Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire

Aller en bas

Votre avis ?

[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_lcap0%[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_lcap100%[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_lcap0%[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_lcap0%[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_lcap0%[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_lcap0%[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Empty [Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire

Message par Cassiopée le Dim 2 Fév 2020 - 20:04

[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire 41purm10

Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire
Auteur : Hubert Huertas
Éditions : L’Archipel (23 Janvier 2020)
ISBN : 978-2809827781
275 pages

Quatrième de couverture

À l'approche des élections municipales, quelque part en Provence, candidats et proches du maire sortant décèdent les uns après les autres, sous les yeux d'une jeune flic et du reporter local. La commissaire Naïma Zidani, née dans les quartiers pauvres de la ville, et son ami d'enfance, le journaliste Alex Carbonier, mènent l'enquête dans les milieux politiques, économiques, syndicaux et médiatiques

Mon avis

Hubert Huertas est journaliste successivement sur France Inter, France Info puis chef du service politique sur France Culture jusqu'en 2013. Il a travaillé pour Mediapart. Il a donc beaucoup côtoyé les milieux des médias et ceux de la politique qu’il va évoquer dans son nouveau roman mené de main de maître.

En ouverture, Octobre 2019, nous assistons aux funérailles de l’adjoint au maire actuel d’une ville provençale. Cela sert de prétexte à la présentation des protagonistes que nous allons retrouver dans le roman. En quelques mots, chacun est situé, présenté. Alex Carbonier, un journaliste du coin est là et ce décès lui rappelle des événements antécédents. Un bond dans le passé nous entraîne fin 2007, début 2008, en pleine campagne électorale pour les futures municipales. A l’époque, plusieurs situations déstabilisantes s’étaient produites avec notamment des morts ou des disparitions difficilement explicables, concernant des personnes en lien avec la mairie. C’est Naïma Zidani (trente ans à l’époque), jeune femme de la ville, qui avait mené l’enquête. Depuis, elle est partie (en 2010), montée en grade. La voilà devenue commissaire divisionnaire, belle revanche pour une maghrébine issue des quartiers pauvres.  Toute la première partie de ce recueil va se dérouler en 2007/2008. Le lecteur attentif pourra éventuellement faire quelques repères et découvrir quelques indices pour mieux cerner le présent.

La seconde partie nous ramène en 2019. Naïma a maintenant quarante ans. Alex met la puce à l’oreille de la fliquette en faisant le lien avec 2008. Tous deux, en s’aidant le plus discrètement possible, vont essayer de comprendre ce qui se trame, surtout que les morts sont annoncées à l’avance ! Les élections arrivent à grands pas mais l’équipe du maire est bien mal en point. Vengeance du candidat de l’opposition ? Coup beaucoup plus tordu ? Tous les scénarios sont possibles et imaginables et chacun a son opinion. Naïma, elle-même, ne sait plus qui croire et que penser. Elle a été très proche de certains édiles, elle « fricotte » avec un journaliste, il faut qu’elle fasse attention à ne pas se décrédibiliser, à rester sur le terrain et à vérifier ce qu’elle annonce.

Le lieu où se déroule cette intrigue n’est jamais mentionné. On sait qu’on est dans le midi, en Provence, que les éboueurs font la grève, que le magistrat a la tête de la cité veut passer des marchés avec des « étrangers ». Les employés se fâchent, les citoyens grondent, ruent dans les brancards, tout cela est hyper réaliste et fait penser à ….. (je ne dis rien ; -)
Hubert Huertas s’est-il inspiré de faits réels pour offrir une base solide à son récit ? Peu importe. Ce qu’il écrit est assez crédible pour captiver le lecteur qui ne s’ennuie pas une seule seconde.

J’ai beaucoup aimé les deux aspects, présent / passé car l’un et l’autre se complètent à la perfection, donnant un éclairage sur chaque personnage mais aussi sur les rapports entre les uns et les autres. On se rend vite compte que les vieilles rancœurs ont la dent dure, que politique et honnêteté ne font pas forcément bon ménage, que le mensonge est bien pratique pour certains, que d’autres sont prêts à tout pour réussir et que le rôle des médias est loin d’être négligeable.

Hubert Huertas est un homme et il n’a aucune difficulté à écrire en se mettant dans « la peau » de Naïma, il fait même preuve de dérision et d’humour lorsqu’il « s’identifie » à elle, puisque l’histoire est racontée de l’intérieur par Naïma.
« Mon lit de bonne sœur musulmane est resté froid comme un drap d’hôpital. »
L’écriture est vive, dynamique, addictive, les rebondissements situés aux bons moments pour insuffler du rythme.
C’est une lecture qui m’a vraiment intéressée et qui m’a permis de découvrir un nouvel auteur.


Dernière édition par Cassiopée le Jeu 6 Fév 2020 - 1:10, édité 1 fois

_________________
[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 12215
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Empty Re: [Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire

Message par elea2020 le Dim 2 Fév 2020 - 22:24

Comment est-ce que tu as eu l'idée de le lire ? Il m'est arrivé de me lancer complètement au hasard (par exemple avec L'Homme qui parlait la langue des serpents, d'Andrus Kiviräkh, livre qui m'a marquée), mais ça m'arrive rarement.
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1669
Age : 51
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Empty Re: [Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire

Message par Cassiopée le Dim 2 Fév 2020 - 22:59

J'ai pris ce livre car j'aimais bien l'idée de découvrir la politique et ses travers , le tout observé par un journaliste sur fond d'enquête.

_________________
[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 12215
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire Empty Re: [Huertas, Hubert] Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire

Message par elea2020 le Dim 2 Fév 2020 - 23:49

C'est vrai que ça a l'air intéressant. Et transposable dans la réalité apparemment… Smile

Merci pour cet avis !
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1669
Age : 51
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum