Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Guerrier, Marc-Aurèle] Le Joué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment avez-vous trouvé ce livre?

100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Guerrier, Marc-Aurèle] Le Joué

Message par Livresse le Mar 27 Déc 2011 - 0:14



Le Joué de Marc-Aurèle Guerrier
Editions Praelego
136 pages

Quatrième de couverture:

Grenoble, début des années 90. Deux protagonistes, étudiants de leur état : JF et JC. JF tourne en rond dans son existence et JC veut faire tourner JF en bourrique. Sommes-nous produits du hasard, ou pris dans l'étau du destin ? A qui demander de mieux qu'au hasard lui-même ? Et y a-t-il plus hasardeux que les jeux... de hasard ? Il existe la roulette française, l'anglaise, l'américaine... et la roulette russe. JC s'est mis dans le crâne de faire tourner la roue du destin avec un barillet de pistolet, et de faire retourner ... Lire la suite sa veste à JF. Il va sans dire que les deux amis vont se retrouver flingues en pogne... Et JF n'aura pas d'autre choix que de mettre du plomb dans la tête à JC. Encore un roman à se tirer des balles... de ping-pong, bien sûr. Mais par-delà des duels dont les notables du coin sont les spectateurs, les joueurs de roulette russe sont en quête d'un mythe que seuls quelques valeureux combattants ont le privilège de contempler : l'aura de l'adversaire, qui s'esquisse, spectrale, au seuil du passage vers l'au-delà.Vous aimez les intrigues qui prennent aux tripes ? Vous êtes par dessus le marché un nostalgique des années 90 ? Vous étiez jeune, étudiant et l'esprit délétère de la décennie vous manque... Ne soyez pas timide : lisez " Le Joué ". Court, puissant et surprenant, il claque comme une détonation.

Mon avis:

Le Joué, c'est l'histoire de deux bons amis, deux amis qui vont être emportés dans un tourbillon infernale entre sexe et violence.

Dès le début, nous comprenons que nos deux protagonistes ont des caractères bien distincts: JC, un peu farfelu, qui vit au jour le jour, sans vraiment se poser des questions fonçant tête baissée dans tout ce qu'il entreprend; puis il y a JF, le petit sérieux, qui ne croit que ce qu'il voit, qui au fond est un bon petit gars.

L'histoire commence de manière assez "hard, c'est pour cela que je déconseillerai donc ce roman aux jeunes lecteurs. Nous sommes amenés dans une tournée des bars, pour ensuite continuer dans une partouze entre amis; très peu courant comme approche devrais-je dire, on se demande si l'auteur est tout à fait normal, mais ce début va nous plonger dans l'esprit du roman.
C'est alors que nous entrons dans le thème principal du livre: "la culture du gun", qui nous amène donc au célèbre jeu de "la roulette russe". Nous sommes alors hypnotisés par ce que nous lisons, tout comme JC et JF sont hypnotisés par ce jeu... Nous les voyons, tout deux complètement obnubilés, nous sentons un mélange de fascination, d'excitation, de tension, d'angoisse, et chaque mot devient aussi que chaque seconde, nous devenons spectateur des scènes de jeu, aussi avide que les personnages, et nous laissons prendre au jeu à notre tour....
Nous pouvons voir le comportement étrange de JF envers Naomi, et sommes perturbés par cette alternance entre multitudes de sentiments et indifférence totale.

Ce roman vous hypnotisera, vous gardera dans les griffes de son jeu, et vous laisser sortir indemne, mais vide... un vide causée par cette fin qui n'en ai pas une... La vérité, c'est que nous ne finissons jamais ce roman, et en restons prisonnier, puisque la fin de l'auteur n'est pas vraiment la fin du roman...

Je ne pensais pas être prise autant à cette lecture que j'ai littéralement dévoré!

Je remercie donc Marc-Aurèle Guerrier ainsi que les éditions Praelego pour cette magnifique découverte.
Je vais suivre les écrits de cet auteur qui m'a énormément intrigué et emporté dans son délirium.

Ma Note: 10/10
avatar
Livresse
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 26
Localisation : Drôme - Valence
Emploi/loisirs : Comptable/Lecture
Genre littéraire préféré : Tous (sauf théâtre, poésie, et classique)
Date d'inscription : 26/12/2011

http://livresse.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum