Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment :
Smartphone Samsung Galaxy A54 5G 8Go 256Go Noir
Voir le deal
329.99 €

[Queen, Ellery] Le char de Phaéton

Aller en bas

Quel est votre avis sur ce roman policier ?

[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_lcap0%[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_lcap0%[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_lcap100%[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_lcap0%[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_lcap0%[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_lcap0%[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Empty [Queen, Ellery] Le char de Phaéton

Message par elea2020 Ven 17 Mar 2023 - 12:15

Le char de Phaéton
Ellery Queen
Librio
Traduit par Alain Glatigny
Parution originale 1940
Parution Librio 1994
95 pages
ISBN : 2-277-30016-3

[Queen, Ellery] Le char de Phaéton Librio10

Présentation 4ème de couverture :
Mystère à Long Island. Au fin fond d'une forêt jonchée d'arbres morts se dresse une maison de style victorien.
Lourde, laide, rongée par le temps. C'est dans cette bâtisse insalubre que vient de mourir Sylvestre Mayhew, laissant à sa fille, Alice, un trésor caché dans les murs.

Que l'or ait disparu raflé par le demi-frère et la sœur, on peut le concevoir. Mais que la maison se volatilise, du jour au lendemain, ne laissant aucune trace, voilà qui relève de l'hallucination !

Loin de se sentir au Pays des Merveilles, Alice sombre dans la terreur. heureusement, Ellery Queen veille. Le temps de faire le tour du cadran et la réalité s'impose aussi lumineuse que brûlante, à l'image du char de Phaéton...

Mon avis :
C'est la première fois que je lisais quelque chose de cet auteur, ou plutôt de ces auteurs, car il s'agit d'un pseudonyme dissimulant adroitement deux cousins ayant écrit à quatre mains - le nom d'Ellery Queen est à la fois le nom d'auteur et celui du personnage principal.

Ellery est invité sur le mode de l'urgence par un vieil avoué de ses connaissances, Thorne : celui-ci défend les intérêts d'une jeune femme, Alice Mayhew, qui rentre d'Angleterre, pensant retrouver une famille. Malheureusement, son père vient de mourir et elle ne pourra pas le retrouver. Elle doit hériter d'un trésor en entrant en possession de la maison paternelle, mais Thorne soupçonne le demi-frère de ce dernier de vouloir faire main-basse sur ces ressources en fouillant la maison. De lourdes menaces planent sur le domaine, mais il faut pourtant s'y rendre...

Lorsqu'ils arrivent à la "Maison noire", le docteur Reinbach, un homme corpulent qui se donne des airs affables et bon-vivant, les accueille chez lui dans la maison d'à côté, qui sera selon lui plus confortable. Ils font connaissance avec Mrs Reinbach, une pauvre femme qui semble terrorisée par son mari, ainsi qu'avec Nick Keith, jeune homme taciturne présenté comme un aventurier, et la sœur du défunt, devenue sénile et passablement folle. La maison n'est pas si engageante, ils se couchent dans un état d'ébriété qu'ils ont pourtant cherché à éviter, leur serrure est cassée, rien n'est trop rassurant. Mais ils ne sont pas au bout de leurs peines : le lendemain matin, quand ils mettent le nez dehors, sur fond de blizzard et de neige, la maison de Sylvestre Mayhew a littéralement disparu ! Malgré leurs réticences, les trois invités commencent à se demander s'ils ont perdu la tête, et Alice les supplie de repartir. Mais le temps et la voiture en panne les bloque à l'intérieur ; par ailleurs, Ellery Queen ne compte pas déclarer forfait aussi vite, et commence à inspecter les lieux à la recherche d'indices.

J'ai apprécié ce court roman de facture classique, dont le point de départ est forcément stimulant, puisqu'on se doute bien que Queen est un jeune homme logique et pragmatique, et que ce mystère presque surnaturel et insensé aura certainement une explication rationnelle, à la fin. C'est évidemment le cas, et je suis assez contente d'en avoir deviné une partie.
Le texte est assez court, mais j'ai trouvé les personnages plutôt bien campés, et il y avait de la place pour leur évolution psychologique et des surprises sur leur véritable identité. C'est astucieux et bien amené, tout est là dès le départ, mais bien sûr nous n'avons pas l'œil affûté d'Ellery. Cela ressemble à un Sherlock Holmes, quoique Ellery soit moins misanthrope que le célèbre détective. C'est plutôt plaisant à lire, même si j'ai trouvé un peu des longueurs en cours de lecture. L'écriture est satisfaisante, et certains passages ne manquent pas d'humour, ni d'un ton inquiétant qui sied bien au genre. (4/5)

Citations :
Mr Queen est peut-être désordonné dans ses habitudes, mais il possède une intelligence très méthodique. Il parsème volontiers sa chambre de cravates et de chaussures lancées à la volée, mais sous sa boîte crânienne bourdonne une machine parfaitement huilée qui fonctionne avec la même précision et la même rigueur que le système solaire. (page 9)

En la voyant sans chapeau et sans manteau, Ellery la trouva changée. Remarquable de constater comment les femmes se transforment toujours lorsqu'elles se débarrassent de leurs manteaux et déploient leurs mystérieuses activités derrière les portes closes de leurs cabinets de toilette. (page 34)

Quand il eut traversé l'espace vide et qu'il fut entré dans le sous-bois, il eut la sensation de pénétrer dans un autre monde encore. Tout était calme, blanc et beau, d'une beauté surnaturelle. La neige drapait les arbres, leur donnait un aspect nouveau, changeait leurs formes banales en étranges motifs décoratifs. (page 64)

- La main de Dieu ? murmura-t-il. Non, Thorne, si cette affaire est résolue, ce sera par... par un char.
- Un char ? répéta faiblement Thorne. Un char ?
- C'est une façon de parler. Je veux dire par le char de Phaéton. (page 73)
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5233
Age : 55
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum