Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-48%
Le deal à ne pas rater :
Robot pâtissier Continental Edison – 8 L – 1200W
77.79 € 149.99 €
Voir le deal

[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies

4 participants

Aller en bas

Votre avis ?

[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_lcap0%[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_lcap100%[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_rcap 100% 
[ 2 ]
[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_lcap0%[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_lcap0%[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_lcap0%[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_lcap0%[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2
 
 

[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Empty [Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies

Message par Cassiopée Mer 27 Jan 2021 - 22:24

[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Les_fi10

Les filles mortes ne sont pas aussi jolies (Pretty as a Picture)
Auteur : Elizabeth Little
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Julie Sibony
Éditions : Sonatine (22 octobre 2020)
ISBN : 978-2355843211
410 pages

Quatrième de couverture

Au départ, elle n'a rien d'une enquêtrice. Timide, un brin asociale, elle s'efforce d'éviter les ennuis. Marissa Dahl est surtout une étonnante monteuse de films. Engagée sur un long métrage dont le tournage a lieu sur Kickout Island, elle fait la connaissance du metteur en scène Tony Rees, réputé pour son comportement tyrannique. Très vite, elle comprend que quelque chose ne tourne pas rond ….Le film reconstitue une histoire vraie, celle du meurtre non élucidé, pourquoi un tel projet ?

Mon avis


« Je suis dans le même monde que vous. C’est juste que je le regarde différemment. »

Marissa Dahl est une excellente monteuse de films. Elle est connue et reconnue dans sa profession pour ses qualités. Son agent s’occupe des relations aux autres et de lui trouver du travail car Marissa a des difficultés avec les personnes neurotypiques. On la dit gauche et un brin asocial, je crois surtout, après avoir refermé ce livre, qu’elle est autiste ou qu’elle a des traits autistiques. En effet, elle n’a pas les « codes » de la vie en société, elle a besoin de rituels et d’un espace personnel qui la rassurent, elle côtoie peu de monde, elle est mal à l’aise avec le contact physique et son principal centre d’intérêt est le cinéma. Il est nécessaire de temps à autre qu’on lui explique comment exprimer son ressenti en y mettant un minimum de forme pour éviter qu’elle froisse ceux à qui elle s’adresse. Il lui arrivé d’avoir peur et elle essaie de se raisonner, mais c’est compliqué. Tout cela en fait une jeune femme à la fois forte et fragile, très attachante. L’auteur a su montrer ses ambivalences, son caractère particulier et c’est très réussi.

Dans ce roman, c’est Marissa qui se raconte. Elle travaille depuis des années avec Amy, qui est également son amie. Mais cette fois-ci, elle va se lancer avec un autre réalisateur, quelqu’un de célèbre. Se disant que c’est une occasion qui ne se représentera pas, elle dit oui sans même avoir lu le scénario et en signant une clause de confidentialité de seize pages. La voilà embarquée sur un bateau afin de gagner une île isolée où se déroule le tournage et où elle sera logée. Du fait de son fonctionnement, elle a, sans cesse, tous ses sens en alerte et de ce fait, elle réalise rapidement qu’il y a une atmosphère étrange sur les plateaux. Bien sûr, elle a du mal à définir ce qu’elle ressent mais elle est certaine d’une chose : il y a eu de nombreuses démissions et ce n’est pas normal.

De plus, elle comprend que le sujet du film n’est autre que d’évoquer un meurtre non élucidé qui a eu lieu, au même endroit, vingt ans plus tôt. Pourquoi un projet comme celui-ci ? Que cherche à prouver le réalisateur ? Comment a-t-il choisi ses acteurs ? Qui sont les deux adolescentes de l’hôtel qui essaient de mener une enquête sur cet assassinat ? Beaucoup de questions se posent. C’est par le regard et les observations de Marissa que le lecteur va petit à petit cerner les personnalités, comprendre ce qui se déroule.

J’ai beaucoup aimé ce récit, Les références cinématographiques ne m’ont pas dérangées, au contraire, j’ai trouvé qu’elles étaient ciblées et astucieusement intégrées au texte. Le style et l’écriture d’Elizabeth Little sont agréables, fluides (merci à Julie Sibony pour la traduction), elle a de l’humour, un peu pince sans rire et de bon goût. La construction de l’histoire est intéressante, sans temps mort. Ce recueil a été une belle découverte et un bon moment de lecture !


Dernière édition par Cassiopée le Sam 10 Déc 2022 - 13:59, édité 1 fois

_________________
[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15094
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Empty Re: [Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies

Message par louloute Mer 27 Jan 2021 - 22:36

Merci Cassiopée pour ta critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 19246
Age : 54
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Empty Re: [Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies

Message par elea2020 Jeu 28 Jan 2021 - 9:23

Merci @Cassiopée pour cet avis. J'apprécie les romans avec des personnages neuro-atypiques (et peut-être avec des traits autistiques), celui-ci étant peut-être plus nuancé, apparemment, que Lisbeth Sallander dans Millenium, personnage que j'ai cependant beaucoup apprécié. Smile
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3867
Age : 54
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Empty Re: [Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies

Message par Cassiopée Jeu 28 Jan 2021 - 17:58

Oui, plus nuancé que Lisbeth !

_________________
[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 15094
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Empty [Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies

Message par Sharon Sam 10 Déc 2022 - 0:13


Mon avis :

Mais qu’est-ce que c’est que ce livre ? Qu’est-ce que c’est que ce milieu ? Qu’est-ce que c’est que cette héroïne ? Par moment, j’avais envie de secouer tout ce beau monde et de leur dire : « mais ce n’est que du cinéma, stop ! Sortez de là, vivez votre vie, rendez-vous compte que d’autres ont une vie, et que vous êtes en train de saccager la vôtre ». Marissa est une monteuse de film, elle est aussi la narratrice de ce roman. Elle est particulièrement brillante et ne le sait pas. Elle est un personnage en dehors de la norme, de notre norme, cherchant sans cesse à comprendre les autres, à analyser la moindre de leur réaction. Rares sont ceux, par contre, qui se donnent la peine de la comprendre, d’accepter ses différences, qui forment son identité. Nous sommes tous différents, ne l’oublions pas, Marissa refuse de se plier à ce que l’on attend d’elle, même pour vivre une relation amoureuse normale – ou, pour mieux dire, ordinaire.

Pour une fois, elle n’est pas monteuse du film d’Amy, sa meilleure amie, mais de Tony Rees, le prototype même du cinéaste pervers. Ce n’est pas un raccourci, c’est une réalité. Maltraiter psychologiquement ses actrices, sa compagne y compris, ne lui pose aucun problème tant qu’il obtient ce qu’il veut, c’est à dire tant qu’il a tourné la scène qu’il veut. L’on peut se demander pourquoi ses femmes, mais aussi pourquoi tous les techniciens qui ont tourné avec lui n’ont pas pris leurs jambes à leur cou. Ah oui, c’est le meilleur. Il reçoit des prix. Les actrices qui tournent avec lui reçoivent des prix. L’art demande des sacrifices, non ? Non. Il serait tant qu’on le comprenne et que l’on cesse de magnifier ceux qui sont prêts à tout et n’importe quoi pour tirer « le meilleur » de leurs actrices. C’est simplement leur dire : « je ne te fais pas suffisamment confiance pour que tu fasses bien ton métier d’actrices sans que je te tyrannise ». Tony prouvera assez, tout au long de ce récit, à quel point il peut aller bien trop loin.

Des gardes-fous ? Non, personne pour s’opposer à lui, et tant pis si l’on court à la catastrophe. Tant pis si personne ne se pose LA bonne question : pourquoi est-il obsédé par ce meurtre qui a eu lieu vingt ans plus tôt ? Marissa, elle, « voit », elle est la monteuse, celle qui peut faire dire aux images, grâce au montage, ce que le réalisateur veut qu’elles disent vraiment. J’ai aimé passer du temps en sa compagnie, à entendre sa voix, si décalée par rapport aux autres. Elle n’est pas naïve, Marissa, c’est simplement qu’elle manque de confiance en elle (entre autres), c’est simplement qu’elle voit ce que les autres ne voient pas, qu’elle fait attention aux autres, vraiment, à ce que les autres ne veulent ni dire, ni montrer. Parce qu’elle est seule, encore, à ne pas tomber dans les clichés, les a-priori, à faire attention, aux autres, vraiment, elle peut aller plus loin que ceux qui sont retenus par leurs préjugés.

Il est pourtant des personnages sympathiques, dans ce roman, des personnages qui n’ont pas envie de respecter les règles idiotes, tordues, fixées par Tony, des personnages, aussi, parfois, que cela amuse de mener l’enquête – parce qu’il serait tant que la vérité éclate, aussi, parce qu’il serait bon qu’il n’y ait pas encore un mort, dans l’indifférence presque générale.

A découvrir si vous aimez les romans policiers atypiques.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 12269
Age : 44
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies Empty Re: [Little, Elizabeth] Les filles mortes ne sont pas aussi jolies

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum