Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le deal à ne pas rater :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 édition limitée du manga Blue ...
12 €
Voir le deal

[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer

Aller en bas

Votre avis ?

[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_lcap0%[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_lcap0%[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_lcap100%[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_lcap0%[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_lcap0%[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_lcap0%[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Empty [Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer

Message par Cassiopée Dim 14 Avr 2024 - 14:37

[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Mer11

L’autre rive de la mer (A Outra Margem do Mar)
Auteur : António Lobo Antunes
Traduit du portugais par Dominique Nédellec
Éditions : Christian Bourgois (11 Avril 2024)
ISBN : 978-2267049633
450 pages

Quatrième de couverture

Dans la Baixa do Cassanje, une région du nord de l’Angola, une révolte éclate en 1961 parmi les travailleurs noirs, excédés par les conditions iniques que leur impose la Cotonang, compagnie luso-belge exploitant la main-d’œuvre locale pour la production de coton. Cette insurrection, qui constitue l’une des premières étapes de la lutte pour l’indépendance de l’Angola, est violemment réprimée lorsque le pouvoir colonial portugais envoie son armée et son aviation pour y mettre fin.
Trois personnages prennent tour à tour la parole, rattrapés par leurs souvenirs et leurs obsessions : la fille d’un planteur, un ancien chef de district, un colonel de l’armée portugaise à la retraite.

Mon avis

L’Angola, colonisé par le Portugal en 1575, a été gouverné alternativement en tant que colonie, province ultramarine et État de l'Empire colonial portugais. Et puis en 1961, éclate une guerre d’indépendance (qui sera obtenue en 1975).

Ce livre fait référence à une insurrection des travailleurs noirs, qui n’en pouvaient plus de leurs conditions de travail pour la production de coton. Au lieu d’être de se désespérer en continu, ils ont décidé d’agir et de se révolter. Le gouvernement portugais n’hésitera pas et enverra son armée pour réprimer tout cela.

Dans ce roman, trois narrateurs s’expriment tour à tout.
La fille d’un planteur. Elle n’est plus sur place. Elle vit ailleurs, peu importe où. Elle se rappelle son quotidien avec sa famille sur la propriété familiale.
Un fonctionnaire qui a fui la région suite aux événements, il a épousé une femme albinos.
Un colonel portugais, aujourd’hui à la retraite. Il a participé aux opérations militaires dont le but était d’éteindre la mutinerie.

On suit leurs pensées intérieures, leurs idées fixes, leurs souvenirs et les émotions qui y sont liées. Tout remonte à la surface, brusquement ou plus doucement, suivant le rythme de chacun. La mer et ses autres rives sont omni présentes proposant différents points de vue selon le bord sur lequel on se trouve…. C’est surprenant, déroutant dans un premier temps puis on laisse le style s’installer et on « écoute » le flot monter… On n’a pas forcément de repères spatio-temporels, c’est l’instinct de l’écrit qui domine. Passé et présent peuvent se bousculer avec intervention d’un dialogue, le plus souvent à sens unique, comme si les réponses étaient dans la suite du texte.

Le titre et la couverture l’évoquent déjà. L’écriture, ce sont des vagues. Elle est parfois calme, puis tumultueuse, ou corrosive. Elle bouge, part, revient, écorche, caresse, sans début, sans fin, seulement quelques pauses, ou des soupirs, des respirations saccadées ou silencieuses et douces. Une vague par chapitre (d’une vingtaine de pages), une phrase longue ponctuée par des sauts à la ligne et des paroles précédées de tirets représentant des mots jetés, prononcés par un tiers le plus souvent, semblables à des cailloux dans l’eau qui alors gicle plus fort et surprend le lecteur. On est éclaboussé, secoué. On pénètre dans un univers où différents thèmes sont évoqués. Le racisme avec toutes ses dérives, du mot échappé intentionnellement, l’air de rien à la violence plus importante et le plus souvent irraisonnée. Le traumatisme de vivre ou de faire vivre, sans vraiment l’avoir choisi, une situation de tension, de soulèvement. Les relations familiales difficiles lorsque chacun souffre, cherche sa place, essaie d’avancer et fait preuve de maladresse.

Entre prose et poésie, ce recueil peut sembler inclassable, mais il est sans doute à ranger dans ces lectures marquantes, riches de sens où la langue est exploitée dans toute sa beauté, offrant des messages qui font mouche, emportant le lecteur vers des rives insoupçonnées, là où la mer n’est, chaque fois, ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre ….

_________________
[Lobo Antunes, António] L'autre rive de la mer Cassio11
Cassiopée
Cassiopée
Admin

Féminin
Nombre de messages : 16549
Localisation : Saint Etienne
Emploi/loisirs : enseignante
Genre littéraire préféré : un peu tout
Date d'inscription : 17/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum