Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil

4 participants

Aller en bas

Votre avis

[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_lcap33%[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_rcap 33% 
[ 1 ]
[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_lcap67%[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_rcap 67% 
[ 2 ]
[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_lcap0%[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_lcap0%[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_lcap0%[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_lcap0%[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
 
 

[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Empty [Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil

Message par Sharon Lun 29 Aoû 2022 - 14:12

[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Cover327

Titre : Un profond sommeil
Auteur : Tiffany Quay Tyson
édition : Sonatine
Nombre de pages : 400 pages

Présentation de l’éditeur :

White Forest, Mississippi. Cachée au milieu de la forêt, la carrière fascine autant qu’elle inquiète. On murmure que des esprits malveillants se dissimulent dans ses eaux profondes. Par une chaude journée d’été, Roberta Lynn et Willet bravent toutes les superstitions pour aller s’y baigner avec leur petite sœur, Pansy. En quête de baies et à la faveur d’un orage, ils s’éloignent de la carrière. Quand ils reviennent, Pansy a disparu.

Quelques années plus tard, Roberta et Willet, qui n’ont jamais renoncé à retrouver leur sœur, suivent un indice qui les mène dans le sud de la Floride. C’est là, dans les troubles profondeurs des Everglades, qu’ils espèrent trouver la réponse à toutes leurs questions.

Mon avis :

Ce livre est définitivement mon coup de cœur pour la rentrée littéraire 2022. C’est ensuite que vient la charge d’expliquer pourquoi ce roman est mon coup de cœur, et prévoir aussi certaines critiques qui me seraient adresser. Oui, il m’arrive de recommander certains livres et après l’on me le reproche parce que les livres sont trop violents.
Mais à quoi le lecteur qui choisirait de lire ce livre pourrait-il s’attendre ? A un roman à l’eau de rose ? Il s’agit de la disparition d’un enfant, de la dépression profonde dans laquelle sombre la mère des trois enfants – aux yeux de sa fille Bert, leur mère a oublié qu’elle avait deux autres enfants et qu’eux aussi avaient besoin d’elle – et de la disparition de leur père. Le mot « disparition » est à prendre au sens propre du terme, non en une manière d’adoucir la mort. Earl, le père des trois enfants, a disparu des radars. Bert savait que son père vivait de trafic, avec son propre frère comme complice. Elle savait qu’il partait pour une durée indéterminée, et justement, au moment où Pansy a disparu, il devait revenir prochainement, parce que ses absences avaient toujours une durée maximale. Alors oui, la présence des policiers n’est pas pour faciliter son retour, les soupçons non plus – peut-être ce père fuyant est-il pour quelque chose, même si tout allait bien dans cette famille.
La disparition de Pansy, c’est une disparition parmi d’autres disparitions d’enfants. Certaines seront élucidées, d’autres non, et il ne faut pas oublier que Pansy est blanche. Non, ce n’est pas anodin du tout dans le Mississippi du XXe siècle. Sa mère passera au journal télévisée, et je sais très bien que si elle avait été afro-américaine, jamais elle n’aurait été assise à la télévision, à côté d’une journaliste, jamais elle n’aurait pu adresser un appel au ravisseur.
Ce que j’ai aimé aussi dans ce roman, c’est qu’il nous renvoie à plusieurs époques. L’esclavage – et les maîtres qui ne comprennent pas le désir de liberté de ses esclaves qui leur doivent tout, y compris les coups qu’ils prennent quotidiennement, pour leur bien. La guerre de Sécession. Les guerres qui traversent le XXe siècle. Tous ses retours en arrière nous montrent le racisme. Il est des scènes qui sont absolument insoutenables à lire, des scènes qui me hantent encore, parce qu’il ne faut pas se leurrer : les actes atroces qui nous sont racontés sont encore possibles, puisqu’elles l’ont été. Et, quand vous aurez lu ces scènes, vous reviendrez en arrière, et vous comprendrez mieux d’autres faits contés dans ce récit.
Il est question aussi de la condition féminine dans ce roman. A une époque où le droit à l’avortement est remis en cause aux Etats-Unis, il est bon de rappeler que, quand il a été instauré (et même sans doute encore maintenant), il n’était pas forcément possible, quand on n’en avait pas les moyens, quand on était trop éloigné de tous les centres médicaux, quand on ne veut pas que cela se sache, de subir un avortement. Il n’existait alors que deux solutions : un avortement clandestin (ou comment se transmettre les adresses qu’une femme se devait de connaitre) ou l’adoption de l’enfant (en menant une grossesse la plus discrète possible). Il est question aussi de toutes les souffrances que les femmes ont tu, et elles sont très nombreuses dans ce roman. Qui les aurait écouté ? Et même en ce moment, où l’on parle de la libération de la parole, j’ai peur qu’on n’écoute pas toujours/pas vraiment les femmes, voire qu’on leur demande très vite de se taire à nouveau, pour ne surtout pas déranger.
Transmission, le mot est là, la grand-mère paternelle de Bert tient à lui transmettre tout ce qu’elle sait, tout ce qui ne sera pas forcément avouable non plus, et, au fil du temps, Bert en découvrira de plus en plus sur le passé de sa famille. La transmission est là aussi dans les prénoms de Roberta et de Willet, qui sont ceux de leurs grands-parents maternels, morts bien avant leur naissance. Bert déteste son prénom, ce que sa mère ne comprend pas, et ce que certains romanciers qui manquent d’imagination ne comprendraient pas non plus : je ne compte plus les oeuvres où l’on donne à la petite-fille le prénom de la grand-mère parce qu’on n’a pas pensé à un prénom – pour une fille. Cependant, ce choix prendra sens, fera sens dans le roman, puisque Bert vit son prénom comme un poids – et est heureuse quand un enfant reçoit un prénom juste « pour soi ». Et Bert, de s’interroger à son tour sur ce qu’elle souhaite transmettre, elle qui n’a jamais cessé de chercher sa soeur et de chercher son père, comme si les deux disparitions, qui ont eu lieu en même temps, était indissociable.
Sharon
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 13004
Age : 46
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur
Genre littéraire préféré : romans policiers et polars
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Empty Re: [Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil

Message par Moulin-à-Vent Mar 30 Aoû 2022 - 13:32

Merci Sharon! C'est noté. XX
Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 3217
Age : 72
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Empty Re: [Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil

Message par Cassiopée Jeu 3 Nov 2022 - 22:12

Mon avis

Nous sommes dans le Mississippi, en 1976. Il fait très chaud, Roberta, Willet et Pansy décident d’aller se baigner dans la carrière remplie d’eau, au milieu de la forêt. C’est profond, des bruits courent sur ce lieu, mais les deux aînés surveilleront la petite dernière et puis ce sera tellement bon de se rafraîchir ! Pansy fait la planche, elle peut tenir longtemps comme ça alors les deux grands vont ramasser des baies, une gourmandise juste comme ça pour se faire plaisir. Quand ils reviennent leur sœur a disparu. Que s’est-il passé ? Est-ce la malédiction de ce lieu, leur père qui devait rentrer ce jour-là et qui ne revient pas ? S’est-elle noyée ?

Certains diront : encore une disparition d’enfant ! Pff, on connaît. Pas vraiment, ici, c’est tout ce qui est à côté de cet événement qui fait la richesse de ce roman très fort. Que Pansy ne soit plus là, que sa sœur ne lâche pas l’affaire et que des années après elle la recherche encore, ce n’est pas le plus important. L’essentiel c’est de lire l’histoire (entre les chapitres au présent où Bert (Roberta) s’exprime) de ceux qui ont été liés, d’une façon ou d’une autre, à la carrière. On découvre ainsi de nouveaux personnages et leur histoire se bâtit sous nos yeux. En parallèle, les secrets, les non-dits, les « cadavres dans le placard », la culpabilité de deux adolescents qui ont mal surveillé leur frangine, tout est exprimé avec un doigté exceptionnel.

J’ai beaucoup aimé la construction de ce récit. Remonter jusqu’au esclaves, jusqu’à ces femmes qui ont souffert de la couleur de leur peau, ou parce qu’elles étaient enceintes. Donner en quelque sorte la parole aux personnes de l’ombre, en souffrance, est primordial. Surtout que petit à petit, cela aide à mieux comprendre le présent.

Tiffany Quay Tyson a une écriture puissante (merci à la traductrice), un style unique. Elle installe une atmosphère palpable dans laquelle évolue les protagonistes. Elle décrit de magnifiques portraits de femmes. Je me suis attachée à Bert, volontaire dans sa quête de vérité.

Un livre inoubliable !

_________________
[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 16481
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Empty Re: [Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil

Message par Cannetille Jeu 23 Mar 2023 - 12:20

En 1976, la narratrice Roberta a quatorze ans et vit dans le delta du Mississipi avec son frère aîné Willet et sa petite sœur Pansy. Un jour d’été, alors qu'en dépit des mises en garde, le trio est parti se baigner dans les eaux profondes d’une ancienne carrière, lieu réputé maudit au plus épais de la forêt, l’irréparable se produit : Pansy disparaît, et, malgré les battues, demeure introuvable. Face au drame qui anéantit leur mère et provoque le départ définitif de leur père, seuls Roberta et Willet refusent de baisser les bras. Quatre ans plus tard, plus que jamais persuadés que cela les mènera d’une façon ou d’une autre à Pansy, les deux jeunes gens se lancent sur les traces paternelles et débarquent dans les marais des Everglades, dans le sud de la Floride, là où, il y a bien longtemps, une partie de leur histoire familiale a commencé…

Tandis qu’en une sourde mélopée, comme en autant de haillons de brume surgis du passé, flottant indistincts dans l’inconscient des vivants et attachant craintes vagues et vieilles superstitions à certains lieux de mauvaise mémoire, un récit anonyme vient entrelacer ses réminiscences de la souffrance noire dans les plantations, de la guerre de Sécession et de la ségrégation, à la narration vivante et sensible de la jeune Bert, c’est un bien sombre marécage qui, au propre comme au figuré, happe bientôt le lecteur, ensorcelé par ses vapeurs fétides.

Car, lancée sur des traces familiales indissociables de la trouble histoire du sud des Etats-Unis, venue en l’occurrence enterrer ses morts et sa sinistre mémoire dans une vieille carrière creusée au XIXe siècle par des esclaves, Bert ne va pas seulement troquer la touffeur et les orages violents du Mississipi, ses superstitions et son racisme encore bien présent, pour la grouillante et pourrissante mangrove de la Floride, ses marais et son golfe où il est si facile de disparaître en toute discrétion. Dans ces atmosphères que Tiffany Quay Tyson excelle à peindre aussi grandioses que menaçantes, dans ces décors sauvages et fantasmagoriques où fleurissent aventures bien réelles, mais aussi légendes peuplées de monstres, de diables et de fantômes, c’est autant du dédale naturel de canaux et de chenaux dangereusement inextricables que des tortueux méandres humains d’une histoire courant sur plusieurs générations que la jeune fille va faire l’éprouvant apprentissage.

Sur le fond fantastiquement vibrant des décors naturels et de l’histoire du sud américain, se déploie ainsi un récit habité, haletant et profondément crédible, où, encore et toujours, la moindre goutte de sang noir ou indien, mais aussi le fait d’être femme, se payent au prix fort. Comme le rappelle l’épigraphe du roman empruntée à William Faulkner, « Le passé n’est jamais mort. Il n’est même pas passé. » (4/5)
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2384
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil Empty Re: [Quay Tyson, Tiffany] Un profond sommeil

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum