Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Camus, David] 1) Les Chevaliers du Royaume 2) Morgennes 3) Le Roman de la CroiX - Crucifère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Camus, David] Les Chevaliers du Royaume, Morgennes, Le Roman de la CroiX - Crucifère

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

[Camus, David] 1) Les Chevaliers du Royaume 2) Morgennes 3) Le Roman de la CroiX - Crucifère

Message par Moulin-à-Vent le Mer 18 Juil 2012 - 16:53

Les Chevaliers du Royaume

Morgennes

Le Roman de la CroiX - Crucifère

Auteur: [Camus, David]
Genre littéraire: Romans historiques et fantastiques
Époque concernée: Les croisades, surtout le milieu et la fin des années 1100
Éditeur: Robert Laffont
Nombre de pages: respectivement 482, 577 et 455 pages, pour un total de 1 514 pages
ISBN: respectivement 2-221-10317-3, 978-2-221-10482-8 et 978-2-221-10514-6

Quatrièmes de couvertures

Les Chevaliers du Royaume
Hattin, en Terre sainte. 1187. Saladin inflige aux croisés leur plus importante défaite depuis le début des croisades, et leur enlève la " Vraie Croix " - sur laquelle le Christ a été crucifié, et qui les a accompagnés dans tous leurs combats... Unique moine chevalier resté en vie parmi les prisonniers, Morgennes, torturé par les Sarrasins, puis condamné par les siens, part en quête de la Vraie Croix. Mais il faut faire vite : Saladin marche sur Jérusalem, qui n'est plus défendue, seule la Vraie Croix permettrait aux Francs de recouvrer l'espoir et de sauver la Ville sainte.

Pour retrouver le plus noble étendard de la chrétienté, Morgennes va affronter Assassins, Sarrasins et même Templiers... Au cours de ses aventures, il croisera Taqi, le neveu chéri de Saladin, la belle et mystérieuse Cassiopée accompagnée de son faucon, Rufinus, l'évêque décapité dont la tête, conservée dans un céphalotaphe, continue de parler, parmi d'autres personnages et animaux merveilleux...

Sa quête paraît vouée à l'échec. Une force invisible l'accompagne. Elle le protège, elle le guide. Suffira-t-elle à le sauver des Enfers ? Avec ce roman inspiré, histoire d'une rédemption, aventure fantastique, plongée au cœur d'un XIIe siècle de légende, David Camus retrouve le souffle des grandes épopées dont il offre une version moderne, d'une force rare.


Morgennes
« Tout commença, non pas lors de cette fameuse nuit, lorsque des cavaliers des croisés s attaquèrent à tes parents, mais une dizaine d années plus tôt. Et même un peu avant cela, si l on considère que la vie débute avant la naissance, ce qui dans ton cas est certainement vrai. »

Ainsi s'ouvre le récit du fabuleux voyage qui conduira le jeune Morgennes à parcourir le monde pour venger ses parents.


Des forêts du nord de la France jusqu aux déserts arides de l Égypte, en passant par Constantinople et les terres brûlées d Éthiopie, Morgennes n aura de cesse d obéir aux dernières paroles de son père : « Va vers la Croix ! » Sa quête l amènera à se mettre au service du roi de Jérusalem et à croiser les destins de nombreux personnages, parmi lesquels saint Georges, pourfendeur de dragons, et la mystérieuse femme qui n existait pas... Tout cela avec la complicité affectueuse de son ami Chrétien de Troyes, témoin et narrateur de cette destinée hors du commun.


Le Roman de la CroiX - CrucifèreI
L'an 1188. Saladin achève de reconquérir la Terre sainte tandis que la croisade des rois Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion, fébrilement attendue par la chrétienté, se prépare.

Pendant ce temps, la belle Cassiopée, elle, n'a qu'une idée en tête: descendre aux Enfers afin d'en ramener son père, Morgennes. Guidée par son oiselle Galline, avertie des dangers par Crucifère, l'épée de son père, et accompagnée de Simon, jeune Templier désespérément amoureux d'elle, elle va partir explorer les contrées les plus âpres et les plus hostiles, du Vésuve menaçant aux plaines de Ténébroc, où vivent les terrifiants Tartares...

Conclusion

Jusqu'à la fin du premier livre, je me croyais dans un assez bon roman historique, mais avec Rufinus, je me suis retrouvé perdu... dans un conte? ... dans un roman fantaisiste? ... dans un roman fantastique? Ce ne fut pas un enchantement.

L'époque paraît assez bien évoquée avec sa saleté et sa puanteur, mais j'ai pratiquement décroché lorsque l'auteur y a intégré sans raison valable des éléments fantastiques comme la tête qui est vivante et parle, les bottes du Petit Poucet, lesquelles bottes permettent des pas de sept lieues et plus, le vol de l'Arche de Noé et l'épée qui brille et s'alourdit lorsqu'il y a danger. Ou encore les armures qui sont des scaphandres. Trop, c'est trop! Ces ajouts n'apportent aucun intérêt au récit, bien au contraire. Elles permettent cependant à l'auteur et à l'éditeur de sauver plusieurs pages. Si ces romans ne m'avaient pas été suggérés par une excellente amie à moi, j'eus cessé la lecture avant la fin du premier. Je me suis cependant rendu à la fin des trois ci-mentionnés.

Si vous décidiez de lire ces romans, je vous suggère de débuter par le deuxième, soit "Morgennes", et de poursuivre avec le premier "Les Chevaliers du Royaume". D'ailleurs l'auteur mentionne: «Cependant, chaque volume peut être lu indépendamment des autres. Et dans n'importe quel ordre.»

Ma cote: 5/10.

Citations

"«Les habitants de la terre se divisent en deux, ceux qui ont un cerveau, mais pas de religion, et ceux qui ont une religion, mais pas de cerveau.»"
(Citation, par l'auteur, de Aboul-Ala al-Mari)

"- ... il ne s'agit pas forcément de la fin du monde, mais de la nôtre en particulier. Et, après tout, quelle différence pour celui qui meurt?
- C'est une chose que de mourir, c'en est une autre que de mourir en sachant que personne ne nous survit..."
(David Camus, Les Chevaliers du Royaume)


"La vérité, c'est fatigant. Tout ce qui intéresse les gens, c'est le lait et le miel."

"- ... lorsque les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos souhaits!"

"- Ah, ce labyrinthe! Je l'apprécie tout particulièrement...
- Mais il n'a pas d'issue! répéta Guillaume.
- Qui a dit qu'il devait forcément en avoir une? Je le trouve, pour ma part, à l'image de la vie. On croit entrer quelque part, on cherche son chemin en se gardant le mieux possible des dangers, et puis on meurt après avoir tourné en vain... N'est-ce pas une parfaite illustration de notre destinée?"

"«Qui se place au-dessus de l'argent se place au-dessus des hommes!»"

"- ... Je ne voulais pas lui infliger ça. Aimer quelqu'un, c'est aussi accepter de le quitter. Ou d'en être séparé."
(David Camus, "Morgennes")

"«Amour est de détestable lignée; il a tué sans glaive des milliers d'hommes...»"(Citation, par l'auteur, de Marcabru, "Invectives contre «Fausse amour»")

"L'Enfer, c'était découvrir sa famille attablée pour dîner sans que personne se soit soucié de vous appeler pour le repas. L'Enfer, c'était ne jamais avoir de fauteuil où s'asseoir à côté des siens."

(David Camus, "Le Roman de la CroiX - Crucifère")
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1979
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Camus, David] 1) Les Chevaliers du Royaume 2) Morgennes 3) Le Roman de la CroiX - Crucifère

Message par marie do le Mer 18 Juil 2012 - 17:37

Contente que tu ais ouvert ce sujet, Moulin à Vent ! ça fait longtemps que j'ai lu ces romans, je les avais apprécié par leurs côtés historique et fantastique.
Bon, c'est vrai, au début ça surprend (surtout que je n'étais pas prévenue) et ça lasse aussi (je ne les ai pas lu les uns à la suite de l'autre), mais dans l'ensemble j'ai un bon souvenir de ces romans. Il faudrait que je prenne le temps de les relire pour laisser un avis plus complet.
J'espère que ça n'a pas été trop pénible quand même Moulin à Vent, merci de les avoir lu jusqu'au bout quand même !
avatar
marie do
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3842
Age : 51
Localisation : corse
Genre littéraire préféré : Assez varié : thriller, roman historique, contemporain, bd .....
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Camus, David] 1) Les Chevaliers du Royaume 2) Morgennes 3) Le Roman de la CroiX - Crucifère

Message par Moulin-à-Vent le Mer 18 Juil 2012 - 20:12

Ne t'inquiète pas La Corse, je ne suis pas maso à ce point. no
Si c'eut été trop pénible, je les eus non lus et j'eus cessé la lecture avant la fin. merci
Je me demande si les deux autres romans de Camus ne compléteraient pas d'une manière assez agréable ces trois-ci. scratch
Mais, d'une façon ou d'une autre, je n'ai pas, pour le moment, l'intention de les lire. C'est comme ça
avatar
Moulin-à-Vent
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Masculin
Nombre de messages : 1979
Age : 65
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Retraité
Genre littéraire préféré : Roman historique
Date d'inscription : 07/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Camus, David] 1) Les Chevaliers du Royaume 2) Morgennes 3) Le Roman de la CroiX - Crucifère

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum