Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Villeneuve, Angélique] La belle lumière

Aller en bas

[Villeneuve, Angélique] La belle lumière

[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_lcap50%[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_lcap0%[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_lcap50%[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_rcap 50% 
[ 1 ]
[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_lcap0%[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_lcap0%[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_lcap0%[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 

[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Empty [Villeneuve, Angélique] La belle lumière

Message par LOUBHI 49 Dim 30 Aoû 2020 - 16:50

Rentrée Littéraire Septembre 2020.

[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Ob_d180a4_51wf1iesuxl-sx195

Auteure : Angélique VILLENEUVE.
Editions : Le Passage.
Date de sortie : Août 2020.
Nombre de pages : 237.
Genre : Biographie romancée.

Quatrième de couverture :

Alabama, 1880. Dans une plantation du sud des États-Unis, la naissance d’Helen console sa mère d’un mariage bancal. Un monde s’ouvre entre Kate et sa fille, et puis tout bascule : les fièvres féroces ravagent l’enfant adorée.
Cette fillette à la destinée extraordinaire, beaucoup la connaissent. La renommée d’Helen Keller, aveugle, sourde et muette, enfant farouche tenue pour folle et puis surdouée, a franchi frontières et années.
Kate Keller, que La Belle Lumière éclaire aujourd’hui, semblait en revanche repoussée dans l’ombre à jamais. Sans elle, pourtant, sa fille aurait-elle pu accéder au miracle de la connaissance ?
Comme glissée au cœur de son héroïne, tant vibre dans ces pages le corps déchiré de Kate, Angélique Villeneuve restitue, de son écriture sensuelle et précise, la complexité d’une femme blessée et dévorée par l’amour. Dans ce Sud encore marqué par la guerre de Sécession et les tensions raciales, le lecteur traverse avec elle une décennie de sauvagerie, de culpabilité et de nuit. Mais découvre aussi, et c’est là la force du livre, un temps de clarté et de grâce.

Avis et commentaires

Un livre qui par ses premières pages m'a refroidi....puis passé la page 50, je me suis pris totalement à cette biographie romancée de l'enfance d'Helen Keller mais surtout aux multiples interrogations, déceptions, abandons et dilemnes de Kate Keller, sa mère dans son combat pour l'intégrer dans la communauté des vivants. 

Livre aussi très bien documenté sur l'Amérique profonde des années 1880, des tensions racistes comme des rancoeurs de la pourtant bien lointaine Guerre de Sécession. Au milieu d'une société (famille et pays) encore arriéré mais en pleine évolution, combien il est difficile pour Kate Keller, jeune femme à la jeunesse rude, de quitter son état d'origine pour épouser Arthur, une homme déjà veuf et père avec un écart d'âge de plus de 20 ans.

Comment faire quand on ne connaît personne dans sa nouvelle famille où les tensions et les attitudes conservatrices pour s'intégrer et s'affirmer quand de plus la première de ses filles, vicitime d'une congestion cérébrale, se retrouve sourde, muette et légèrement mentalement handicapée ? 

En résumé, un oeil nouveau qui peut complèter la propre autobiographie d'Helen Keller, à la destinée réelle extraordinaire.


Dernière édition par LOUBHI 49 le Dim 30 Aoû 2020 - 16:54, édité 1 fois (Raison : Chronique intégrale)

_________________
Lectures en cours :

Elise ou la vraie vie de Claire Etcherelli
Pourquoi le saut des baleines de Nicolas Cavaillés
Un loup quelque part d'Amélie Cordonnier.

La pensée du moment :

"Les Hommes sont malheureux parce qu'ils ne réalisent pas les rêves qu'ils ont" Jacques Brel.
LOUBHI 49
LOUBHI 49
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 2668
Age : 55
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Commercial Régional
Genre littéraire préféré : Historique / Roman Français/Littérature Classique
Date d'inscription : 09/01/2010

http://www.passiondelecteur.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Empty Re: [Villeneuve, Angélique] La belle lumière

Message par Cannetille Jeu 18 Fév 2021 - 10:33

Née en 1880 en Alabama, Helen Keller perd la vue et l’audition à moins de deux ans, suite à une congestion cérébrale. Privée de moyens de communication et couvée par sa mère, Kate, qui lui passe tous ses caprices, l’enfant sans langage grandit comme un petit animal indomptable et passe bientôt pour une folle violente. Désespérée quant à l’avenir de sa fille, Kate fait appel à Anne Sullivan, éducatrice dans une école pour aveugles. En lui enseignant le braille et la langue des signes, la jeune femme transformera Helen qui, par sa brillante carrière d’auteur et de militante politique, sera la première à prouver au monde la capacité des personnes sourdes à communiquer et à trouver leur place dans la société.

Les célèbres Helen Keller et Anna Sullivan ont fait l’objet de maints ouvrages, et même de films. L’auteur a choisi de se glisser dans la peau de Kate, la mère, pour imaginer son ressenti à partir des faits réels connus. Après avoir failli perdre sa fille face à la maladie, voilà que peu à peu cette femme doit faire le deuil de l’avenir de son enfant, à mesure que le handicap s’avère sans recours malgré toutes les tentatives entreprises. Culpabilisée dans son rôle maternel, écorchée par la stigmatisation et le rejet, Kate se retrouve seule et démunie dans un quotidien devenu un enfer, et dans sa recherche désespérée d’un avenir pour sa fille quand tous l’ont déjà condamnée à l’asile psychiatrique. L’on frémit au passage du sort de toutes ces personnes sourdes qui, faute de langage et de moyens de communication, se sont retrouvées bloquées dans leur développement et considérées déficientes mentales.

Angélique Villeneuve recrée à merveille le contexte historique et l’atmosphère de cette demeure du sud des Etats-Unis qui n’a pas encore digéré la victoire des Yankees et l’abolition de l’esclavage. Ce n’est qu’ébranlée par son drame maternel que Kate finit par s’ouvrir au sort des plus faibles et à réaliser l’insupportable intolérance des blancs de son milieu...

Portée par une écriture fluide et sensible, cette fiction construite autour de personnages réels est une formidable leçon d’amour maternel et un lumineux plaidoyer pour l’acceptation de la différence. Coup de coeur. (5/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2214
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Villeneuve, Angélique] La belle lumière Empty Re: [Villeneuve, Angélique] La belle lumière

Message par elea2020 Jeu 18 Fév 2021 - 12:20

C'est intéressant, j'ai gardé un très bon souvenir de la lecture de L'Histoire d'Helen Keller quand j'étais jeune. Relire ce roman et celui-ci en complément donnerait une perspective intéressante, un angle différent. Smile

_________________
"Nous sommes comme les glaces. La vie nous fait parfois chavirer et nous change de forme." Francisco Coloane


Lectures du moment : La Vie d'Oru, héros désabusé, de Julien Bonin / Ma Rue à moi, de Laurent Quenneville.



=> PàL 2020

=> PàL 2021
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2867
Age : 52
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum