Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Cayre, Hannelore] La Daronne

Aller en bas

Votre avis

[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_lcap33%[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_lcap33%[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_lcap33%[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_lcap0%[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_lcap0%[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_lcap0%[Cayre, Hannelore] La Daronne Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 

[Cayre, Hannelore] La Daronne Empty [Cayre, Hannelore] La Daronne

Message par Arcanne le Lun 23 Avr 2018 - 7:01

[Cayre, Hannelore] La Daronne Cayre_11

Titre : La Daronne
Auteur : Hannelore Cayre
Editeur : Points (mars 2018)
Pages : 192

4èm couverture :
Patience Portefeux, 53 ans, deux filles, un chien, un fiancé flic et une vieille mère en EHPAD. Patience trime, Patience est traductrice de l'arabe pour le ministère de la Justice. Des milliers d'heures à transcrire des écoutes entre petits dealers et grands bandits. Puis Patience franchit la ligne jaune : elle détourne une montagne de cannabis issue d'un Go Fast. Sans culpabilité ni effroi. Simplement une petite entorse morale. Et encore.
Et Patience devient la Daronne.

Mon avis :
Ce qui n'est pas dit dans la 4ème couverture est comment est venue à l'auteur l'idée de son livre.
Avocate pénaliste, elle a observé que pendant des années, l'état a employé* du personnel au noir parmi lesquels les traducteurs pour la police et la justice, argumentant que les charges sociales sont tellement lourdes qu'il ne pouvait les payer.
C'est ce qui m'a convaincu de lire ce livre.

Hannelore Cayre a fait un polar drôle, touchant. Son style, léger, plutôt rapide avec une pointe d'humour traite de sujets très actuels :  
comment gagner sa vie au jour le jour pour sa famille et soi-même et assurer les arrières de la retraite quand il faut aider financièrement les parents et les enfants,
comment céder à la tentation de sortir de l'honnêteté quand elle ne paie pas. Passer de la débrouille en embrouille.
Une fois sortie des clous, Patience se retrouve dans une histoire dont on se demande comment elle va s'en sortir.
Au final, c'est un bon moment de lecture, une fiction qui si elle se réalisait serait un joli pied de nez à notre système.

*A "Quai du polar 2018" je lui ai demandé pourquoi elle en parle maintenant au passé. Je pensais que c'était elle qui avait fait bouger les choses. En fait non mais vu le nombre de plaintes et procès en cours, l'état à petit pas est mis en demeure de respecter les lois ... juste normal pour ces ministères (police et justice). scratch scratch
Arcanne
Arcanne
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 96
Age : 56
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Lecture, marche, voyage, photo
Genre littéraire préféré : Roman historique, littérature étrangère, polar
Date d'inscription : 26/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Cayre, Hannelore] La Daronne Empty Re: [Cayre, Hannelore] La Daronne

Message par isalyne le Mar 27 Nov 2018 - 12:59

Un excellent livre qui me revient en mémoire car ce WE dans un reportage il était question de ces traducteurs essentiels à la justice dont certains n'avaient pas perçus le paiement de leurs heures de travail depuis près de 2 mois !
la situation est très bien décrite dans le roman on les sollicite à tout moment , à toute heure, ils sont confrontés à des cas difficiles et très chauds du point de vue confidentialité, sécurité etc....

Patience a une vraie cartographie de la délinquance autour d'elle et effectivement passe la ligne jaune et c'est l'escalade plus de retour en arrière possible. Un défi d'équilibriste entre ses traductions toutefois très utiles à ses activités , son petit ami flic et sa vie familiale compliquée par la dépendance de sa maman !

Il y a beaucoup d'humour dans la description des situations policières ou familiales , c'est amoral mais on s'amuse

isalyne
isalyne
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 86
Localisation : bretagne
Genre littéraire préféré : j'aime varier mes lectures roman, policier, vécu,histoire...
Date d'inscription : 18/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Cayre, Hannelore] La Daronne Empty Re: [Cayre, Hannelore] La Daronne

Message par Sharon le Ven 26 Juin 2020 - 22:30

Mon avis :

Complètement dingue, complètement fou, et avec certaines vérités qui font mal.
Alors oui, ce roman fut un énorme succès, avec le personnage de Patience, traductrice « au noir » pour la justice – pas de sécu, pas de retraite, mais que fait la police qui profite pourtant de ses services ? Patience a grandi dans un milieu familial assez particulier – pas très très loin du banditisme, on dira. Veuve jeune, elle a élevé ses filles de son mieux, et songe toujours à leur avenir et aux siens. Pourquoi ne pas profiter elle aussi de l’économie parallèle ?
Oui, le récit est mené tambour battant, le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer, pas le temps non plus de contempler le portrait de notre beau pays de France, et la manière dont certains luttent contre le trafic de drogue. Je ne parle même pas du soin, ou plutôt de l’abandon dans lequel se trouvent nos aînés. Ce n’est pas que le mieux est l’ennemi du bien, c’est que ce qui peut être pratique pour les enfants ne l’est pas nécessairement pour les parents qui ne sont plus vraiment considérés comme tels, mais plutôt comme des objets encombrants, et qui coûtent cher en permanence. Le cynisme de certains personnages fini par me gagner…
Il est peut-être des personnes qui discuteront de la moralité du personnage de Patience Portefeux. La littérature n’a pas à être morale, et, tel une Figaro des temps modernes, Patience déploie une énergie énorme pour parvenir à maintenir à flot son commerce, entre deux bandes rivales et quelques policiers. Mention spéciale aussi pour sa voisine chinoise, qui elle aussi doit se maintenir à flots, tout en sachant très bien que les agressions contre la communauté chinoise n’intéresse pas grand monde.
La daronne – un roman qui nous questionne sur notre société.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 10265
Age : 42
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum