Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais

Aller en bas

Votre avis sur le livre ?

[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_lcap0%[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_lcap0%[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_lcap100%[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_lcap0%[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_lcap0%[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_lcap0%[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais Empty [Westö, Kjell] Un Mirage finlandais

Message par elea2020 le Dim 26 Juil 2020 - 22:02

Un Mirage finlandais
Kjell Westö

[Westö, Kjell] Un Mirage finlandais 41ijdn10

EAN : 9782746743519
540 pages
Éditeur : Autrement (06/01/2016)

Lu dans le cadre des lectures communes de mai-juin 2020 - un roman finlandais

Résumé de couverture :
Le Club du mercredi avait commencé, des gloussements virils lui parvinrent dès qu'elle monta l'escalier en pierre. Matilda distingua la voix de Thune, celle de Grönroos, et d'autres aussi. Elle se figea. Matilda est une sténodactylo hors pair. Elle travaille à Helsinki pour l'avocat Claes Thune. Ce soir de mars 1938, le Club du mercredi, un groupe de gentlemen qui se retrouvent chaque mois pour refaire le monde est réuni dans le cabinet de son patron. Soudain, Matilda reconnaît la voix d'un homme qu'elle aurait préféré oublier. La vengeance n'est-elle pas un plat qui se mange froid ?

Westö signe un remarquable roman à suspense avec, en toile de fond, une Finlande méconnue, écartelée entre l'Union soviétique et l'Allemagne.

Mon avis :
Claes Thune, avocat, est perdu depuis que sa femme l'a quitté pour un de ses amis, psychiatre. Il se laisse aller, ne parvient pas à faire le deuil, est jaloux.
Son cabinet d'avocat lui apporte un peu de calme et de paix, dans la mesure où il a recruté une excellente et très discrète secrétaire, Matilda. Cette dernière est très secrète sur son passé, et vit seule. Il ne lui connaît que sa passion pour le cinéma, et son frère musicien, ombrageux et excessif. Le temps d'un été, entre les pérégrinations de Claes Thune et les réunions de son cénacle d'amis, qui périclite en raison de leurs opinions politiques très différentes, Claes et Matilda vont sympathiser et approcher de ce qui peut s'apparenter à une amitié.
Mais Matilda cache un secret douloureux sur son propre passé : elle a été emprisonnée dans un camp de détention en Finlande, et reconnaît lors d'une réunion du club d'amis un de ses gardiens, qui lui fait à la fois horreur et à la fois la fascine, et elle se livre à un jeu dangereux en acceptant de le rencontrer seule.
Pendant ce temps, la Finlande traverse l'année 1938, Helsinki se prépare aux Jeux Olympiques (qui n'auront finalement pas lieu), et un jeune Juif, Abraham Tokazier, gagne lors d'une course officielle le 100 mètres, mais se voit retirer la victoire, en raison de la présence d'Allemands invités dans le stade, pour ne pas déplaire... Jogui Jary, ami de Thune et oncle du jeune coureur, est choqué, et se débat lui-même contre un "étrange" sentiment de persécution en tant que Juif, qui le fait rechuter dans sa dépression et être à nouveau hospitalisé... Il est clair que les années de paix sont comptées.

J'ai apprécié ce roman toutefois long à lire, balisé de détails historiques, qui suit d'une manière un peu molle le parcours de Claes Thune après son divorce ; j'ai toutefois plus apprécié le personnage de Matilda, qui lutte contre ses souvenirs traumatisants, et se laisse parfois envahir par son alter ego, la demoiselle Milja. L'aspect historique est intéressant, et j'ai appris beaucoup de choses que j'ignorais sur la Finlande : ses rapports avec l'Union Soviétique, l'existence de camps de détention pour les "Rouges" finlandais, l'antagonisme entre les Suédophones et les finnophones...
J'ai eu malgré tout du mal à le terminer, bien qu'il soit relativement facile à lire. Peut-être était-ce un livre trop sérieux pour une période où j'étais fatiguée et manquais de temps pour lire. Je vote "apprécié".
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1704
Age : 51
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum