Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube

Aller en bas

Votre avis ?

[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_lcap0%[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_lcap100%[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_lcap0%[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_lcap0%[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_lcap0%[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_lcap0%[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Empty [Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube

Message par Cassiopée le Mar 20 Oct 2020 - 22:06

[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Roure10

Le passé se lève à l’aube
Auteur : Jacques Roure
Éditions : Publishroom (8 octobre 2019)
ISBN : 979-1023608724
264 pages

Quatrième de couverture

Albert Ducreux vous conte combien nos souvenirs sont nos plus belles richesses, lorsque Le passé se lève à l’aube. Albert Ducreux suit les traces de son auteur, avec tendresse, humour et insolence. Il se livre, en même temps, à une analyse critique et souvent irrévérencieuse de ces chemins, tout aussi ludiques que tortueux, qui dessinent sa vie.

Mon avis

Jacques Roure raconte Albert Ducreux et comme dirait Musset : c’est un étranger qui lui ressemble comme un frère…. Mettre Albert en scène a sans doute permis à Jacques de prendre du recul, de jouer avec les faits, les mots, d’aller au bout de ce qu’il avait envie. Même si leurs deux vies ne font qu’une ou sont très proches, on ne saura pas et Monsieur Roure restera insaisissable … gardant sa liberté d’expression intacte.

Né en 1938, Albert a connu un grand pan d’histoire et celui-ci est raconté à travers des anecdotes, des rencontres. C’est le quotidien de celui qui se présente comme un enfant timide, coincé des fesses, qui a dû apprendre à grandir, à se libérer pour être enfin lui-même. Heureux de décider de ce qu’il voulait faire de sa vie, et de la croquer à pleines dents.

Albert a eu « plein de vies ». Il a été enfant, adolescent, étudiant, amoureux, docteur, parolier, poète, et bien d’autres choses encore. On l’accompagne dans ses premières fois et on découvre ses ressentis. En parallèle, on revisite l’histoire de notre pays avec des noms de personnes connues, à travers des textes, des chansons, des films, des événements réels ou peut-être imaginaires, qui sait ?

L’écriture de l’auteur est pétillante, parfois un tantinet insolente, presqu’irrévérencieuse lorsqu’elle évoque des sujets que l’on a l’habitude de taire. Mais c’est amusant, plein de fantaisie, d’une forme de poésie et assorti d’un vocabulaire d’excellente qualité. Le rythme est soutenu, on voit se dérouler la vie d’Albert et on a du plaisir à suivre ses pérégrinations.

J’ai trouvé ce récit très intéressant, il y a une atmosphère rafraichissante comme si personne ne se prenait au sérieux. L’analyse des différents milieux, médecine, spectacle ou autres, est fine, pointue, ciblée. On sent que l’auteur a un regard acéré, critique et intelligent sur tout ce qu’il observe et tout ce qu’il vit. C’est très agréable à lire, on se régale.


Dernière édition par joëlle le Mar 20 Oct 2020 - 22:46, édité 1 fois (Raison : Correction du titre)

_________________
[Roure, Jacques] Le passé se lève à l'aube  Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 12623
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum