Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes

Aller en bas

Votre avis ?

[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_lcap0%[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_lcap100%[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_lcap0%[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_lcap0%[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_lcap0%[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_lcap0%[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  Empty [Nair, Anita] La mangeuse de guêpes

Message par Cannetille le Mer 11 Nov 2020 - 13:03

[Nair, Anita] La mangeuse de guêpes  La_man10

Tiitre : La mangeuse de guêpes (Eating Wasps)
Auteur : Anita NAIR
Traductrice : Patricia BARBE-GIRAULT
Parution : en anglais (Inde) en 2018, en français en 2020
Editeur : Albin Michel
Pages : 352


Présentation de l'éditeur :  
En 1965, Sreelakshmi, une jeune écrivaine indienne critiquée dans son pays pour avoir osé évoquer le désir féminin en termes crus, met fin à ses jours. Nul ne sait pourquoi, sauf peut-être son amant, qui gardera religieusement l’os de l’un de ses doigts. Cinquante ans plus tard, une fillette découvre par hasard la boîte contenant la relique, et libère sans le savoir l’âme et le secret de Sreelakshmi.
A travers ce destin, la grande romancière Anita Nair, l’auteure mondialement connue de Compartiment pour dames, évoque avec sensualité et audace la condition féminine en Inde et dans le monde. Une ode à la liberté et au désir.

 
Le mot de l'éditeur sur l'auteur :
Anita Nair vit à Bangalore. Depuis son premier succès, Compartiment pour dames, traduit en 29 langues, elle s’est imposée comme un des auteurs phares de la littérature indienne. Elle a publié une dizaine de romans, dont Quand viennent les cyclones, L’Inconnue de Bangalore, Dans les jardins du Malabar et L’Abécédaire des sentiments chez Albin Michel.


Avis :
Auteur vilipendée en Inde pour avoir directement évoqué la sensualité féminine dans ses romans, Sreelakshmi se suicide en 1965. Quelque cinquante ans plus tard, la découverte fortuite d’un fragment de ses os, conservé comme une relique par son amant, réveille le fantôme de la jeune femme : au fur et à mesure que l’osselet passe de main en main, la disparue se retrouve à même d’observer et de commenter l’existence de plusieurs femmes dans l’Inde d’aujourd’hui.

En entrecroisant le destin de ces femmes séparées par un demi-siècle, le récit dessine peu à peu un motif qui se répète inlassablement au fil du temps : celui des drames de la condition féminine en Inde. Car, si la tentative d'émancipation de Sreelakshmi dans les années soixante peut paraître en avance sur son temps, force est de constater que les histoires des autres femmes et filles du roman jusqu'à nos jours ne sont que les multiples répliques d'un scenario quasi immuable. Discrimination à la naissance, difficulté d’accès à l’éducation et à la vie professionnelle, harcèlement et violences le plus souvent impunis continuent à marquer une société fortement attachée à des traditions et des conventions qui accordent aux hommes tout pouvoir sur les femmes.

Sur la base d'un parti-pris narratif parfaitement maîtrisé et au fil d'une narration fluide au style agréable qui sait tenir le lecteur en haleine tout en suscitant son émotion, Anita Nair dresse ainsi le triste constat d'une sorte de fatalité qui semble peser en Inde. Malgré tous les progrès de l'ère moderne, la condition féminine y demeure catastrophique. A l'instar des personnages de ce roman, quantité de femmes indiennes en paient le prix tous les jours. (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1802
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum