Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Pobi, Robert] L'invisible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis :

50% 50% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
25% 25% 
[ 1 ]
25% 25% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 4

[Pobi, Robert] L'invisible

Message par yaki le Jeu 13 Sep 2012 - 12:08

L’invisible / Robert Pobi, Ed. Sonatine, 425 p., ISBN : 978-2355841149



L’invisible est le premier roman de Robert Pobi.

Jake Cole est un agent spécial du FBI, un agent vraiment atypique, tatoué avec une histoire personnelle perturbée. En effet, il a perdu sa mère qui a été assassinée quand il était enfant. Adolescent il a quitté le domicile familial pour fuir son père qu’il hait, il a alors sombré dans la drogue et dans des choses pires encore. Une prise de conscience brutale lui a permis de « revenir » à la vie. Il est à présent marié et père d’un petit garçon de 3 ans. Il revient dans sa ville natale pour s’occuper de son père gravement malade d’Alzheimer. C’est alors que dans la ville on retrouve les corps écorchés vifs d’une mère et de son fils. L’enquête est confiée à Jake. Ces meurtres atroces font étrangement écho à l’assassinat de sa propre mère et sont rapidement suivis d’autres assassinats. Le tout se déroule sous la menace de Dylan, un ouragan qui risque de tout dévaster sur son passage.

Malgré un résumé alléchant, ce roman ne tient pas ses promesses et je me suis ennuyée une bonne partie de l’histoire. L’intrigue est tirée par les cheveux et le dénouement, même s’il paraît inattendu, a un air de déjà-vu.
avatar
yaki
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1612
Age : 40
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Lecture, scrapbooking, balades,...
Genre littéraire préféré : Romans contemporains
Date d'inscription : 10/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pobi, Robert] L'invisible

Message par Sara2a le Lun 3 Juin 2013 - 23:50

Résumé de l'éditeur "Sonatine" :

Montauk, Nouvelle-Angleterre. Jake Cole revient pour la première fois depuis près de trente ans dans la maison où il a grandi. Son père, Jacob Coleridge, un peintre reconnu et célébré dans tout le pays à l’égal de Jackson Pollock, y vit reclus depuis des années, souffrant de la maladie d’Alzheimer. Son état a récemment empiré et une crise de démence l’a conduit à l’hôpital. Si ses jours ne sont pas en danger, ses moments de lucidité sont rares. Jake est lui aussi un artiste en son genre. Travaillant en indépendant pour le FBI, il possède en effet un don unique pour lire les scènes de crime et entrer dans l’esprit des psychopathes. Lorsque le shérif lui demande de l’aider à résoudre un double assassinat, Jake fait vite le lien avec un crime du passé, jamais résolu.
Alors que la ville, menacée par un terrible ouragan, est en pleine évacuation, les meurtres se succèdent et Jake est bientôt convaincu que son père connaît l’identité de l’assassin. La clé réside-t-elle dans les 5 000 mystérieux tableaux qu’il a peints inlassablement ces dernières années et qui semblent constituer une sorte d’étrange puzzle ?

Mon avis :

Si je vous dis que ce roman est une perle , vous allez penser, oui bien sûr elle adore les thrillers donc en voilà un nouveau paru chez Sonatine, un éditeur en qui elle a une confiance aveugle. Ok ....vous avez raison ...

Mais si je vous dit que c'est vraiment le thriller qu'il faut lire, parce que l'éditeur n'exagère pas quand il dit qu'il pourrait facilement trôner à côté du " Silence des agneaux" de Thomas Harris ou de " Ne le dis à personne " d'Harlan Coben, ça vous interpelle ou pas ? Peut-être que vous penserez que l'intrigue est une énième histoire moulée dans le schéma habituel à savoir : un tueur complètement pervers , un flic hors normes et des scènes de crimes où l'hémoglobine est reine
.

Et bien oui, bien entendu il y a un tueur ... Je ne vous dirai rien sur ses méthodes, ni sur les raisons qui le poussent à tuer... Il y a également un flic, Jack Cole qui possède un don terriblement troublant , un flic dont le corps est recouvert d'un tatouage qui retranscrit l'un des chants de l'enfer de Dante ....et il y a Dylan un ouragan qui s'apprête à dévaster Montauk la ville où se situe l'histoire.... Autant de menaces qui tendent à créer une atmosphère pesante tout au long de ce roman. Une atmosphère que certains pourraient trouver trop lourde, hachée par des chapitres très courts, mais portée par une écriture intelligente ni trop sobre, ni trop expansive, Pobi manie la plume à merveille et parvient à vous happer dès le début .... Et la tension monte au fil des chapitres, la menace du tueur qui semble être tout droit sorti d'un cauchemar , la menace de l'ouragan qui se rapproche en prenant de plus en plus d'ampleur et l'ensemble des personnages qui peu à peu se dévoilent ....

Il m'est difficile de vous parler de ce roman et de vous donner l'envie de le découvrir sans vous dévoiler certains points mais cela vous gâcherait le plaisir...alors je me retiens ....

Le roman parle d'art, de filiation, d'amour, de mort, de folie, personnellement j'ai été prise dans l'histoire dès les premières pages et j'ai échafaudé un bon nombres d'hypothèses (toutes fausses) jusqu'aux toutes dernière pages et c'est ce qui fait que ce roman est un vrai coup de cœur, Robert Pobi m'a bluffée, peu importe si avec le recul j'aurais du me douter que .... Ou bien si j'avais été plus attentive j'aurais vu que .... Oui peu importe car j'ai adoré l'art et la manière avec lesquels l'auteur m'a " baladée", m'a surprise ...

Il s'agit du premier roman de Robert Pobi un canadien ancien antiquaire qui promet de belles choses ...


avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pobi, Robert] L'invisible

Message par Yunali le Mar 4 Juin 2013 - 18:48

J'avais déjà ce livre grâce à sa couverture que je trouve simple mais qui interpelle.

Ton avis, Sara me rend très curieuse, surtout après celui plus mitigé de Yaki... J'ai très envie de me faire ma propre idée ^^
Et j'aime bien les histoires tordues, donc je pense que je pourrais bien accrocher ^^
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pobi, Robert] L'invisible

Message par Pistou 117 le Mar 4 Juin 2013 - 20:26


J'essaierai donc également... je suis influençable, mais influençable Twisted Evil
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2802
Age : 53
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pobi, Robert] L'invisible

Message par Sara2a le Mar 4 Juin 2013 - 20:32

Yunali - oui c'est tordu à souhait vas y !! Et puis trois avis valent mieux que deux .

Pistou - c'est un plaisir de t'influencer , à charge de revanche et à très bientôt dans ce sujet !
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pobi, Robert] L'invisible

Message par krackinette le Mar 23 Juil 2013 - 0:02

Je suis scotchée, encore envoûtée, par ce thriller dont je n’avais jamais entendu parler. Que j’ai eu par quelqu’un qui n’en voulait pas…

D’aussi loin que je me souvienne, rare sont les auteurs de thriller qui ont réussis un roman aussi riche.
L’écriture est fluide, et donc très agréable. Les descriptions sont si riche et réussies que j’ai dû faire des poses dans ma lecture pour ne pas me sentir mal! Très clairement, je m’y voyais!

L’histoire est très intéressante. On découvre peu à peu ce personnage qu’est Jake Cole. Il est intriguant et mène son enquête avec beaucoup de précision.
Ce n’est qu’à la toute fin qu’on comprend qui est l’assassin. Pour ma part, je n’avais pas compris. Et je pense sincèrement que même si j’avais compris j’aurai continué tant tout est bien fait!

Je note ce livre avec un bon 5/5++
avatar
krackinette
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 575
Age : 32
Localisation : paris
Emploi/loisirs : nourice
Genre littéraire préféré : police judicière /thriller / historique / autres romans.
Date d'inscription : 06/05/2012

http://avisenfolie.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pobi, Robert] L'invisible

Message par Pistou 117 le Mar 25 Mar 2014 - 20:18


Krackinette, je comprends celui qui n'en voulait pas... beurk. Je suis carrément incapable de lire ce roman. Ca me dégoûte viscéralement. J'ai failli arrêter vers la p.10, quand j'ai appris que les victimes (et ça n'est que les premières, le 4ème de couverture nous en promet des tas) ont été écorchées vives. Ca, je peux pas supporter. Et en plus, le héros, par une sorte d'empathie avec les morts ressent leurs émotions si j'ai tout bien compris... J'ai tout de même lu une quarantaine de pages, et puis j'ai reposé le livre. Définitivement. Enfin, j'irai le rendre à la médiathèque demain...

Je vais lire un Sophie Kinsella, tiens, ça me fera du bien...  Very Happy 
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2802
Age : 53
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pobi, Robert] L'invisible

Message par Sara2a le Mar 25 Mar 2014 - 21:09

Tiens j'aurais pourtant parié que tu aurais accroché Pistou , je trouve que ce n'est pas pire que du Chattam pour ne citer que lui ...dommage mais tu auras essayé !
avatar
Sara2a
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 3057
Age : 47
Localisation : Porto-Vecchio
Genre littéraire préféré : Thrillers, fantastiques et un peu de tout ce qui peut me tomber sous les yeux .
Date d'inscription : 24/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pobi, Robert] L'invisible

Message par Pistou 117 le Mar 25 Mar 2014 - 21:14

Chattam, j'en ai lu 3... J'arrive à prendre du recul en fait. Là, je n'ai pas pu. Ca veut sûrement dire que l'auteur est très bon. Trop pour moi  Wink

D'un autre côté, je n'aime pas trop le style non plus... ça sent fort la traduction de l'américain, ça ressemble à trop de choses que j'ai déjà lues. Tant pis, ça sera pour une prochaine fois  Very Happy 
avatar
Pistou 117
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2802
Age : 53
Localisation : LILLE
Genre littéraire préféré : De tout, partout...
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Pobi, Robert] L'invisible

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum