Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
Voir le deal

[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus

+2
Cannetille
Jeetca
6 participants

Aller en bas

Avez vous aimé ce livre ?

[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_lcap25%[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_rcap 25% 
[ 1 ]
[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_lcap75%[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_rcap 75% 
[ 3 ]
[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_lcap0%[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_lcap0%[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_lcap0%[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_lcap0%[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4
 
 

[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Empty [Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus

Message par Jeetca Ven 5 Jan 2024 - 9:05

Le dernier festin des vaincus
Estelle Tharreau


[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus 412omq10


paru le 2 novembre 2023
aux édition Taurnada
250 pages

résumé:
Un soir de réveillon, Naomi Shehaan disparaît de la réserve indienne de Meshkanau.
Dans une région minée par la corruption, le racisme, la violence et la misère, un jeune flic, Logan Robertson, tente de briser l'omerta qui entoure cette affaire. Il est rejoint par Nathan et Alice qui, en renouant avec leur passé, plongent dans l'enfer de ce dernier jalon avant la toundra.
Un thriller dur qui éclaire sur les violences intracommunautaires et les traumatismes liés aux pensionnats indiens, dont les femmes sont les premières victimes.
« Au Canada, une autochtone a dix fois plus de risque de se faire assassiner qu'une autre femme. »


mon avis:
Que s’est t’il passé cette nuit de réveillon au abord du lac gelé, dans la réserve indienne du Meshkanau et sous les yeux du caribou ?
Que s’est t’il passé pas loin de ce chalet où 5 amis “haut placé” dans la société réveillonnaient  ?
Au matin du premier, la jeune Noémie a disparu, personne n’a l’air de trop s'inquiéter, ni sa mère qui émerge difficilement d’une nuit fortement alcoolisée, ni  Roy, chef de la police de Pointe-Cartier, ville jouxtant la réserve.
Ce dernier  veut très vite étouffer l’affaire, est-ce parce que la vie de Noémie n’avait pas d’importance ou car il a peur de quelque chose ?

Le jeune Robertson est nommé sur l’enquête, ça tombe bien, il ne fera pas de zèle et va être facilement manipulable, mais c’est sans compter sur sa détermination à connaître la vérité.
On s’aperçoit très vite que beaucoup ont des choses à cacher, des choses à découvrir, ce n'est pas toujours joli.

Que s’est t'il, également,  passé dans ces pensionnats pour jeunes indiens il y a quelques années pour que certaines personnes  soient encore et à jamais perturbées ? sombrant dans l’alcoolisme et la drogue pour oublier.


Cette fois Estelle Tharreau, nous entraine dans le froid du nord canadien entre autochtone et blanc, la cohabitation est souvent difficile, la vie pour les indiens est dure, ils sont maltraités, humiliés, traités comme des animaux par certains locaux. L’alcool, la drogue étant leur seul refuge face à ce racisme qui perdure.  Certains passages m’ont horrifié, particulièrement la vie dans les pensionnats. Pourtant Estelle Tharreau sait trouver les mots pour expliquer les atrocités mais c’est quand même difficile à lire et à encaisser. Et puis il n’y a pas beaucoup d’espoir et d’avenir pour ces jeunes. La tolérance pour mieux vivre ensemble s’avère encore longue et difficile.
Ce roman très noir et hélas, tellement réaliste m’a beaucoup plu, même si, d’après moi, on ne peut pas vraiment le classer dans la catégorie des thrillers.

Je remercie les éditions Taurnada et le forum Partage lecture pour m’avoir une fois de plus confié la découverte d’une nouvelle lecture.

_________________
 Lecture de février 

- Quand la vie s'en mêle de Lucie Castel
- Famille décomposée de Christophe Royer

- La chanteuse de bal de julien Rampin

    mes livres lus en 2023
Jeetca
Jeetca
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3777
Age : 51
Localisation : Auvergne
Emploi/loisirs : AMP / lecture, sport(vélo, natation, course à pied), cuisine, aromathérapie
Date d'inscription : 23/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Empty Re: [Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus

Message par Cannetille Lun 8 Jan 2024 - 12:28

Un polar, oui, mais qui serve une vraie cause. Tel pourrait être l’adage d’Estelle Tharreau, qui, après l’enfance maltraitée (Mon ombre assassine), le féminicide (Les eaux noires), la peine de mort aux Etats-Unis (La peine du bourreau) et le syndrome post-traumatique dans l’armée (Il était une fois la guerre), s’attaque cette fois au sort des Autochtones au Canada pour un nouveau thriller bien noir sur fond bien réel de violence et d’injustice.

La réserve innue de Meshkanau et la ville voisine de Pointe-Cartier au Canada n’existent pas. Elles n’en empruntent pas moins les traits de la tragique réalité amérindienne, alors que, assimilés de force lors de la colonisation de leur territoire par les Européens, leurs religions et leurs cultures traditionnelles interdites et leurs enfants expédiés dans des pensionnats autochtones destinés à leur faire oublier leur identité première et à les orienter vers des emplois ouvriers, les Autochtones n’en finissent pas d’en payer encore aujourd’hui les conséquences traumatiques. Impunément maltraités, victimes de multiples sévices, ceux qui ne succombèrent pas à la surmortalité des terribles pensionnats en sortirent brisés, initiant une longue chaîne de transmission d’effets destructeurs : dépression, violence, alcool, drogue, suicide et, de génération en génération, perte d’estime de soi empêchant toute reconstruction.

« Au Canada, une autochtone a dix fois plus de risque de se faire assassiner qu’une autre femme. » Faute de respect de tout autre règle la concernant, c’est de cette terrible loi qu’est victime Naomi Sheehan, une Inue de seize ans dont les fugues à répétition ont fini par ne même plus émouvoir Michèle, sa mère, trop occupée à noyer dans l’alcool la douleur héritée de son enfance en pensionnat autochtone. Soucieux d’éviter scandale et autres désagréments « pour si peu », le chef de la police confie l’enquête, en lui déconseillant tout zèle excessif, au jeune et tout juste nommé policier Logan Robertson. Contre toute attente, ce dernier prend sa mission très au sérieux et entreprend pour de bon, au grand dam de quelques notables de la ville, de faire toute la lumière sur ce énième féminicide. L’on découvrira alors qu’il n’y a pas que les fantômes du passé pour miner le sort des Amérindiens : racisme et criminalité associée n’ont impunément rien perdu de leur vigueur. Rappelons d’ailleurs que le dernier pensionnat autochtone n’a fermé qu’en 1996...

Si l’on gagnera, pour approfondir la thématique de la souffrance amérindienne, à lire des livres tels que Shuni de Naomi Fontaine, Crazy Brave de Joy Harjo ou encore Ici n’est plus ici de Tommy Orange et LaRose de Louise Erdrich, si Nickel Boys de Colson Whitehead révèle avec plus de profondeur encore le cas tout à fait semblable des pensionnats aux Etats-Unis, ce dernier livre d’Estelle Tharreau a le mérite, au travers d’une histoire addictive et bien ficelée, aux personnages intelligemment croqués et au style efficace, de peindre en peu de traits un tableau d’ensemble clair et représentatif d’un sujet encore trop largement méconnu. Il ne semble pas exagéré de dire que le génocide – physique et culturel – amérindien continue plus ou moins directement de faire des victimes. (3,5/5)

Merci à PartageLecture et aux éditions Taurnada pour cette nouvelle découverte.
Cannetille
Cannetille
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2201
Localisation : France
Date d'inscription : 20/05/2018

https://leslecturesdecannetille.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Empty Re: [Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus

Message par louloute Sam 13 Jan 2024 - 20:37

Il fait froid très froid, froid car c'est l'hiver, l'hiver à Meskhanau réserve indienne où vivent les derniers Innus, près de Pointe-Cartier au Canada. 
C'est le réveillon, chez Thomas Lebel, il y a le maire de Pointe-Cartier, le policier Roy, le gentil docteur de l'hôpital, bref, une joli brochette de beau monde, on boit on boit beaucoup, pas de sauvages, non non, chacun à sa place. 
Dehors, il gèle à pierre fendre, et là au bord du lac gelé, sous le regard d'un élan égaré erre inquiète Naomie Shehaan, une adolescente, une autochtone, que fait-elle là ? Soudain, la peur la saisit, elle aura beau courir, ce sera trop tard.
Le lendemain, alors que certains se demandent où est passée Naomie, Michèle sa mère se réveille après une énième nuit alcoolisée, sa fille disparue pas grave une énième fugue, elle reviendra .... Non elle ne reviendra pas, son corps maltraité sera retrouvé par son oncle Peter Shehaan parti à la chasse. 
L'enquête va être confiée à Roy, qui va tout faire pour étouffer cette énième affaire, après tout c'est pas la 1ère ni la dernière gamine indienne qui disparait de façon tragique, on va pas en faire tout un pataquès, ce ne sont que des sauvages. On va vite refiler cette affaire à un petit jeune tout mou Logan Robertson avec les consignes d'usage. 
Mais pas de chance pour Roy, Logan aura à coeur de résoudre cette affaire, mais aura t il les épaules assez solides pour aller à l'encontre de son chef, pas si sûr.
Pendant ce temps le maire a le projet de construire une scierie sur le territoire des indiens à l'emplacement d'un ancien internat tenu par des religieux afin de sociabiliser ces sauvages. La colère gronde, un jeune universitaire Nathan Lebel, prend parti pour les indiens et avec Alice une Innue abandonnée par sa mère, ils vont tenter d'empêcher cette construction et malgré la méfiance que suscitent ces deux jeunes au sein de cette communauté, les langues vont se délier.

Estelle Tharreau, retrace la tragédie qu'ont subi ces tribus indiennes, qualifié de sauvages, déshumanisation, rupture avec leur traditions, tentative de rééducation, alcool, drogue, et qui en fait les frais principalement les filles. Les silences, la honte, les non-dits tuent parfois plus qu'une arme.
L'écriture est poignante, percutante, elle fait froid dans le dos. Les personnages sont forts, bien travaillés. La fin est inattendue et terrifiante.

Un coup de coeur.

Merci au forum et aux éditions Taurnada pour ce partenariat. 
louloute
louloute
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 22639
Age : 55
Localisation : Var, Sanary-sur-mer
Emploi/loisirs : mère au foyer
Genre littéraire préféré : thriller, historique, policier
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Empty Re: [Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus

Message par elea2020 Sam 13 Jan 2024 - 21:17

Eh bien, que de belles critiques ! Ça donne envie. study
elea2020
elea2020
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5233
Age : 55
Localisation : 44
Emploi/loisirs : enseignante en reconversion
Genre littéraire préféré : dystopies et classiques, littérature russe
Date d'inscription : 02/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Empty Re: [Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus

Message par Moulin-à-Vent Dim 14 Jan 2024 - 15:41

elea2020 a écrit:Eh bien, que de belles critiques ! Ça donne envie. study


Tellement d'accord avec éléa que je l'ai pris en note.  Merci!  bisou
Moulin-à-Vent
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 3149
Age : 72
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Empty Re: [Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus

Message par Step Lun 15 Jan 2024 - 17:38


C’est un polar coup de poings que nous livre Estelle Tharreau avec « le dernier festin des vaincus », un polar qui nous vient du froid , la réserve Meshkanau se situe à l’extrême nord du canada, prolongée par une petite ville en perdition également Pointe-Cartier.

Dans cette réserve sont parqués dans des conditions déplorables le peuple autochtone, les innus,

Estelle Tharreau nous met tout de suite en condition: Au Canada, une autochtone a dix fois plus de risque de se faire assassiner qu'une autre femme.»

L’histoire commence avec la disparition un soir de réveillon  d’une jeune indienne de 16 ans, jolie, plaisant beaucoup Naomi Shehaan, sa mère évidemment ne s’aperçoit pas de sa disparition, aux prises avec l’alcool et plus préoccupée de trouver sa réserve de bouteilles un premier janvier, que de savoir où est sa fille.

Il y a également une autre préoccupation pour le chef de la police de Pointe-Cartier William Lemay et son homologue le chef de tribu de la réserve Philippe Murdock c’est la décision de la capitale d’installer un scierie gigantesque et une autoroute permettant les transports, au mépris des territoires de chasse et pêche.

Leur seule peur est que la moindre étincelle mette le feu entre les autochtones qui pensent à leur façon ancestrale de se nourrir, chasse pêche, et les habitants canadiens des alentours…
Alors la disparition de Naomi ne préoccupe pas grand monde et surtout pas le jeune policier appelé en renfort, Robertson, qui ne veut prendre aucun risque en contrariant son chef Roy.

A la fonte des neiges le corps de Naomi réapparaît, elle a été tuée comme un animal.

Il y a la description des pensionnats érigés pour soi disant le bien des enfants, la colonisation par l’évangélisation au mépris des désirs des parents…..
Les enfants dont on se sert comme de petits animaux vont être marqués à vie par la maltraitance, la malnutrition, qui fait de nombreux morts, les abus sexuels qui m’ont horrifiée et dont Estelle Tharreau nous donne des détails avec les mots justes.

L’histoire se répète inlassablement, ses enfants en sortant n’ont aucun avenir , sachant à peine lire et écrire ils ne peuvent élever leurs enfants, ils n’ont plus que l’alcool et la drogue pour oublier les sévices subis. Des enfants qui leur seront enlevés pour rejoindre les pensionnats et l’histoire se répète…

Dans de nombreux pays la colonisation de l’homme blanc s’est réduite à l’extermination des peuples natifs par une marginalisation économique, sociale et politique, de racisme et de misogynie. Ces pratiques ont je l’espère disparues ainsi que les pensionnats qui allaient avec.

Estelle Tharreau a su me bousculer avec ce livre  sans concession, d’une écriture fluide et un récit complètement addictif.

Merci au forum et  aux éditions Taurnada pour ce partenariat.

_________________
Mes listes 2023
Mes listes 2024
----------------------------------------
Christmas Pudding-Agatha Christie (LC.)
Les enquêtes de miss Merckel "Meurtre d'un Baron Allemand" de David Safier
Mon cœur a déménagé (2024) Michel Bussi
Step
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 11186
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus Empty Re: [Tharreau, Estelle] Le dernier festin des vaincus

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum