Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons

2 participants

Aller en bas

Quelle est votre opinion sur cet ouvrage ?

[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_lcap0%[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_lcap0%[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_lcap100%[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_lcap0%[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_lcap0%[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_lcap0%[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Empty [Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons

Message par elea2020 Dim 14 Fév 2021 - 13:53

Le Tunnel aux pigeons (Histoires de ma vie)
John Le Carré
Seuil
343 pages
ISBN : 978-2-02-132298-9

[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons 41rq0h10

Résumé de couverture :
Depuis ses années de service dans le renseignement britannique pendant la Guerre froide jusqu’à une carrière d’écrivain qui l’emmena du Cambodge en guerre à Beyrouth après l’invasion israélienne de 1982, en passant par la Russie avant et après la chute du mur de Berlin, John le Carré s’est toujours placé au cœur de notre histoire contemporaine. Dans ce livre de mémoires inédits, il relate d’une plume aussi incisive que drolatique et avec la subtilité morale qui caractérise ses romans les événements dont il fut le témoin. Qu’il décrive le perroquet d’un hôtel de Beyrouth imitant à la perfection le crépitement des mitraillettes ou les premières notes de la Cinquième de Beethoven, sa découverte des charniers du génocide rwandais, son réveillon du Nouvel An 1982 avec Yasser Arafat, la sagesse du génial physicien Andreï Sakharov, sa rencontre avec deux anciens chefs du KGB ou avec l’humanitaire française qui lui inspira l’héroïne de La Constance du jardinier, son regard est souvent caustique, toujours pénétrant.
Mais surtout John le Carré nous dévoile son parcours d’écrivain sur plus de six décennies et sa quête infatigable de l’étincelle humaine qui a insufflé tant de vie et de cœur à ses personnages de fiction.
John le Carré, né en 1931, a étudié aux universités de Berne et d’Oxford, enseigné à Eton, et travaillé brièvement pour les services de renseignement britanniques durant la guerre froide. Pendant six décennies, il s’est consacré à l’écriture. Il est décédé en 2020 à l’âge de 89 ans.

Traduit de l’anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Perrin
Isabelle Perrin, que tout destinait à une sage carrière universitaire, contracte le virus de la traduction littéraire auprès de sa mère Mimi. Les incurables duettistes cosigneront plus de trente traductions, dont tous les romans de John le Carré depuis La Maison Russie.

Mon avis :
J’ai apprécié ce livre, d’abord un peu difficile d’accès, lorsqu’il raconte les premières années de John Le Carré, de son vrai nom David John Moore Cornwell, en Allemagne, puis dans les services secrets britanniques.

Le livre est construit avec une grande rigueur, alors même qu’il se donne une apparence de promenade négligée dans les souvenirs de l’auteur. Plusieurs chapitres se suivent autour d’une dominante, selon les endroits où John Le Carré était en poste, ou, le plus souvent, où il a effectué des recherches pour ses romans, rencontrant des personnes hétéroclites et les sondant pour en adopter des traits dans ses fictions.
Bien sûr, il a également rencontré des personnes célèbres, de grands hommes politiques, récits qui donnent lieu à des moments épiques, parfois d’une grande force émotionnelle – j’ai été bouleversée avec lui par le séjour en Palestine, la rencontre avec Yasser Arafat. Il a aussi rencontré des réalisateurs, des acteurs, pour les besoins d’adaptations filmées de ses ouvrages…

Parallèlement avec une bienveillance tranquille, il ne se départ jamais de ce fameux humour anglais, pince-sans-rire, qui confine parfois à l’ironie mordante. Il n’épargne pas les services secrets et leur sens particulier de l’honnêteté, leur usage du mensonge, du chantage… Nous sommes également aux premières loges pour voir évoluer la Russie post-Pérestroïka, gangrenée rapidement par les gangs et la corruption. Il semble que les services secrets britanniques et la CIA d’une part, le KGB d’autre part, aient passé durant la guerre froide leur temps à se chercher des noises, à se doubler, et les antagonismes ont perduré mais ne sont plus que le reflet d’un vieux monde.

Enfin, et ce n’est pas le moindre sujet, il a fallu à John Le Carré affronter l’image de son père, Ronnie, pour exorciser toute la colère qu’il lui vouait, et tenter de comprendre quel homme il était vraiment, ce qu’il pourrait lui avoir légué… Ronnie était un personnage plus incroyable, presque légendaire, formidable escroc, qui mit souvent ses fils dans le pétrin, mais à qui il fallait toujours pardonner – le tout avec une mère qui s’était enfuie une nuit, et qu’ils n’ont retrouvée que beaucoup plus tard. John Le Carré dresse une sorte de bilan de sa vie et de sa carrière à travers des chapitres assez brefs, peuplés de personnages qu’il fait bien revivre, et traversant une grande partie de l’histoire du XXe siècle.

Citations :
« Au regard des catastrophes que nous aurions pu provoquer, écrire était une activité aussi inoffensive que jouer aux dominos. Nos malheureux espions d’aujourd’hui doivent amèrement regretter qu’Edward Snowden n’ait pas plutôt opté pour le roman. » (page 29)

« Papa chouette est également un maniaque de la contre-surveillance à un degré que nous autres, espions humains, jugerions psychotique. » (page 88)

« Chacun a sa propre conception du courage, et elle est toujours subjective. Chacun se demande quel sera son point de rupture, quand et comment il adviendra, et si on se comportera aussi bien que d’autres. » (page 90)

_________________
"Ainsi vécut Raphaël pendant plusieurs jours, sans soins, sans désirs, éprouvant un mieux sensible, un bien-être extraordinaire, qui calma ses inquiétudes, apaisa ses souffrances. Il gravissait les rochers, et allait s'assoir sur un pic d'où ses yeux embrassaient quelque paysage d'immense étendue. Là, il restait des journées entières comme une plante au soleil, comme un lièvre au gîte." Honoré de Balzac, La Peau de chagrin.

Communautés et solitudes, tome 3 de La Vie d'Oru, héros désabusé de Jules Jéromon (Julien Bonin) / La Maison du Chat-qui-pelote, d'Honoré de Balzac.


=> PàL 2020

=> PàL 2021
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3747
Age : 53
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons Empty Re: [Le Carré, John] Le Tunnel aux pigeons

Message par louloute Dim 14 Fév 2021 - 18:07

Merci Elea pour ta critique   Very Happy
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 27588
Age : 53
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum