Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Wainwright, John] Les aveux

Aller en bas

[Wainwright, John] Les aveux

[Wainwright, John] Les aveux Vote_lcap100%[Wainwright, John] Les aveux Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Wainwright, John] Les aveux Vote_lcap0%[Wainwright, John] Les aveux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Wainwright, John] Les aveux Vote_lcap0%[Wainwright, John] Les aveux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Wainwright, John] Les aveux Vote_lcap0%[Wainwright, John] Les aveux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Wainwright, John] Les aveux Vote_lcap0%[Wainwright, John] Les aveux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Wainwright, John] Les aveux Vote_lcap0%[Wainwright, John] Les aveux Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Wainwright, John] Les aveux Empty [Wainwright, John] Les aveux

Message par lalyre le Dim 22 Nov 2020 - 20:40

[Wainwright, John]
Les aveux
Editions Sonatine 12 novembre 2020
204 pages

Quatrième de couverture
" Vous êtes ici pour confesser le meurtre de votre femme.
– Exact.
– Il va falloir me convaincre. "
Années 1980. Pharmacien respecté d'une petite ville anglaise, Herbert Grantley se présente un beau jour au commissariat pour confesser le meurtre de sa femme, morte un an plus tôt de causes réputées naturelles. Il déclare à l'inspecteur-chef Lyle l'avoir empoisonnée. Une version de l'histoire qui semble parfaite. Sauf que l'inspecteur-chef Lyle n'y croit pas. Mais si Grantley n'est pas coupable, pourquoi vient-il avouer ainsi ? C'est le début d'un long face-à-face entre les deux hommes.
Un inspecteur et un suspect dans un bureau : John Wainwright reprend ici en l'inversant le dispositif qu'il avait adopté dans son roman À table ! (Gallimard, 1980), dont Claude Miller a tiré Garde à vue. C'est cette fois au suspect de prouver à l'inspecteur dubitatif qu'il est coupable. Entre Le Chat et Les Fantômes du chapelier, un roman plus Simenonien que jamais.

[Wainwright, John] Les aveux Index149


Mon avis
C’est un polar sans course de poursuite, ni coup de feu, ce qui peut paraître bizarre et pourtant….Il n’y a pas même de prise d’otage et j’avoue n’y avoir trouvé aucune action, alors? Ben voila que malgré cela, l’auteur est arrivé à nous tenir du début du livre jusqu’à la fin car la pression augmente de page en page, ce sont simplement deux hommes qui s’affrontent dans un face à face et nous lecteurs comme le pharmacien et le commissaire sommes pris dans une terrible confrontation ou l’on se pose des questions...Pourquoi le pharmacien s’accuse t-il d’un meurtre qui nous fait douter ? Pourquoi le commissaire ne le croit pas ? Quel secret cache t-il dans sa vie de couple ? Et pourtant malgré l’absence d’actions, on ne s’ennuie jamais, car on a hâte d’en connaître plus, quoique ce formidable polar écrit tout en subtilités se termine comme jamais je n’aurais imaginé. Il est très rare que j’apprécie un polar cependant celui-ci sera un coup de coup de coeur...5/5
lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 7959
Age : 88
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum