Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Chavassieux, Christian] Noir canicule

Aller en bas

Votre avis ?

[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_lcap0%[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_lcap100%[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_lcap0%[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_lcap0%[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_lcap0%[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_lcap0%[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Empty [Chavassieux, Christian] Noir canicule

Message par Cannetille le Mer 4 Mar 2020 - 12:56

[Chavassieux, Christian] Noir canicule  Noir_c10

Titre : Noir canicule
Auteur : Christian CHAVASSIEUX
Editeur : Phébus
Année de parution : 2020
Pages : 192


Présentation de l'éditeur :  
Nous sommes en 2003. Lily est taxi. Elle accompagne un couple de vieux agriculteurs sur la route de Cannes, en pleine fournaise. Et si la canicule se prolongeait indéfiniment ?
Sur l’autoroute, les bolides klaxonnent de loin, fusillent le rétroviseur d’appels de phare et passent en trombe. À mesure que la température monte, les personnages se dévoilent, entre amour et violence. Lily songe à sa plus grande fille, Jessica, que l’adolescence expose aux premières déconvenues sentimentales. À son ex-mari, qui l’a quittée pour une femme plus jeune. À leurs anciens jeux érotiques...
Il y a quelque chose de pourri dans l’atmosphère. La vie semble se résumer à une peur de souffrir. Et le lecteur est loin d’imaginer ce qui l’attend…


Le mot de l'éditeur sur l'auteur :
Né en 1960, Christian Chavassieux vit près de Roanne, sa ville natale. Auteur de Mausolées paru aux Éditions Mnémos en 2013, il aborde des domaines aussi variés que le théâtre, la nouvelle, l’essai, la chronique quotidienne sur son blog, la poésie, et les écrits sur l’art. L’écriture est pour lui le terrain d’un engagement.


Avis :
Alors que la canicule écrase la France de 2003, provoquant les décès que l’on sait, Lily emmène dans son taxi un couple de vieux agriculteurs, pour une longue course dans le Sud de la France. Sont ainsi amenées à se croiser plusieurs histoires toutes aussi noires les unes que les autres : entre vieillesse, maladie et deuils, entre déceptions amoureuses et solitude, mais aussi entre accidents et homicide, tout semble en effet aller de travers pour ces trois personnages et leurs proches.

Un sentiment d’étrangeté m’a accompagnée tout au long de ma lecture, perdurant longtemps après la dernière page. Il a fortement contribué à mon intérêt pour ce récit, piquant ma curiosité jusqu’à me faire dévorer ce livre en une soirée, et me laissant ensuite déconcertée et pleine d’interrogations.

Tous les personnages sont crédibles, campés avec réalisme, et extraordinairement... ordinaires : en quelques phrases, l’auteur réussit à donner vie à des protagonistes qu’il vous semble connaître, comme s’ils étaient un échantillon de gens que vous pourriez croiser tous les jours, aux prises avec les mille tracas de la vie contemporaine. Leurs vies se croisent, se font et se défont, sans que d’habitude vous n’en sachiez jamais rien. Et pourtant… que de drames cachés derrière ces apparences bénignes.

Toute l’originalité du roman est dans son atmosphère délétère, comme si la canicule n’était qu’un des signes d’un délitement général, les personnages perdant d’abord imperceptiblement, puis de plus en plus désespérément, le contrôle de leur vie. Un insidieux malaise s’installe peu à peu, celui d’êtres humains mal dans leur existence, confrontés aux chagrins et aux désillusions, tentant péniblement de faire face, au prix de leur bonheur, de leur santé ou de leur innocence dans tous les sens du terme.

Cette canicule a au final des accents vaguement apocalyptiques, ressentis dans leur chair et dans leur âme par des personnages atteints dans leur intégrité et leurs fondamentaux. Elle est la représentation au sens propre de leur surchauffe personnelle, dans un monde qui doute et se sent à la dérive, vers un inconnu inquiétant et dangereux.

Etrange et dérangeant, voici un livre dont on sort pas indemne et qui laisse des questions plein la tête, tant cette histoire reflète le mal-être d'une société de plus en plus sujette à la peur, rationnelle ou non, de ne pas maîtriser son avenir. Un auteur à découvrir ! (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1667
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum