Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment :
Où trouver My Hero Academia Tome 31 collector ...
Voir le deal
13.50 €

[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase.

Aller en bas

Votre avis

[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_lcap0%[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_lcap0%[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_lcap0%[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_lcap100%[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_lcap0%[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_lcap0%[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 

[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Empty [Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase.

Message par Sharon Mar 29 Juin 2021 - 19:00

[Agagna, Malik] Commandant Marie Sevran - Tome 1 : Du passé, faisons table rase. Couv4613

Titre : Commandant Marie Sevran - tome 1 : Du passé, faisons table rase
Auteur : Malik Agagna
éditeur : Lajouanie
Nombre de pages : 297 pages

Présentation de l’éditeur :

Jérôme Bertin, un père de famille sexagénaire, est abattu un soir devant chez lui près de Strasbourg. Quelques jours auparavant deux ex-membres comme lui d’un groupe de sympathisants communistes, ont également été assassinés. Un séjour de l’autre côté du rideau de fer, durant la guerre froide, semble avoir durablement perturbés ces militants d’un autre âge. Qu’ont-ils vu ?? qu’ont-ils fait ?? à quoi ont-ils assisté lors de ces années de plomb ?? C’est en Lituanie que l’inspecteur Marie Sevran et une jeune criminologue espèrent trouver quelques réponses. Leur voyage les plonge dans un passé sulfureux et fait ressurgir un certain Markus sanguinaire patron de la police secrète…

Mon avis :

Je commencerai par tous les bémols. Seulement, je ne sais pas s’ils concernent le livre en lui-même, ou seulement l’édition ebook, que j’ai lue. Premier couac : l'une des victimes est "marié, sans enfant", avant d'être seulement "fiancé". Ce n'est pas vraiment la même chose. Deuxième couac : les confusions dans les prénoms. Confondre "Jerôme" et "Daniel", puis "Daniel" et Robert", c'est embarrassant, surtout quand deux victimes s'appellent déjà Daniel.
Après cette petite précision, voici l'intrigue. Elle se déroule en deux temps. Dans le présent, où de nombreux meurtres ont lieu, et en Lituanie, en 1989, à l’orée de l’indépendance. Les policiers mettent du temps à relier les victimes, et c’est assez normal : oui, à une époque, ils ont été liés, mais ce n’était plus le cas. Ils militaient dans une cellule du partie communiste, ils faisaient même des voyages à l’étranger, dans les paradis communiste, ils attendaient des lendemains qui chantent, pour tous, et ils ont fini par déchanter à l’orée des années 90. Si l’un d’entre eux est mort de mort naturelle, force est de constater que son fils a été assassiné (à sa place ?) et que deux de ses camarades n’ont pas fait de vieux os, une balle judicieusement tirée ayant considérablement réduit leur espérance de vie. Reste à savoir qui et pourquoi – et à retrouver les autres membres de ce groupe, afin qu’ils ne viennent pas allonger la liste des victimes.
Pour enquêter, nous avons trois policiers, Marie Sevran, Arsène (je vous laisse deviner de qui son père était fan) et Rachid. J’ai beaucoup aimé Arsène, le plus humain de tous, le plus à l’écoute à la fois de ses collègues et des personnes qu’il interroge. Laisser l’autre parler et l’écouter : simple et évident (sauf pour les policiers que l’on voit dans les séries françaises et qui ont une forte tendance à parler, non à questionner). J’ai moins apprécié Rachid, parce qu’il se concentra davantage sur ses conquêtes amoureuses que sur les enquêtes en cours. Oui, un policier a le droit d’avoir une vie privée, c’est même largement nécessaire à son équilibre. Il a le droit d’avoir une vie privée compliquée, à lui de la gérer. Par contre, il doit éviter de compromettre son enquête parce qu’il passe beaucoup de temps avec sa dernière conquête en date.
Il reste Marie, et Jennifer, jeune criminologue qui ne semble pourtant pas avoir envie de le rester, ou du moins, de travailler longuement avec la police. Je me suis demandée ce qu’elle apportait véritablement à l’enquête, peut-être, tout simplement, n’était-elle pas censée apporter quelque chose. Marie est le personnage principal. Elle ressemble à beaucoup de policières. Elle est divorcée, elle n’a pas eu d’enfants, il est précisé dans ce tome qu’en dépit des examens effectués, elle ne sait pas pourquoi elle n’en a pas eu (je le dis parce qu’une autre version est donnée dans le tome suivant), elle se demande si elle ne va pas arrêter de fumer, si c’est bien ou pas de boire de l’alcool tous les jours. Elle rêve de retrouver l’amour, et peut-être va-t-elle le retrouver, ou du moins, cesser d’être celle qui, après avoir beaucoup subi, est douce, gentille, compréhensive – parce que personne ne s’est jamais demandé ce qu’elle voulait vraiment, ce dont elle avait besoin vraiment.
Ai-je aimé ? J’ai aimé le personnage d’Arsène, celui de Damien, et sa mère, Hélène Bertin, qui est revenue de tout. J’ai depuis commencé la lecture de la seconde enquête de Marie Sevran, et je vous dirai si je l’ai apprécié plus que celle-ci.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 11488
Age : 43
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum