Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas

Aller en bas

Votre avis

[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_lcap0%[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_lcap100%[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_lcap0%[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_lcap0%[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_lcap0%[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_lcap0%[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas Empty [Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas

Message par Sharon le Mar 3 Sep 2019 - 4:37

[Petrosky, Stanislas] Requiem - tome 2 : Dieu pardonne, lui pas 51ksns10

Titre : Requiem, tome 2 : Dieu pardonne, lui pas.
Auteur : Stanislas Pétrosky
Edition :Lajouanie
Nombre de pages : 202 pages.

Présentation de l’éditeur :

Ce deuxième épisode des aventures de Requiem est basée sur un fait réel : l’histoire de Jules Durand, qui défraya la ville du Havre en 1910. Cette sorte d’affaire Dreyfus dans le monde ouvrier est encore dans les mémoires de nombreux havrais.

Mon avis :
Je serai claire : j’aime beaucoup le titre, parce que je me verrai très bien dire cette phrase, en changeant simplement le pronom personnel. Maintenant que c’est dire, passons au roman proprement dit, qui se passe en Normandie (ma région, donc) au Havre, pour être plus précise, ville que j’ai visitée en juillet 2019 (j’adore être précise). Requiem découvre cette ville parce qu’il est passionné d’histoire, un certain Jules Durand, docker, est accusé de meurtre, comme un autre Jules Durand l’avait été en 1910. Le dénouement n’a pas été très heureux pour lui, et Requiem voudrait bien qu’il en soit autrement pour son homonyme contemporain.
Oui, il enquête, mais en mode infiltré : il faut dire aussi qu’il a gardé le look qu’il avait à la fin du tome 1 et que Falvo, son correspondant préféré, est plutôt en train de s’arracher les cheveux dès qu’il s’agit d’Esteban Lehydeux, de ses notes de frais, ou de la création d’une couverture crédible. Là, il sera gâté, notre Requiem, surtout quand il verra dans quoi il a mis les pieds.
Non, je ne parle pas du milieu des dockers, profession difficile et respectable. Je parle de tout autre chose, d’un mouvement visant à la suprématie d’une certaine catégorie de la population, et adorant les vieux souvenirs datant de la période sise entre 1939 et 1945 – à ne pas confondre avec la formule » se souvenir pour que cela n’arrive plus jamais ». Oui, certains pages ne sont pas faciles à lire, et pour ceux qui se diraient que nous n’en sommes plus là, posons-nous la question : combien d’actes de violence dirigés contre des personnes hors-normes sont encore perpétrés en France ? Beaucoup trop est une réponse suffisante.
Oui, l’enquête n’est pas drôle, les résultats non plus, mais le ton caractéristique de ce narrateur charismatique est toujours là, et heureusement pour nous, lecteurs et lectrices. Un narrateur (un auteur ?) qui dit ce qu’il a à dire, et tant pis si cela dérange certains.
Requiem, un prêtre comme il devrait en exister (et tant pis pour son penchant pour les femmes, elles sont toutes majeures et consentantes).
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 10140
Age : 42
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum