Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Guilheméry, Odile] Portraits croisés

Aller en bas

Votre avis ?

[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_lcap0%[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_lcap100%[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_lcap0%[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_lcap0%[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_lcap0%[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_lcap0%[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Empty [Guilheméry, Odile] Portraits croisés

Message par Cassiopée le Sam 30 Mai 2020 - 23:32

[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Portra10

Portraits croisés
Auteur : Odile Guilheméry
Éditions : Le Chat Moiré (2 Mai 2020)
ISBN : 9782956188346
334 pages

Quatrième de couverture

Mathieu Desaulty répond avec bienveillance aux sollicitations d’un octogénaire qui lui demande de venir l’aider à replacer dans son lit son épouse qui en est tombée. Il ne se doute pas en entrant dans l’appartement d’aspect paisible du vieux couple, qu’il va bientôt subir les conséquences d’un passé où deux meurtres des plus sombres ont été commis.

Mon avis

Il s’appelle Mathieu. C’est un jeune homme bien comme il faut. Licencié récemment par son employeur, il est revenu vivre provisoirement chez ses parents retraités. Une situation pas facile ni pour eux ni pour lui. Réintégrer une chambre d’adolescent à l’âge adulte n’a rien de simple. Alors qu’il marche dans son quartier, un vieil homme l’interpelle et lui demande de l’aider : sa femme a chuté et il n’arrive pas à la relever. N’écoutant que son cœur et sa bonne éducation, il va chez dans l’appartement et….

En acceptant d’assister ce couple, il ne pensait certainement pas à tout ce qui allait se produire…. Ni que ces deux là avaient une histoire liée à celle de sa famille et de diverses connaissances. C’est par petites touches, avec des retours en arrière (parfois très loin) pour nous expliquer le passé, que l’auteur va construire son intrigue. Cela peut sembler assez complexe car elle donne beaucoup de détails. Il faut bien situer chaque personnage, ne pas se perdre dans les patronymes (surtout avec ceux qui jouent un double jeu) mais une fois qu’on est dans le récit, ça va. Pour développer la personnalité de chaque protagoniste, Odile Guilheméry n’hésite pas à fouiller leur vie, à remonter les années, à les placer au cœur d’événements historiques qu’elle nous rappelle par la même occasion. Cela offre à chacun un profil psychologique précis et étoffé. Cela peut paraître des digressions mais en l’occurrence, cela permet d’ancrer le récit dans un vrai contexte très complet.

Je ne sais pas comment le texte a été pensé mais il faut reconnaître que le contenu est complexe (je n’ai pas écrit compliqué). Il y a des nombreuses ramifications, des individus qui ne sont pas nets, des trahisons, des mensonges, des manipulations, des non-dits, des secrets, des échanges, des règlements de compte ….. Il ne faut pas perdre le fil de tous ces gens qui se croisent ou se sont croisés, qui se connaissent bien et font croire que non, que oui, qui laissent le lecteur face au doute avant de l’entraîner sur une piste ou une autre …..Au final, tout se tient et s’imbrique en se dévoilant par bribes.

Le style et l’écriture sont travaillés, aboutis, les références nombreuses complètent le contenu avec intelligence. J’ai trouvé que cet immense puzzle se révélait au fil des pages et que tout était maîtrisé. Les questions de filiation, d’influence du passé sur le présent, de tout ce que voudraient faire les hommes et qu’ils n’accomplissent pas car quelqu’un ou un fait les dévie de leur choix est évoqué avec doigté. Mathieu est intéressant, il reste le plus possible intègre, même lorsque la situation est délicate.

Au final, ce roman est une lecture qui se démarque un peu. On sent que Odile Guilheméry aime sublimer les mots, et qu’elle les choisit comme si elle écrivait de la poésie.


_________________
[Guilheméry, Odile] Portraits croisés Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 12526
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum