Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer

Aller en bas

Votre avis

[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_lcap0%[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_lcap100%[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_lcap0%[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_lcap0%[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_lcap0%[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_lcap0%[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer Empty [Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer

Message par Sharon le Dim 7 Avr 2019 - 22:32

[Tiab, Ahmed] Le désert ou la mer 41jlwo10

Titre : Le désert ou la mer
Auteur : Ahmed Tiab
édition : de l’aube
Nombre de pages : 256 pages.

Présentation de l’éditeur :

De jeunes gens miséreux dans les rues de Niamey. Des cadavres de migrants africains échoués sur les plages d’une Oran devenue tombeau des désespérés. Ahmed Tiab s’interroge?: comment les premiers deviennent-ils les seconds??L’enquête mènera le commissaire Kémal Fadil au coeur d’une organisation de trafic d’êtres humains entre Maghreb et Europe. Sa route croisera l’histoire de son propre pays, toujours en proie à ses vieux démons, et celle d’une jeune femme, qui a laissé le sien – le Niger – derrière elle. Lui essaie de démanteler une filière mortifère, avec l’aide de ses collègues marseillais. Elle se bat pour survivre et fuit une existence sans avenir.

Mon avis :

Ce tome 2 a des allures de tome 1, tant il nous montre les origines, finalement, de cet enquêteur, et comment il a rencontré sa compagne.
Nous suivons en effet deux récits dans ce livre, qui ne se rejoigne qu’à la fin, celui de Kémal Fadil et de sa future compagne, Fatou, partie depuis le Niger pour rejoindre cet Eldorado qu’est l’Europe. Nous découvrons de l’intérieur les causes du départ, les conditions dans lesquels elle et les autres migrants voyagent, les conséquences, aussi, pour les femmes, qui risquent bien plus que les hommes dans ce voyage. Pourquoi partir alors ? Parce que rester serait pire encore que tout ce qu’ils endurent. Nous voyons, au début du récit, des corps de noyés, anonymes, nous découvrons ceux qu’ils ont été, plein d’envie d’une vie meilleure, nous ressentons la colère du commissaire, bien décidé à mener l’enquête, bien décidé aussi à découvrir pourquoi Bakhti est mort – un simple SDF un peu fou pour presque tout le monde, un être humain à part entière pour Fadil.
Le titre a son importance, bien sûr, et celui-ci est tragique.
Un roman qui m’a donné envie de poursuivre les enquêtes de Kémal Fadil.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 10482
Age : 42
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum