Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Fossey, Didier] Affaires internes

Aller en bas

Votre avis

[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_lcap0%[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_lcap100%[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_lcap0%[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_lcap0%[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_lcap0%[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_lcap0%[Fossey, Didier] Affaires internes Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Fossey, Didier] Affaires internes Empty [Fossey, Didier] Affaires internes

Message par Sharon le Ven 5 Juin 2020 - 13:26

[Fossey, Didier] Affaires internes Cover203

Titre : Affaires internes
Auteur : Didier Fossey
Edition :Flamand noir
Nombre de pages : 208 pages

Présentation de l’éditeur :

Août 2015 – Autoroute A 10

Deux hommes au volant de leur berline roulent à vive allure et provoquent un accident d’une violence inouïe : une femme est tuée sur le coup, sa fille de 5 ans est grièvement blessée.
Lorsqu’il apprend le drame, Yann Rocher – officier de police, et père de l’enfant – est en service ; il est dévasté.
Les conducteurs s’en sortent avec quelques blessures…

3 ans plus tard… Février 2018 – Lyon

Des braqueurs attaquent une bijouterie du centre-ville; la police judiciaire est saisie. Durant l’enquête, la capitaine Poirier remarque des similitudes avec d’autres braquages commis dernièrement en France.
L’organisation sans failles des malfaiteurs ressemble à celle des militaires ou… des policiers, ce qui attire l’attention de l’Inspection générale de la Police nationale.
De son côté, Yann Rocher, désormais chef de la BAC Nuit, à Colombes, a toujours la même idée en tête : venger sa fille, Mia.

Et pour cela, il est prêt à tous les compromis…

Mon avis :
Ne commencer pas ce roman le soir, encore moins tard le soir, parce que là, votre nuit sera fichue : vous aurez envie, tout comme moi, du moins, je l’espère, de lire encore quelques pages, puis encore quelques unes, et vous vous retrouverez à terminer le lire, avec en prime les yeux comme des soucoupes.

Le roman commence par une scène spectaculaire et douloureuse : une course-poursuite sur l’autoroute. Non, il ne s’agit pas de policiers à la poursuite de truand, mais de deux hommes qui au volant de leurs jouets pour adultes ont décidé de se faire la course, comme si leur honneur se trouver dans leur capacité à appuyer le plus vite possible sur une pédale d’accélération. Tant pis pour Isabelle, sa compagne, tant pis pour Mia, sa belle-fille, tant pis pour tous les autres conducteurs qui font de leur mieux pour éviter ses deux fous motorisés : toujours plus vite, et pas forcément si loin. L’accident survient, ravageur. Isabelle est tuée, Mia gravement blessée, les deux conducteurs n’ont que des blessures qui ne mettent ni leurs jours ni leur intégrité en danger. Yann Rocher, le père de Mia, est dévasté. S’il veut venger sa fille, il aura surtout un objectif majeur : que sa fille retrouve une vie la plus pleine possible, qu’elle ait une vie, en somme. Celle qu’elle aurait dû avoir n’est plus envisageable, alors qu’elle ait, au moins, la meilleure possible. Alors nous suivons ce père qui consacre tout son temps libre à Mia, cherchant le meilleur pour la soigner, pour la remettre dans la vie. Ces pages-là sont fort émouvantes – parce que rien n’est simple, et parce qu’aussi Yann organise son métier en fonction de Mia. La mutation à Paris ? Fait. Etre à fond dans son travail ? Fait aussi. Partager le moins possible avec ses collègues sur sa vie privée ? Fait aussi : il n’est pas le seul à ne pas partager sa vie privée, et ne pas s’épancher n’empêche pas d’enquêter.

Et l’enquête n’est pas simple : une série de braquages a eu lieu, et les braqueurs sont insaisissables. On peut ainsi suivre pas à pas comment les policiers procèdent pour tenter de mettre la main sur eux. Il suffit parfois de presque rien pour faire avancer une enquête. J’ai ainsi découvert le logiciel AnaCrim, son utilité, et ses limites aussi : « tout le monde rentre des éléments dans AnaCrim mais personne ne prend le temps de lancer une recherche après ». Le récit mêle et entremêle alors les temporalités, et pourtant, j’ai trouvé qu’il restait toujours facile à suivre, entre les braquages, l’enquête sur les braquages, le quotidien de policier de Yann et le temps passé auprès de sa fille. Une enquête est un travail d’équipe, et la personne qui dirige l’équipe a un rôle très important pour unir son équipe et en obtenir le meilleur. J’ai aimé le clin d’oeil à Boris Le Guenn, le héros des précédentes enquêtes signées Didier Fossey. J’ai aimé aussi le fait que les personnages secondaires soient fortement caractérisés, qu’il s’agisse de François, ancien stagiaire de Le Guenn, de Lamine, personnage constamment sur le fil, voyou et indic, qui entraîne Yann vers la limite, celle à ne pas franchir, ou encore Manon, membre du groupe de Yann.

Que n’ai-je pas aimé dans ce roman ? Que le temps soit passé vite en sa compagnie ? Il faut dire aussi que rien n’est superflu dans le développement de l’intrigue, tout prendra sens jusqu’au dénouement.

Si vous lisez ce livre, j’espère que vous l’apprécierez autant que je l’ai apprécié.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 10248
Age : 42
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum