Partage lecture
Pour rejoindre notre grande communauté, il suffit de cliquer sur "S'enregistrer" (en bas de cette fenêtre)!
Après votre inscription, vous recevrez dans la boîte e-mail dont vous avez indiqué l'adresse un lien sur lequel il va falloir cliquer pour activer votre compte avant de pouvoir vous connecter et participer avec nous.

Afin d'aider les nouveaux à se familiariser avec le forum, nous avons mis au point un système de parrainage.
Vous recevrez un message privé sur le forum de la part de votre parrain.

Au plaisir de vous compter parmi nos membres.

L'administratrice

[Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur ce livre :

17% 17% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 2 ]
33% 33% 
[ 2 ]
17% 17% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

[Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par adtraviata le Lun 25 Fév 2013 - 21:08



Titre : L'ombre douce
Auteure : Hoai Huong Nguyen
Editeur : Viviane Hamy
Année : 2013
Nombre de pages : 156

Quatrième de couverture :
1954, c’est la guerre d’Indochine, l’armée populaire vietnamienne attaque les troupes françaises sans relâche.
À Hanoï, à l’hôpital Lanessan, Mai, une jeune Annamite, aide les équipes médicales en charge de remettre sur pieds les soldats français blessés. Yann, le jeune breton, a été atteint au thorax mais s’en sort... Pour elle, c’est bien un coup de foudre. La jeune femme va d’ailleurs faire preuve d’une imagination débordante pour empêcher qu’il soit renvoyé trop rapidement au front, allant même jusqu’à mentir au médecin sur son état de santé. L’énergie qu’elle déploie pour retarder son départ éveille l’attention et la curiosité du soldat qui, à son tour, tombe sous le charme.

Mon avis :
Ah le merveilleux premier roman que voilà ! Et qu'il me sera difficile sans doute de vous en faire goûter la saveur tendre et poignante...

L'auteure, Hoai Huong Nguyen, dont le prénom signifie "se souvenir du pays", est née en France de parents vietnamiens. Elle vit et enseigne en France et j'ai découvert aussi sur le site de l'éditeur qu'elle a publié deux recueils de poésie, que j'aimerais bien trouver... Ce premier roman se situe au Vietnam mais il ne se contente pas de rappeler des souvenirs stériles, il fait vraiment mémoire de ce pays à travers une histoire d'amour très émouvante et une des batailles les plus célèbres du 20e siècle. C'est aussi un très beau portrait de femme...

Il y a d'abord cette rencontre entre Yann et Mai : lui est un jeune, très jeune soldat breton, originaire de Belle-Ile, enfant mal aimé qui a très vite quitté son pile pour s'engager dans l'armée française. Nous sommes en 1953 : il atterrit en Indochine, est blessé, soigné à Hanoi, à l'hôpital Lanessan. Elle est comme lui orpheline de mère, elle a été élevée au Couvent des Oiseaux par des religieuses françaises et c'est ainsi qu'elle est amenée à travailler à l'hôpital français et y rencontre Yann. L'amour entre les deux jeunes gens s'éveille lentement, presque à leur insu... Mais le père de la jeune fille a d'autres projets de mariage pour elle. Elle osera se rebeller contre l'autorité paternelle, perdant alors toute sécurité ou presque. Le lien avec Yann n'en sera que plus fort : ces deux-là, dans leur fragilité, effleureront le bonheur pendant quelques heures avant que le jeune soldat reparte au front, dans la cuvette de Dien Bien Phu...

J'aimerais vous en dire plus mais je m'arrête là... Hoai Huong Nguyen a réussi à mêler histoire d'amour et histoire de violence, dans le récit d'une odieuse bataille qui se soldera par des accords de fin de colonialisme en Indochine, que les Français quittent piteusement en laissant le nord du pays aux mains du Viet-minh, sans compter le nombre de morts, de blessés et de prisonniers démolis dans la jungle. Mais c'est aussi une belle évocation d'un pays écartelé entre la douceur de vivre encore présente à Hanoi, pendant que la cuvette de Dien Bien Phu est noyée de sang et de mousson, et la crainte de l'arrivée au pouvoir des communistes. Yann et Mai sont pris eux aussi dans l'étau des jeux de pouvoir et d'une liberté qui se conquiert à un prix atrocement élevé. Cette jeune fille qui ose quitter sa famille sans entrer dans la voie toute tracée d'un mariage arrangé, ce jeune soldat français perdu dans la guerre, mais qui résiste à toutes les souffrances par amour, sont très touchants, leur histoire est triste et belle.

La force de ce roman, c'est qu'il nous fait revisiter, dans un pays qui paraît tellement éloigné de nous, une des pages les plus terribles de l'histoire du 20e siècle, mais sans acrimonie, sans haine. La jeune romancière a choisi de parler de la destruction de son pays à travers la nature, la terre, la mer, les oiseaux et les arbres, et à travers deux enfants éperdus d'amour, et elle parle en même temps de la présence coloniale française, sans jugement manichéen. Ce premier roman est joliment mené de bout en bout, à tel point qu'on ne sent pas le "premier roman", ses 155 pages sont parfaites ! C'est encore une fois la gorge serrée que j'ai lu ce récit à l'écriture précise et poétique, élégante, délicate et mélancolique. De courts poèmes émaillent le roman, de petites perles à savourer lentement, comme le livre dont la petite musique retentira encore longtemps dans ma mémoire de lectrice.

Le premier poème, en ouverture du livre :

"Vienne le vert été

- ne soyons

pas séparés



Joie si douce

de l'aurore

- son clair regard



Tes mains

couleur de miel

et du soleil mourant



Transperce

jonquille claire -

l'âme de la beauté"




"Il y a une petite consolation quand la nuit vous tient dans son étau : vous n'avez plus peur, car il n'y a plus rien à faire, il n'y a plus qu'à se laisser emporter par les forces de l'ombre et leur étreinte irrésistible. Ces forces avaient doucement pris la main de Mai, elles l'entraînaient dans une lente marche vers l'inconnu. La nuit était finalement une compagne pleine de compassion, elle avait compris que Mai était toujours la petite fille qui avait peur du vide, qu'il ne fallait pas se hâter ; dans la froideur glacée de minuit, ce ne serait pas possible, mais au matin... Patience, elle attendrait l'aube, car lorsqu'elle prend quelqu'un par la main, ce n'est plus possible de se dérober." (p. 129)
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par Lovebook le Lun 25 Fév 2013 - 21:45

Merci pour ton avis Adtraviata!
avatar
Lovebook
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Féminin
Nombre de messages : 431
Age : 45
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par Sharon le Lun 25 Fév 2013 - 23:18

Merci pour cette présentation Adtraviata.
Tu me donnes très envie de découvrir ce livre.
avatar
Sharon
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 7508
Age : 39
Localisation : Normandie
Emploi/loisirs : professeur de français/ mes animaux de compagnie, cinéma, musique classique, généalogie.
Genre littéraire préféré : romans policiers, romans classiques, théâtre, littérature de jeunesse.
Date d'inscription : 01/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par virgule le Mar 26 Fév 2013 - 0:03

Merci pour cette belle découverte, adtraviata.
Je trouve le titre très poétique. Je le note.


Dernière édition par virgule le Mar 26 Fév 2013 - 0:05, édité 1 fois
avatar
virgule
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2458
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par thisa2mars le Mar 26 Fév 2013 - 0:05

J'aime beaucoup la couverture.
Merci pour cette présentation.
avatar
thisa2mars
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 1948
Age : 32
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 25/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par adtraviata le Mar 26 Fév 2013 - 19:15

Je vous souhaite une belle lecture, si ous vous laissez séduire par ce titre...
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par lalyre le Ven 3 Mai 2013 - 19:00


Mon avis
C’est avec une écriture poétique que l’auteure nous fait revisiter avec grâce et pudeur un pays tellement éloigné de nous. Des descriptions très complètes de la nature, des fleurs, des oiseaux, les arbres et la mer dans le Vietnam de cette période ou s’affronte la violence d’une guerre. Un roman émouvant qui s’est emparé de moi dès les premières lignes par sa douceur et sa délicatesse malgré la violence de la guerre, de la luminosité avec une grande histoire d’amour. Quelques grands poètes tels Aragon, Verlaine, Paul Claudel et d’autres, de courts poèmes et des haïkus délicats apparaissent tels des perles allégeant l’histoire. Que dire encore ? Que j’ai ressenti le désarroi de la jeunesse, la fatalité, la pudeur, mais aussi la beauté du style. Un gros coup de cœur et bravo à Hoai Huong Nguyen.
avatar
lalyre
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 5932
Age : 85
Localisation : Liège (Belgique )
Emploi/loisirs : jardinage,lecture
Genre littéraire préféré : un peu de tout,sauf fantasy et fantastique
Date d'inscription : 07/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par adtraviata le Ven 3 Mai 2013 - 22:29

Je suis ravie qu'il t'ait plu, Lalyre ! J'ai fait partie du jury qui a décerné le Prix Première à ce roman... c'était bien !
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par creuse le Dim 1 Sep 2013 - 17:03

QUATRIEME COUVERTURE

1954, la guerre d’Indochine touche à sa fin. Dans un hôpital militaire français de Hanoï, Mai, une jeune Annamite qui aide les équipes médicales, croise le regard de Yann, un soldat breton blessé à la poitrine. C’est le coup de foudre. La fougue, la candeur, la jeunesse leur fait croire qu’ils pourront vivre librement leur passion. Mais le père de Mai, juge influent, l’a promise à un autre. Elle s’insurge, elle est bannie de la famille…

A peine marié, Yann doit rejoindre les bataillons de la cuvette  de Diên Biên Phu. Pluie, bombardements, boue, corps-à-corps : c’est l’acopalypse. Après la défaite, Yann n’est que l’un des milliers de prisonniers condamnés aux marches infernales vers les camps d’internements. Mai est prête à tout pour le tirer de l’abîme.

Dans une  langue précise, poétique, avec grâce et pudeur, Hoai Huong Nguyen peint le Vietnam d’hier et un amour, frêle esquif, qui affronte la violence d’une guerre. L’histoire de Mai et de Yann laisse percer la lumière des humbles héros qui croient à la liberté et à l’absolu malgré les vicissitudes de l’Histoire.

Hoai Huong Nguyen, dont le prénom signifie « se souvenir du pays », est née en 1976, en France, de parents vietnamiens. Détentrice d’un doctorat de Lettres modernes portant sur « L’eau dans la poésie de Paul Claudel  et celle de poètes chinois et japonais », elle est actuellement enseignante.

Mon ressenti, un très grand coup de cœur pour ce roman poétique, écriture brillante, belles descriptions de paysages bretons et vietnamiens tout comme les sentiments de nos héros malmenés par la vie.

Rien à ajouter au résumé de l'éditeur, je le conseille vivement. Achat prévu pour le faire découvrir dans mon entourage. I love you I love you I love you

ERREUR DE MA PART J'ai ouvert une nouvelle fenêtre Embarassed
avatar
creuse
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2476
Age : 68
Localisation : berry
Genre littéraire préféré : Classiques ,Romans historiques, régionaux, contemporains ,littérature de jeunesse
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par adtraviata le Dim 1 Sep 2013 - 20:21

Moi aussi je l'ai déjà offert au moins deux fois ;-)
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par lili78 le Lun 28 Oct 2013 - 17:46

L’ombre douce est un beau roman. Le style de l’auteure est très agréable à lire, un peu poétique et très touchant. L’histoire est belle, mais je n’ai pas du tout aimé la fin, je n’y ai pas trouvé de sens. Dommage, cela gâche un peu mon plaisir.
avatar
lili78
Grand sage du forum
Grand sage du forum

Féminin
Nombre de messages : 2270
Age : 45
Localisation : chez moi
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / lecture, cuisine, jardinage, balades
Genre littéraire préféré : un peu de tout suivant mes humeurs
Date d'inscription : 14/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par Le motard le Jeu 2 Jan 2014 - 18:03

Une belle histoire, l'amour entre un Français, soldat en Indochine, et une jeune Vietnamienne qui s'émancipe de la tutelle familiale est la trame de ce roman. On peut, bien sur, se laisser porter par cette romance, être sensible à cet amour que l'on devine voué à un destin tragique, mais je n'ai éprouvé aucun plaisir particulier à lire ce roman car ni l'écriture que j'ai trouvé pesante et trop appliquée ni l'histoire tellement classique et cent fois utilisée par les romanciers et que rien ne vient raviver par une idée ou une approche originale ne m'ont donné matière à m’enthousiasmer.

Le motard
Membre connaisseur
Membre connaisseur

Masculin
Nombre de messages : 252
Age : 61
Localisation : 92
Emploi/loisirs : aquarelle, moto, sport
Genre littéraire préféré : roman, policiers, BD
Date d'inscription : 02/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par joëlle le Dim 18 Mai 2014 - 19:36

Yann, c'est un prénom classique en Bretagne, c' est aussi le prénom du jeune Gaos, héros du superbe "Pêcheurs d' Islande" de Pierre LOTI.
C'est très loin de sa Bretagne natale que notre héros soldat va découvrir l' amour. Ils sont très jeunes tous les deux et plein de rêves et d' espoir.
Je n' ai pas particulièrement aimé cette histoire, ni le style, mais assez bizarrement je l' ai lu sans déplaisir, contente cependant que le roman soit court.
Je l' ai trouvé "cousu de fil blanc".
Spoiler:
"Les histoires d' amour finissent mal en général" chantaient les Rita Mitsouko.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4560
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par adtraviata le Dim 18 Mai 2014 - 19:57

"Cousu de fil blanc" : drôle de jugement vis-à-vis d'un auteur qui vient du Vietnam et construit une histoire qui mêle ses racines familiales et ses racines d'adoption, françaises. C'est tout sauf cousu de fil blanc.
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par joëlle le Lun 19 Mai 2014 - 7:43

adtraviata a écrit:"Cousu de fil blanc" : drôle de jugement vis-à-vis d'un auteur qui vient du Vietnam et construit une histoire qui mêle ses racines familiales et ses racines d'adoption, françaises. C'est tout sauf cousu de fil blanc.
Je ne parlais pas de l' auteur, née en France en 1976, de parents vietnamiens, mais de l' histoire d' amour.
Et ce n'est pas l' auteur que je juge, mais ce qu' elle écrit, ce qui n' a rien à voir.
J' aurai plutôt du écrire "Je n' ai trouvé dans son histoire d' amour aucun suspens, aucune originalité"
Ce n'est que mon humble avis sur LE roman, pas sur Hoai Huong NGUYEN.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4560
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par adtraviata le Lun 19 Mai 2014 - 14:17

J'ai bien compris, mais je trouve quand même que dire de ce roman qu'il est cousu de fil blanc ne me semble pas très juste (dans les deux sens du mot) Et ceci n'est bien sûr que mon point de vue. Mais je défends ce livre, qui en effet ne peut pas plaire à tout le monde.
avatar
adtraviata
Grand expert du forum
Grand expert du forum

Féminin
Nombre de messages : 763
Localisation : Tournai (Belgique)
Emploi/loisirs : Enseignante, lecture, musique classique, cinéma, vie associative
Genre littéraire préféré : Littérature contemporaine, anglo-saxons, scandinaves, polars, jeunesse
Date d'inscription : 05/01/2011

http://desmotsetdesnotes.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par joëlle le Lun 19 Mai 2014 - 20:08

C' est normal, quand on aime un auteur, un roman on a envie de partager et de le faire connaître.
J' ai aussi ajouté que je l' avais lu sans déplaisir.

_________________
Ma PAL

Mes lectures communes:

Mes challenges:  
"Suivi d' auteurs"
avatar
joëlle
Modérateur

Féminin
Nombre de messages : 4560
Localisation : Gard
Date d'inscription : 30/09/2013

http://leslecturesdejoelle.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par Piplo le Ven 30 Mai 2014 - 0:27

Un livre court qui se lit d'une traite et qui nous plonge dans une histoire d'amour dans d'autres temps, en d'autres lieux. Yann, jeune breton qui ne trouve pas sa place part faire la guerre à l'autre bout du monde pour exister. Mai, jeune fille de bonne famille, veut choisir sa vie et bafoue les traditions familiales pour vivre auprès de ce jeune blessé qu'elle soigne.

J'ai apprécié la façon dont Mai s'accroche au souvenir de sa mère, à l'histoire de la rencontre de ses parents. Le rythme est particulier et on flotte dans une sorte d'atmosphère poétique permanente. J'ai été surprise par la fin qui donne à leur amour une dimension plus profonde que ce qu'il parait être au départ.
avatar
Piplo
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 38
Localisation : Essonne
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par palin le Lun 22 Sep 2014 - 18:06

Une collègue me l'avait prêté et je viens juste de le terminer.
Ce n'est pas un coup de coeur mais j'ai malgré tout beaucoup apprécié de le lire.
L'auteure nous fait voyager en Indochine pendant et c'est dans l'horreur de la guerre (qui n'est pas décrite en tant que telle) que nous vivons la force de l'amour de Mai et Yann.
En tous les cas, "L'ombre douce" restera à mes yeux une très belle histoire d'amour.

avatar
palin
Apprenti
Apprenti

Féminin
Nombre de messages : 22
Localisation : Haute-Savoie
Genre littéraire préféré : De tout! Pourvu que je m'évade
Date d'inscription : 22/09/2014

http://livrheuredemots.blogspot.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nguyen, Hoai Huong] L'ombre douce

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum