Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice
Le Deal du moment :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : ...
Voir le deal
219.99 €

[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule

Aller en bas

[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule

[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_lcap0%[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_lcap0%[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_lcap100%[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_rcap 100% 
[ 1 ]
[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_lcap0%[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_lcap0%[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_lcap0%[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1
 
 

[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Empty [Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule

Message par lalyre Jeu 23 Mai 2024 - 19:39

[Iglesias, Gabino]
Le diable sur mon épaule
Editions Sonatine 1 février 2024
326 pages
Quatrième de couverture
Au Texas, la frontière est un point de non-retour.
Austin, Texas. Lorsqu'on diagnostique une maladie grave à sa fille, le monde de Mario s'écroule. Il se met à négliger son travail, se fait virer sans ménagement, les factures d'hospitalisation s'accumulent et sa femme cède lentement au désespoir. Décidé à relever la tête, Mario contacte Brian, un ancien collègue devenu dealer de meth. Celui-ci lui propose un marché d'une effroyable simplicité : la vie d'un homme, contre 6 000 dollars. Sans une once d'hésitation, Mario accepte. Et découvre que la violence est un excellent remède à la colère qui l'habite. Mais La Huesuda, la déesse de la mort, plane sur son existence. Et la tragédie le frappe à nouveau. Lorsqu'il accepte une ultime mission pour un cartel de Juárez, la spirale de violence qui se déchaine alors achève de le convaincre qu'il n'aurait jamais dû ouvrir la porte au diable
[Iglesias, Gabino] Le diable sur mon épaule Cvt_le66
Mon avis
En premier lieu j’ai cherché la signification de barrio (c’est un mélange de thriller baroque, d’hyperréalisme percutant de syncrétisme latino et de douleur du déracinement). L’histoire commence par un père désespéré par la perte de sa fille suite à une maladie grave qui s’est endetté pour la soigner, acculé il va devenir tueur à gages. C’est après cette entrée dans le roman que l’auteur nous entraine dans une descente en enfer dans un univers de violence mêlant drogue, croyance, meurtres, magie noire, racisme et de pauvreté. On se retrouve dans la crasse des bas-fonds américains et mexicains, une véritable descente aux enfers, car pour ce père aux abois, l’engrenage est irréversible. L’auteur nous entraine dans les eaux sombres et puantes pour le conduire à travailler pour un redoutable cartel de Juares et l’on se retrouve dans une atmosphère terrifiante et une intrigue bouleversante et captivante au rythme endiablé ou l’on sent la sueur des corps. Peu à peu l’auteur parvient à créer une atmosphère gothique avec des personnages bizarres et porteurs de magie noire ou l’un lévite et voit malgré ses yeux aveugles, l’autre cède des reliques humaines aux pouvoirs magiques contre de l’argent. De monstrueuses créatures hantent les tunnels sombres traversant la frontière inviolable. Tout ne se montre pas d’un seul coup, mais c’est d’une violence inouïe et dans ce roman la cruauté humaine n’a pas de limite. C’est une histoire sombre, brutale sur le fardeau de la perte, la lutte contre la pauvreté et l’ombre de la mort. Je ne peux dire si j’ai aimé ce roman qui cependant dès commencé m’a entrainé jusqu’à la fin…


lalyre
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 9512
Age : 92
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum