Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant

Aller en bas

Qu'avez-vous pensé de ce livre ?

[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_lcap0%[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_lcap100%[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_lcap0%[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_lcap0%[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_lcap0%[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_lcap0%[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant Empty [Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant

Message par Eiger le Dim 16 Aoû 2020 - 10:44

[Falbet-Desmoulin, Corinne] Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant 51z9li10


Quand on a tant de plaisir à plonger dans une lecture doudou...


Année de parution : 2020
Nombre de pages : 124
ISBN : 978-B08CL5XYYF
Editions : Autoédition


***Résumé (quatrième de couverture) :***


« Après "LES CADEAUX DU COEUR" et "LE RÊVE DES ÎLES", "IL FAUT TOUJOURS CROIRE EN SES RÊVES D'ENFANT" est le troisième tome d'une trilogie.
Cependant, chaque roman peut être lu indépendamment.
Vous retrouverez dans cet opus les univers de Violaine, auteure malentendante qui a su toucher le coeur de ses lecteurs.
Son passé va la rattraper. Pourquoi un inconnu la menace-t-il en lui envoyant des lettres anonymes ? Quel secret poignant cache-t-elle, qui va soudain éclater en plein jour ? Qui est cette mystérieuse Florence, se trouvant si souvent sur son chemin ?
De leur côté, Romane et Célestin vont devoir affronter l'adolescence difficile de leur fille Emma. Comme dans le deuxième tome, le jeune Gabriel amène sa propre vision pleine d'humour sur la situation.
À travers son écriture fluide, précise et poétique, Corinne Falbet-Desmoulin offre à nouveau dans cet ouvrage un suspense soutenu, un regard sur ses personnages empli d'émotion et de tendresse, ainsi qu'un dénouement auquel personne ne s'attendait. »

***Quelques mots sur L’auteure : ***


Passionnée d'écriture, de lecture et de piano, Corinne Falbet-Desmoulin habite à Léognan, une ville au milieu des vignes près de Bordeaux. Elle écrit depuis l'enfance (recueil de poèmes, album pour enfants, chansons intimistes, nouvelles, roman).
En 2015, elle décide de participer à des concours de nouvelles. Très vite, ses textes remportent des prix et distinctions littéraires, qui l'encouragent à continuer. Trois recueils voient alors le jour : Singulières édité en 2016, Insolites en 2017 et Atypiques en 2018. Ils sont disponibles à l'unité ou regroupés dans une trilogie.
Quatre nouvelles faisant partie de Singulières ont été particulièrement remarquées : "Le fantasme de Lucile, ayant obtenu le « Prix Gérard de Nerval de la Nouvelle 2016 » (d’une valeur de mille euros), organisé au Touquet par les Éditions Arthémuse. "La couleur noire de l’amour", qui a reçu un prix littéraire de La Lampe de Chevet Éditions. "Eva", primée par l’Association de Poésie Contemporaine Française. Enfin, "L’amoureuse", publiée par l’éditeur Jacques Flament, dans son anthologie sur la folie.
Dans Insolites, sept nouvelles sont également à citer : "Chloé", choisie parmi près de 250 textes, qui a remporté le « Prix Écriture d'Azur 2015 ». "Tu m'as apporté le monde", ayant obtenu le Premier Prix du concours Clair de plume 2017, dans le cadre du festival du livre de Sète « Les Automn'halles ». "Évasion", qui a reçu un deuxième prix à Aubagne, au concours 2015 de Provence poésie. "L’apparence", qui s’est vu décerner également un deuxième prix dans la revue de poésie Florilège. "Hina et l'empereur" faisant partie du recueil de science fiction « Lauréats anticipation 2018 » des éditions Mondes Futuristes. Enfin, les récits "Le tunnel" et "Voyage" ayant été édités par Jacques Flament Éditions.
Dans Atypiques, "Belle et rebelle" a obtenu le Prix Denise Boizot 2018 décerné par l'Association des Paralysés de France. "Infidèle" a reçu le deuxième prix du Salon des Poètes de Lyon 2018. "Une semaine sans Allan" a été finaliste du Prix des Beffrois. "Lettre ouverte aux vivants" fait partie du recueil 2018 du Prix Jean-Jacques ROBERT de la Nouvelle. Enfin, "L’ami d’Edgar" a obtenu les félicitations du jury des Appaméennes du livre.
En 2019, Corinne Falbet-Desmoulin publie un roman choral, véritable coup de cœur pour de nombreux lecteurs : "Les cadeaux du cœur". Il a été traduit en italien sous le titre : I DONI DEL CUORE.
Son recueil de poèmes "Poèmes d'hier et d'aujourd'hui" a été édité en mai 2019. Elle y présente trente-cinq textes illustrés, créés depuis l'âge de dix-sept ans. Deux d'entre eux ont été primés par APF-France Handicap : deuxième place au Prix de poésie de la Rose d'Or 2019. [Source_auteure]

***Maintenant, place au livre !***

Quand on a tant de plaisir à plonger dans une lecture doudou...

Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous invite à vous plonger dans une de mes lectures doudou ! Oui, cette trilogie je l'aime. 

Petite note de départ, comme ça on n'en parle plus Wink Il subsiste dans cette version de toutes petites coquilles mais qui n'empêche pas du tout le flots de positivité, de douceur, d'empathie et de vie.

Nous retrouvons nos amis désormais, Violaine, Ernesto puis Romane et Célestin. Un petit monde gravite autour de notre couple Parisien. Un autre dans lequel nous projette Violaine à travers les romans qu'elle écrit. Grâce au succès de ses deux premiers tomes, elle est remarqué par une éditrice de renom. Celle-ci lui propose de l'édité et comprend complètement son handicap. Violaine perd de plus en plus l'ouïe et cela l'empêche d'évoluer dans sa vie, comme elle le souhaiterait. Mais son entourage montre l'empathie nécessaire pour diminuer cette différence. Violaine n'est pas au bout de ses surprises ! La notoriété va lui apporter son lot de découvertes !

Mes Loulous, je ne vous en dévoilerai pas plus sur l'histoire de cet opus. Je ne peux que vous garantir, et il vous faudra me croire sur parole et la foi du Bibou, que c'est un livre qui clôt la trilogie en apothéose !
Corinne est resté fidèle à elle-même, à ses personnages aussi. Tous ont évolués ensemble, le lectorat dont je fais parti également. On retrouve avec grand plaisir les touches de gentillesse, d'humanité et d'amour de la vie dans cette histoire. Les personnages sont touchants, vrais, profonds et tellement attachants !

L'écriture de Corinne n'a plus rien à prouver, elle nous emporte avec elle et c'est comme une bulle de douceur qui s'ouvre, un moment suspendu qui n'appartient qu'à nous et aux personnages de ce livre. On vit, on vibre, on ressent tous les sentiments, toutes les émotions qui animent cette histoire. Les sujets brûlants d'actualité nous permettent encore plus de s'ancrer dans le flot de cette rivière de vie. Nos rêves nous font avancer. Ils nous permettent de garder espoir, de relever la tête et d'espérer. De tenter, d'oser, de pousser des portes et gravir des montagnes. Et en effet, c'est là où le titre prend tout son sens... Une fin en apothéose... Oui, voilà, Il ne pouvait en être autrement.

Les Loulous, je vais vous laisser sur cette note de douceur car j'ai le cœur au bord des yeux. Il me tarde de relire les deux autres opus pour pouvoir prolonger un peu ce bien-être dans lequel ils me plonge.

L'auteure a à cœur de rendre ses écrits accessibles aux malvoyants. De ce fait, ses livres sont édités en caractères un peu plus gros et les lignes un peu plus espacées. J'apprécie cette attention alors je la remarque ici.

Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je ne peux que vous recommander « Il faut toujours croire en ses rêves d'enfant » de Corinne Falbet-Desmoulin et plus largement sa trilogie avec les deux précédents opus « Les cadeaux du cœur » et « Le rêve des îles ». C'est tellement... Je ne sais pas comment dire... Doux, beau, empathique sans chichi que pour moi, ce sont des lectures doudou ! Alors n'hésitez pas une seconde Wink 

_________________
On veut ? On peut ? Alors on fait ! Et si on ne peut pas, on trouve des solutions !
Eiger
Eiger
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2365
Localisation : 47
Date d'inscription : 16/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum