Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Claise, Michel] Sans destination finale

Aller en bas

[Claise, Michel] Sans destination finale

[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_lcap100%[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_lcap0%[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_lcap0%[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_lcap0%[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_lcap0%[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_lcap0%[Claise, Michel] Sans destination finale  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Claise, Michel] Sans destination finale  Empty [Claise, Michel] Sans destination finale

Message par lalyre le Mer 25 Déc 2019 - 13:05

[Claise, Michel]
          Sans destination finale      
Edition 18 octobre 2019
ISBN 979 1 0946895 92            
 212 pages    
Quatrième de couverture
Monica Berthier avait alors 29 ans lorsqu’un camion a percuté la voiture familiale sur la route des vacances. Son mari et son fils sont tués sur le coup. Malgré l’affection des amis et de sa vieille tante préférée, Eléonore, Monica sombre dans l’alcool. Ne supportant plus sa maison, elle vide son compte, bourre une valise de vêtements et claque la porte en laissant les clés à l’intérieur. Trois mois plus tard, elle dort dans la rue. Mendier pour boire, éviter le Samu social et les voleurs, s’endormir avant que le froid ne pénètre son corps, sont devenus la préoccupation de cette brillante professeur de Lettres.
Très vite, Monica tombe dans une forme de névropathie. Elle parle toute seule, ressassant les jours heureux. Elle a rejoint un petit groupe dont les huit membres passent leur temps à s’insulter et à se batte mais indissociables face aux flagellations de la rue.
Un jour de printemps, la police l’arrête. Sa tante Eléonore à qui elle rendait parfois visite a été cambriolée et assassinée. Très vite, Monica devient la coupable idéale. Elle quitte la rue pour la prison. L’engrenage judiciaire se met en marche…

[Claise, Michel] Sans destination finale  Sans-d10

Mon avis
Michel Claise nous fait suivre au plus près cette jeune femme Monica qui après avoir perdu sa famille, ses amours, a perdu le goût de vivre, se laisse aller à la dérive, elle quitte tout, se goinfre d’alcool, rejoint un groupe de SDF à Bruxelles, mendie pour s’acheter de l’alcool, ne se lave plus  et organise sa vie au jour le jour. Cet écrivain belge à l’écoute des problèmes sociaux nous fait très bien ressentir le monde des SDF ou chacun doit veiller sur ses misérables biens et lutter pour se faire une place pour la nuit. Cependant pour Monica qui est à la dérive et dans la misère la plus profonde est accusée du meurtre de sa tante, emprisonnée, c’est le procès et au fur et à mesure de l’instruction, il n’y aucun doute, elle reste enfermée pendant deux ans, ce qui lui permet de retrouver la santé physique et mentale, impossible que ce soit elle la meurtrière et la voici libre. Mais alors que se passe t-il ? Car tout accusait Monica qui n’était plus qu’un débris pour la société….Que va t-elle devenir ? Car pas question de dévoiler la fin qui m’a soufflée. Vraiment Michel Claise avec cette histoire bien rythmée nous fait ressentir diverses sentiments lors des témoignages, et cela comme toujours avec un style soigné et une certaine subtilité nous livre la complexité des personnages, cependant c’est une lecture facile sans imaginer jusqu’à la dernière page le destin de Monica…. Encore un gros coup de coeur 5/5
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7901
Age : 88
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum