Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti

Aller en bas

Votre avis ?

[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_lcap0%[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_lcap100%[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_lcap0%[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_lcap0%[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_lcap0%[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_lcap0%[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Empty [Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti

Message par Cassiopée le Dim 8 Nov 2020 - 0:50

[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Juge10


Une enquête du vénérable juge Ti (The Shadow of the Empire)
Attribuée à l’inspecteur Chen Cao
Auteur : Xiaolong Qiu ( 裘小龙 )
Traduit de l’anglais (Etats-Unis par Adélaïde Pralon)
Éditions : Liana Levi (5 Novembre 2020)
ISBN : 979-1034903344
144 pages

Quatrième de couverture

En un temps d'âpres luttes pour le pouvoir, dans la Chine du IX ème un messager impérial vient demander au célèbre juge Ti d'enquêter sur un meurtre dont est soupçonnée la poétesse- courtisane Xuanji. Alors que la belle et talentueuse jeune femme croupit dans une geôle en attente de la sentence, l'enquête du juge le mènera à des secrets qu'il est préférable d'ignorer.

Mon avis

Plusieurs romanciers ont parlé du juge Ti, mais dans cette intrigue, inspirée d’un fait divers réel, c’est Xiaolong Qiu qui lui prête vie et le met en scène. Nous sommes au neuvième siècle, en Chine, l’impératrice doit choisir son successeur : elle hésite entre son neveu, le ministre Wu et son fils, le prince Li. Le juge Ti qui trouve irrecevable de ne pas prendre un membre de la famille Li, a porté une pétition abondant en ce sens à la souveraine. Il a sans doute déplu aux autorités en agissant ainsi….. En effet, il vient d’être nommé sur un nouveau poste qui l’éloigne de la cour. Il s’apprête à partir avec Yang Rong, son fidèle « lieutenant ».

Mais alors qu’il est sur le départ, il reçoit une mission du ministre Wu. Il doit enquêter sur un meurtre dont est soupçonnée la poétesse- courtisane Xuanji. Elle aurait tué et enterré sa fidèle servante. Résoudre cette affaire permettrait de préserver la stabilité politique. Malgré son étonnement (Wu est plutôt son ennemi), le juge Ti accepte de retarder son départ et de faire des recherches sur quelques jours à titre privé. Il rendra ensuite son rapport et gagnera son nouveau poste.

L’accusée est une poétesse qui était très courtisée. Elle est maintenant en prison après avoir été fouettée violemment et elle est hébergée dans des conditions très difficiles. Avant de la rencontrer, le Juge va interroger tous ceux qui l’ont côtoyée, une marchande de fleurs, un imprimeur etc …. Il relève les incohérences, les moindres détails qui l’aideront à avancer dans la compréhension des événements. En parallèle, il confie d’autres missions à Yang. Ils prennent ensuite du temps tous les deux pour échanger, bien que le juge ne dise pas grand-chose….gardant pour lui ce qu’il a découvert. Ils sont bien conscients, tous les deux, qu’il faut voir plus loin que le superficiel, qu’il est nécessaire de creuser…

« Si nous ne parvenons pas à voir au-delà des apparences, c’est parce que nous nous plaçons au milieu d’elles. »

Ce livre est très intéressant pour de nombreuses raisons.

On pénètre dans une atmosphère d’époque bien retranscrite, dans le monde particulier des dynasties chinoises avec les courtisanes, les concubines, les croyances des gens qui ont peur, les « codes » et les « rôles » de chacun auprès des monarques et la lutte pour le pouvoir.
Le récit fait la part belle à la poésie (ce sont des textes ou des extrait magnifiques et parfaitement introduits dans le texte).
Le juge Ti est astucieux, il louvoie habilement au milieu des gens qu’il côtoie. Il a un esprit de déduction affuté qui lui permet d’interpréter ce qu’il voit et de deviner ce qu’on essaie de lui cacher. Il fait preuve de doigté et de finesse lorsqu’il mène des entretiens et forme un binôme de choc avec Yang.

L’écriture est vivante, fluide et agréable (merci pour la traduction). Il y a du rythme. Ce n’est pas long, cent quarante-quatre pages mais ici, c’est suffisant pour que le lecteur pénètre dans cet univers et y reste. Je peux même dire que le destin de cette poétesse, ses réactions, ses choix, m’ont émue.

PS : mention spéciale pour le « Un livre a le même prix partout » au dos du livre.

_________________
[Qiu, Xiaolong] Une enquête du vénérable juge Ti Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 12652
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum