne vote pas : on ne peut pas " aimer " un livre traitant d'un sujet aussi lourd. Evil or Very Mad
Hortensia
Hortensia
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 31
Localisation : La Lothlórien
Emploi/loisirs : Lecture, voyage et sieste.
Genre littéraire préféré : Tout ! ( sauf la poésie )
Date d'inscription : 08/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Nabokov, Vladimir] Lolita Empty Re: [Nabokov, Vladimir] Lolita

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum