Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Grafton, Sue] S comme silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur S comme silence de Sue Grafton

0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
100% 100% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 1

[Grafton, Sue] S comme silence

Message par Sharon le Ven 9 Mar 2012 - 2:22


Titre : S comme silence.
Auteur : Sue Grafton.
éditeur : Pocket
Nombre de pages : 471.

Quatrième de couverture :

Le soir du 4 juillet 1953, jour de la Fête nationale américaine, Violet Sullivan mit ses plus beaux atours et partit assister au feu d'artifice. Personne ne l'a jamais revue... Trente-quatre ans plus tard, dans la petite ville de Serena Station, en Californie, la jeune femme fait toujours parler d'elle. Pour beaucoup, elle aurait décidé de disparaître avec son amant : elle était très belle, sûre d'elle et régulièrement battue par son mari. Mais pour sa fille, Daisy, cette explication n'est pas satisfaisante. Au risque de découvrir une mère qui, vivante ou morte, pourrait ne correspondre en rien à l'image qu'elle s'en est faite, elle décide d'engager la célèbre détective Kinsey Millhone pour faire le jour sur cette affaire...

Mon avis :

Je devrais apprécier ce roman, et je n'y parviens pas. Quand j'ai commencé à le lire, j'ai eu une impression désagréable de déjà lu, et pourtant ce n'était pas le cas. Cette intrigue ressemble beaucoup à celle de Q comme qurelle : même enquête sur une affaire non résolue, mêmes enquêteurs, ravis de se retrouver pour une nouvelle affaire, même plongée dans une atmosphère puritaine. Le style a beau être fluide, je n'ai pas trouvé la lecture réellement agréable.
Tout semble s'être figé depuis la disparition de Violet - sa fille unique n'a jamais surmonté ce qu'elle a vécu comme l'abandon de sa mère, son père n'a jamais refait sa vie. Les puritains sont restés tout aussi puritains - quand ils n'ont pas en plus gagné du galon. Je suis toujours frappée par le fait qu'il suffit que la super enquêtrice fasse son apparition pour qu'en moins de cinq cents pages, l'enquête trouve enfin sa résolution. Est-ce à dire qu'elle est réellement très douée ou que personne ne s'est suffisamment intéressée à la disparition de Violet, cette femme qui détonnait dans le paysage californien ? Les deux, sans doute.
Les retours en arrière, clairement signalés, nous plongent dans cette Amérique des années cinquante où il ne faisait pas bon vouloir se singulariser. Le problème n'était pas qu'elle était battue, mais qu'elle exhibait les coups qu'elle recevait, défiant ses personnes bien pensantes qui n'auraient pas levé le petit doigt pour l'aider, preuve vivante de la relation passionnelle et destructrice qu'elle entretenait avec son mari. Personne non plus ne se préoccupait de ce que devenait Daisy, leur fillette, au milieu de ce foyer désuni - et même sa jeune baby sitter, la seule qui aimait et admirait Violet, ne trouve rien à dire au fait que la jeune femme donne un somnifère à l'enfant avant de sortir. En revanche, l'enquête provoque un remous certain dans la communauté et le dénouement est relativement surprenant. Quant à l'épilogue, il laisse espérer un apaisement possible, et peut-être aussi, la possibilité de revoir certains personnages de cette enquête. Reste à savoir si j'ai envie de poursuivre cet abécédaire criminel.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7509
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grafton, Sue] S comme silence

Message par thisa2mars le Ven 9 Mar 2012 - 8:57

Le résumé ne me tentait pas vraiment et ta critique en fait autant Wink
je passe mon tour.
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grafton, Sue] S comme silence

Message par Sharon le Ven 9 Mar 2012 - 11:16

Merci thisa2mars pour ta visite.
J'aurai dû me méfier : je l'ai commencé il y a deux ans et je n'ai pas accroché. J'ai réussi à le lire cette année mais je n'ai pas aimé du tout.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7509
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Grafton, Sue] S comme silence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum