Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre

0% 0% 
[ 0 ]
60% 60% 
[ 3 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

[Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par adtraviata le Jeu 15 Nov 2012 - 21:22



]Titre[/b] : Viviane Elisabeth Fauville
Auteur : Julia Deck
Editeur : Les Editions de Minuit
Année : 2012
Nombre de pages : 155

Quatrième de couverture :
Vous êtes Viviane Élisabeth Fauville. Vous avez quarante-deux ans, une enfant, un mari, mais il vient de vous quitter. Et puis hier, vous avez tué votre psychanalyste. Vous auriez sans doute mieux fait de vous abstenir. Heureusement, je suis là pour reprendre la situation en main.


Mon avis :

Voilà un premier roman étonnant, déroutant parfois, amusant parfois, surprenant toujours.

C'est l'histoire d'une femme en instance de divorce, elle vient d'emménager dans un appartement rempli de cartons, avec un bébé, une fille de trois mois. Elle va bientôt reprendre son emploi de chargée de communication pour les Bétons Biron. Elle consulte régulièrement un psy, deux fois par semaine, apparemment les séances ne permettent pas d'exprimer vraiment les angoisses de cette femme. Sont-elles réelles, d'ailleurs, chez cette femme que personne ne remarque jamais ?Dans cette vie "normale", voilà que tout dérape quand elle tu le psy, le docteur Sergent, d'un coup de couteau qu'elle a reçu en cadeau de mariage.

Et puis... et puis rien ne se passe ou presque. Comme d'habitude, on ne la remarque pas, personne ne fait attention à elle. On la convoque bien sûr à la police, comme simple témoin, mais elle n'est pas vraiment inquiétée. Alors elle se met à suivre toutes les personnes qui ont trait, de près ou de loin, à l'enquête, se faisant appeler tantôt Elisabeth, tantôt Viviane. Je ne voudrais pas vous en révéler plus, à vous de découvrir ce roman de 154 pages seulement ...

On se rend rapidement compte que tout ne va pas bien dans la tête de cette femme, qui change de prénom suivant les circonstances. L'histoire elle-même est racontée successivement à la deuxième (vous ou tu), à la première ou à la troisième personne. On se prend sans cesse à se demander qui elle est vraiment, j'ai imaginé une histoire de jumelles, jusqu'à pencher définitivement pour la folie. Mais quelle folie, au vu de la surprise dévoilée dans les dernières pages ?

Si le psychisme de cette femme est à la dérive, le reste du décor est d'une grande rigueur. Julia Deck nous emmène dans Paris, à la suite de son héroïne, dans des itinéraires de métro très précis, sur la ligne 5 ou 8 notamment, dans les rues du cinquième arrondissement, autour du Palais de justice et de l'Hôtel-Dieu aussi. On peut ressentir les mouvements de la ville, des passants, dans la fraîcheur de novembre, on peut s'imaginer aisément à la nuit tombée, dans les ombres des rues, des portes cochères, pénétrant des cours intérieures, tapant des digicodes qui ouvrent sur des appartements aux parquets moulurés.

J'ai tourné les pages de ce roman avec avidité, voulant savoir qui était vraiment cette Viviane Elisabeth Fauville, et c'est tout l'art de la jeune romancière, qui brouille les pistes en utilisant une série de procédés qui maintiennent sans cesse la distance (on sent que même l'héroïne est quelque part en dehors de sa propre vie) mais qui réussit à nous tenir en haleine, à nous faire accompagner une femme qui gardera jusqu'au bout son mystère...

Un premier roman original, et finalement assez jubilatoire !
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par Step le Jeu 15 Nov 2012 - 22:37

Merci Adtraviata pour cette critique, c'est bien le genre de roman que j'aime, distrayant à la limite, mais original.

je le note, je vais demain en librairie, alors qui sait... j'aurai peut-être l'âme dépensière.
Merci encore.

_________________
 study   "Le gout du bonheur (1) Gabrielle" Marie Laberge study

         

Mes listes et challenges


flower Challenge Partage -Lecture 4/7 flower Challenge Bis-repetita 7/8 flower Challenge suivi d'auteurs illimité  flower
avatar
Step
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 6453
Localisation : Fontainebleau
Emploi/loisirs : Lecture, cinéma, animaux, ....
Genre littéraire préféré : Romans contemporains ou non, policiers/thrillers, un peu tout. Pas de BD
Date d'inscription : 12/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par virgule le Ven 16 Nov 2012 - 0:08

Merci pour cette critique qui donne envie.
Je le note.
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par lalyre le Ven 16 Nov 2012 - 0:36

Belle chronique, merci Adtraviata flower
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5837
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par adtraviata le Ven 16 Nov 2012 - 14:49

Merci à tous et bonne découverte !
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par Sharon le Mer 5 Déc 2012 - 14:00

Adtraviata, j'ai suivi tes conseils et je l'ai lu. Voici mon avis :

Ce livre est un premier roman et croyez-moi, il est très difficile de le remarquer, tant l’écriture est maîtrisée, tant le récit est bien mené.

Qui est l’héroïne, Viviane Elisabeth Fauville ? Elle est en instance de divorce, elle est la mère d’une petite fille dont le prénom ne sera dit qu’une seule fois, elle travaille pour les Bétons Biron et gagne fort bien sa vie. Elle consulte un psy deux fois par semaine pour soigner son mal-être, sans jamais parvenir à mettre le doigt sur la cause de celui-ci – à moins qu’il n’y en ai pas.

Bien sûr, je me suis aussi posé la question de ce double prénom, car l’héroïne se fait tantôt appeler Viviane, tantôt Elisabeth. Dédoublement de personnalité ? Volonté de se trouver (consciemment cette fois-ci) une autre identité ? En tout cas, Viviane Elisabeth Fauville est aussi un roman sur les liens mère/fille – Viviane ne parvient pas à se séparer de l’appartement de sa mère, pas plus qu’à y habiter, et entretient un relation particulière avec sa fille, qu’elle a eu très tardivement. Deux autres femmes croiseront son parcours, l’une n’a jamais été mère (Gabrielle, un prénom unisexe), l’autre s’apprête à le devenir.

Je n’ai pas envie d’en dévoiler davantage. J’ai simplement envie de vous dire que Viviane Elisabeth Fauville n’est pas que l’histoire d’une femme qui a tué son psy, comme je l’ai entendu dire. Ce roman mérite mieux que cette phrase lapidaire.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7357
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par odile le Jeu 13 Déc 2012 - 23:24

Avis très différent des précédents : je n'ai trouvé aucun intérêt à l'histoire.

Et pourtant j'avais trouvé l'idée de départ originale et j'avais vu Julia Deck à la Grande Librairie dont les propos donnaient envie de lire le livre.

Grosse déception donc, je me suis ennuyée, et pourtant il n'y a que 150 pages ...
avatar
odile
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 271
Age : 58
Localisation : entre Chatillon (92) et Voiron (38)
Emploi/loisirs : Ingénieur / Voyages, sport, couture
Genre littéraire préféré : Romans contemporains et policiers de temps en temps
Date d'inscription : 14/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par Yunali le Lun 13 Mai 2013 - 19:48



Editeur: Les Editions de Minuit
Date de parution: 6 septembre 2012
Broché: 154 pages

Résumé:
Vous êtes Viviane Élisabeth Fauville. Vous avez quarante-deux ans, une enfant, un mari, mais il vient de vous quitter. Et puis hier, vous avez tué votre psychanalyste. Vous auriez sans doute mieux fait de vous abstenir. Heureusement, je suis là pour reprendre la situation en main.


Mon avis:
Livre lu dans le cadre du Prix Livre France Inter organisé à l’échelle de ma bibliothèque.

C’est un livre qui est assez étrange, et j’ai eu du mal à savoir, en le refermant, si j’avais apprécié ou non ce roman. En y repensant plus tard il s’avère que oui, j’ai aimé ce récit atypique.

Viviane Elisabeth Fauville est une quadragénaire, mère d’une petite fille, et en pleine séparation avec son mari.
Viviane ne va pas bien. C’est pour cela qu’elle va voir un psychanalyste, censé l’aider à aller mieux.
Viviane a du mal à gérer ses émotions. C’est à cause de cela qu’elle va en arriver à tuer son psy. Car il l’a agacée, et en mettant la main sur un couteau qu’elle avait mis dans son sac plus tôt dans la journée, elle le saisit puis commet son crime.

L’histoire est construite de manière déroutante, puisque Julia DECK choisit d’impliquer le lecteur (c’est-à-dire nous qui n’avions rien demandé !) en utilisant les pronoms « vous », puis « elle », « je » pour écrire son récit.
« Nous » serions donc Viviane ? Est-ce vraiment « nous » qui avons commis un crime ?
On se demande vraiment si l’on n’est pas un peu impliqué dans cette histoire, l’univers de Viviane semble tellement confus après tout que ça pourrait être possible !
En tous cas c’est vraiment très habile puisque l’on se demande si cette confusion vient de nous, de Viviane ou bien de quelqu’un d’autre.

On se perd et on s’abandonne dans ce récit où l’on suit une Viviane plutôt intelligente et par moments on peut même se demander si elle va si mal que cela…
Ses tribulations peuvent paraître exagérées, mais tout s’imbrique parfaitement à la fin.

Roman intelligent qui, bien qu’il soit court, est prenant et dense. C’est vraiment une découverte très agréable, et je conseille volontiers ce petit livre.

Un petit bémol pour la fin, je m’attendais à autre chose. Mais elle ravira peut-être beaucoup d’autres lecteurs !

Ma note: 3.25 /5 Smile
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par Yunali le Lun 13 Mai 2013 - 19:51

Oups je suis désolée Embarassed il y a déjà un autre sujet, si une gentille modo/admin pouvait fusionner les sujets je lui serai très reconnaissante!
Le lien ici: http://www.partagelecture.com/t13538-deck-julia-viviane-elisabeth-fauville?highlight=deck
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par Sharon le Lun 13 Mai 2013 - 20:38

Sujet fusionné !
Je trouve justement, Yunali, que c'est la fin qui fait l'intérêt de ce roman et change notre regard sur tout ce que nous venons de lire.
Ce premier roman reste pour moi l'un de mes meilleurs souvenirs de la rentrée littéraire 2012.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7357
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par Yunali le Mar 14 Mai 2013 - 22:05

Merci Sharon! Smile

Oui c'est vrai mais je m'attendais à plus de "tragique" en fait...
Ce livre m'a quand même bien plu, et c'est un des meilleurs que j'ai lu dans la sélection du prix France Inter de cette année jusqu'à présent! Smile (à mon avis bien entendu)
avatar
Yunali
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 1170
Age : 33
Localisation : Drôme
Date d'inscription : 18/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par virgule le Ven 14 Juin 2013 - 21:59

J'ai beaucoup aimé ce premier roman très prometteur.
L'alternance des points de vue (je, vous, elle selon les chapitres) m'a rappelé Martin Winckler ; je préfère le "vous" d'ailleurs.
La capacité de Viviane à regarder le monde qui l'entoure et les descriptions précises et décalées m'ont évoqué le style de Philippe Claudel.
La folie du personnage, ses confusions mentales, ses interrogations sont bien exprimées.
Le récit est dense, malgré le faible nombre de pages.
Une réussite, à découvrir !
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Deck, Julia] Viviane Elisabeth Fauville

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum