Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères

Aller en bas

Votre avis

[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_lcap0%[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_lcap100%[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_lcap0%[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_lcap0%[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_lcap0%[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_lcap0%[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Empty [Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères

Message par Sharon Sam 16 Nov 2019 - 14:44

[Ruter, Pascal] Ce que diraient nos pères Cover172

Titre :Ce que diraient nos pères
Auteur : Pascal Ruter
Edition :Didier Jeunesse
Nombre de pages : 213 pages

Présentation de l’éditeur :

La vie d’Antoine a basculé le jour où son père, chirurgien, s’est laissé accuser à tort d’une erreur médicale. Depuis, sa mère est partie et le quotidien est devenu plutôt morose. Peu à peu, le garçon se laisse entraîner malgré lui par une bande d’ados accros à l’adrénaline : il est complice de vandalisme, de cambriolage… jusqu’à un braquage, où tout bascule. Dans ce crescendo de violence, il ne se reconnaît plus. Pourtant, il peut encore se battre pour sortir de cette situation infernale.

Mon avis :

Pas grand chose ne va dans la vie d’Antoine. Il avait pourtant un avenir tout tracé, ou presque. Il était bon élève, il aimait lire, fréquentant assidument la bibliothèque municipale, puis tout a basculé. Son père a été accusé d’une erreur médicale, il n’a pu se défendre correctement, et il a perdu le droit d’exercer. Autant dire que la reconversion professionnelle d’un chirurgien est tout sauf aisé. Sa femme avait oublié qu’elle l’avait épousé pour le meilleur et pour le pire : elle a donc fui le bateau qui prenait l’eau et nous la verrons peu dans ce récit, tant elle est éloignée, géographiquement et humainement, de l’univers de son fils. Pour elle, c’était pourtant simple : il aurait suffi qu’Antoine vienne avec elle ! Oui, mais Antoine ne pouvait laisser son père, qui était en train de sombrer, entre petits boulots, kayaks et observation des oiseaux, presque une obsession.
Alors Antoine est devenu apprenti mécanicien. Surtout, il a rencontré une bande de jeunes qui ne trouve sa raison d’être que dans la violence. Alors oui, Antoine sait confusément que ce qu’il fait n’est pas « bien », seulement il se laisse entraîner, quitte à se mettre de plus en plus en danger, quitte aussi, à voir les conséquences de ses actes. La police est là, enquête, ne laisse pas les affaires non résolues.
Puis il suffit d’une autre rencontre, pour contrebalancer celle qu’il a faite avec cette bande de jeunes. Il suffit de rencontrer quelqu’un qui est dans une détresse physique, morale, plus forte que la sienne, il suffit de rencontrer quelqu’un qui est prêt à s’engager, à s’investir, il suffit aussi qu’une main se tende, sans balayer ce qui a été fait, mais pour aider à se sortir de là, sans aucune arrière-pensée.
Ce que diraient nos pères est un livre fort, qui va crescendo dans l’émotion et l’engagement personnel : Antoine découvre jusqu’où il est capable d’aller.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 10941
Age : 43
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum